Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [MD1] Une drôle d'équipe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SilasavatarArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
296/296  (296/296)
Message [MD1] Une drôle d'équipe   Jeu 26 Nov - 13:25


Il venait d'arriver devant le Colisée, ce fameux lieu où un grand nombre de Saints avaient obtenu leur armure divine. C'était un haut lieu symbolique du Sanctuaire, moins important que le Temple d'Athéna, sa statue ou encore les douze maisons du zodiaque mais c'était un lieu qui comparé aux autres cités juste avant était accessible pour le commun des mortels, ceux vivant sont la protection de la déesse de la sagesse. Plus tôt dans la journée, un garde jouant les messagers pour le Pope lui avait donné une missive pour qu'il se rende justement devant l'entrée ouest du Colisée en fin de matinée. Silas obéit donc et c'est ainsi qu'il descendit le chemin du zodiaque pour arriver à sa destination. Il avait senti la présence de Childéric quitter son temple, il sourit à cette sensation et se dit alors que le lion avait du être convoqué lui aussi.

Lorsqu'il passa dans le temps du Bélier, son cœur se fendit un peu plus. Voir ce temple sans vie, était un véritable arrache cœur pour Silas. Voir son armure tronée au milieu de ce temple du zodiaque sans sa porteuse à coté lui fit revenir un sentiment de tristesse et de colère mêlées. Un simple murmure sortit de ses lèvres lorsqu'il passa la porte de sortie.

_ Tu me manques...

L'homme ne comprenait pas pourquoi elle avait choisi de quitter la chevalerie pour ne devenir qu'un simple forgeron. Pensait-elle que son devoir envers Athéna était moins important que devenir une réparatrice. Ses parents adoptifs avaient d'autres apprentis qu'elle, des personnes de leur peuple, alors pourquoi la prendre elle? Pourquoi lui prendre? Silas avait pris cela comme uns sorte de rupture, il l'aimait après tout mais pour lui elle avait fuit ses obligations, elle l'avait fuit lui aussi... Son amour pour elle le rongeait et il devait le contenir maintenant, le cacher, voir l'effacer...

Le Gold Saint des Gémeaux se posa sur un pied de colonne écroulé, sa cape blanche repassé sur son bras gauche pour ne pas qu'elle traine. Perdu dans ses pensées, il ne vit pas le temps passé. Il en sortit lorsqu'il ressentit plusieurs cosmos qui arrivaient vers lui, l'un était celui de son grand ami Childéric, l'autre était celui d'Haldor. Un autre n'allait pas tarder à se pointer d'après ce qu'il ressentait.

_ Childéric, je suppose que le Grand Pope t'a convoqué aussi. Haldor un plaisir de te revoir.

Lors de leur rencontre, c'était un Silas blessait qui s'était présenté au tribut d'Asgard, maintenant c'était un fringant Gold Saint qu'il avait devant lui. Il était en parfaite santé et avait retrouvé tous ses moyens.







Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t174-silas-gold-saint-des-g
ChildéricavatarArmure :
Lion

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
330/330  (330/330)
CC:
216/216  (216/216)
Message Re: [MD1] Une drôle d'équipe   Jeu 26 Nov - 14:09
    Les choses étaient allées très vite pour le lion depuis qu’il était rentré d’Asgard. Plus ou moins entier. C’était déjà un premier soulagement pour lui, d’être revenu. Mais plus rien n’était vraiment comme avant qu’il parte. Que ça soit avec ses amis, ses compagnons d’armes et surtout, avec le Pope. Mais la vie devait reprendre son cours et ce que s’efforçait de faire le lion d’or. Il devait devenir plus fort et plus vite. Des ennemis nouveaux étaient à la porte du Sanctuaire, prêt à faire sortir le monde de l’orbite d’Athéna et ça, le lion ne laissera jamais arrivé, pas tant qu’il sera en vie en tout cas !

    Mais il fut surpris malgré tout quand l’un des hommes de la garde personnelle de l’ancien scorpion vient lui rendre visite. Les choses allaient donc bouger si rapidement après l’annonce de la guerre à venir . Car maintenant, plus aucun doute possible et les combats aillent être violents et terribles. Plus que jamais la peur de la mort de ses proches hanta le chevalier d’or du lion. Il traversa les temples et ne trouva pas Silas dans le sien, il aurait voulu parler à son ami avant de partir mais il savait où il le trouverait. Il allait combattre côte à côte avec lui, une bonne chose !

    Il passa ainsi dans le temple du bélier sans un regard pour l’endroit qui avait été la maison de celle qu’il avait considéré comme sa propre sœur. Il vivait assez mal le fait qu’elle soit partie si rapidement et de l’avoir appris de Silas. Oui, il était en colère, peut-être contre bien de trop de chose en ce moment et surtout contre lui-même… Il frappa alors de toute sa force dans une large colonne de pierre qui vola en éclat comme s’il avait soufflé sur un tas de poussière. Il canalisa alors cette rage vers son poing et vers son cosmos. Il allait se servir de ses souffrances pour devenir plus fort encore…

    Et une fois arrivé devant le Colisée du Sanctuaire, où il s’était battu à de nombreuses reprises lors de son apprentissage, il vit Silas qui était déjà au rendez-vous. Il sourit alors quand il vit son ami. Son pressentiment était le bon et tous deux allaient être envoyés au front… Et il ne serait visiblement pas les seuls car le chevalier du lion senti aussi approche un cosmos semblable à ceux qu’il avait côtoyés quelque temps dans le grand nord. Utiliser les tributs dans le conflit, voilà une idée digne du Pope. Si jamais nos ennemis mettaient à mort un asgardien… Diviser pour mieux régner !

    « - Content de te voir ici Silas ! Notre première mission ! C’est moi qui paie si on rentre de ça ! »

    Et le lion éclata alors de rire, crachant ça droit au visage de Dame la mort. Puis il se tourna vers le guerrier divin, il n’avait rien de commun avec ceux qu’il avait vus. Comme les chevaliers en fait, chacun avec sa propre histoire et ses propres souffrances.

    « - La grande prêtresse te salue l’ami ! »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d-
InvitéInvité
Message Re: [MD1] Une drôle d'équipe   Jeu 26 Nov - 18:04
De Constantinople jusqu'au Sanctuaire, son voyage avait prit plusieurs semaines. Wedge, Chevalier de Bronze de Pégase, avait réellement hâte de rencontrer ses nouveaux camarades Saints, qu'il n'a pas encore pu voir de ses propres yeux. Et quel meilleur endroit que le Sanctuaire pour les y retrouver ? Wedge arrivait à côté d'un site d'entraînement, où il pouvait y entendre des combats se dérouler... Des cris d'encouragements... Et aussi l'odeur du sang. Rien n'était obtenu sans souffrance... Wedge le savait déjà très bien, après ses épreuves du passé en Chine. 


Il regardait autour de lui, Pandora Box de Pégase sur le dos, et pouvait apercevoir au loin le Temple d'Athéna. La Déesse qu'il avait juré de protéger et servir quand il avait reçu la Bronze Cloth de Pégase. Wedge semblait curieux, sa soif de connaissances prenait petit à petit le dessus sur sa raison. Il voulait découvrir tout les lieux, mais pour ça, il devait traverser les douze maisons du Zodiaque. Soudainement, il pouvait apercevoir un attroupement vers le Colisée. Quelque chose d'urgent devait s'y passer. 


Est-ce que tout ça avait un rapport avec la mystérieuse lettre qu'il avait reçu il y a de ça quelques jours, et signé par " Grand Pope " ? Wedge n'avait aucune idée de comment il pouvait aider vu sa récente obtention de l'armure de Pégase... Mais il était hors de question pour le jeune homme de refuser une mission, et de baisser les bras. La lâcheté est un sentiment inconnu des Saints d'Athéna !


Wedge commençait à se diriger vers les maisons du Zodiaque, ne sachant pas ce qui pouvait s'y préparer ni comment il serai reçu... Pégase préférait ne pas y penser et continuer son chemin jusqu'à arriver au lieu indiqué sur la lettre. Le Colisée. Un vent doux passait le long de ses cheveux argentés, caressait la peau de ses bras nus. Le jeune homme avait arraché les manches noires d'une de ses tuniques afin de rafraîchir les muscles de ses bras, souvent martyrisé par la chaleur du soleil. Pégase arrivait alors à côté du Colisée. Il regardait à droite... à gauche... Puis il remarquait des lueurs dorées. Ainsi que de très puissants Cosmos. Bien plus puissant que le sien. Wedge se précipitait vers les lueurs, qui se révélaient être des Gold Saints, surement ici pour la même raison que lui. 


" Dîtes moi que je rêves... Des Chevaliers d'Or ! Euh... Je veux dire, bonjour ! Je m'appelles Wedge, Chevalier de Bronze de Pégase ! Enchanté de vous connaître ! " Disait-il en s'inclinant par respect, avant de reprendre calmement, " Je dois bien avouer que c'est une énorme surprise pour moi de vous voir pour la première fois... C'est ... tout bonnement spectaculaire. " 


Wedge espérait au fond de lui-même qu'il n'en faisait pas trop. Depuis qu'il s'entraînait pour devenir un Saint d'Athéna, il avait gagné en maturité. Mais n'empêche que sa nature de toujours être franc et honnête avec autrui avait du mal à se dissiper.


" J'ai reçu cette lettre du Grand Pope, m'ordonnant de me rendre ici, au Colisée. Mais je ne sais pas vraiment ce qu'il se passe. Peut-être pourriez vous m'éclairer un peu plus à ce sujet ? " 


Pégase ne pouvait pas s'empêcher de se sentir petit face à aux colossaux Cosmos des Chevaliers d'Or. Tout ça forçait l'admiration et le respect, mais aussi le désir de les surpasser et de prouver sa valeur aux yeux qui s'auto-proclament " les meilleurs " guerriers d'Athéna. Wedge le désirait tout autant, profiter de cette conversation pour s'introduire et quand le moment de se battre sera venu... Il voudra leur montrer qu'il peut lui aussi battre les meilleurs.
Revenir en haut Aller en bas
HaldoravatarArmure :
Godrobe de Zeta

Statistiques
HP:
97/160  (97/160)
CP:
270/270  (270/270)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [MD1] Une drôle d'équipe   Jeu 26 Nov - 19:26
    - Pareil pour moi, mon pote. Content d'voir que t'as lâché les béquilles !

Simple clin d'oeil à leur dernière rencontre, Haldor souriait comme un enfant à qui on venait de promettre des friandises. Il était venu ici parce qu'on lui avait demandé. Pour dire vrai, il n'avait pas spécifiquement cherché à comprendre : il s'ennuyait ferme et toute distraction était bonne à prendre. Près de lui se tenaient les gardes toujours en charge de sa surveillance. Avec l'habitude, il avait appris à les ignorer. Préférant de temps à autre les taquiner afin de faire passer le temps. Des geôliers qui n'étaient que des insectes à ses yeux mais qui restaient autant de chaînes le liant au Sanctuaire d'Athéna. Le Grand Pope avait insisté. Et le souvenir de sa première rencontre avec cet enfoiré lui revint en mémoire. Il se délectait d'avance de pouvoir le toiser comme la dernière fois. Cet homme qui se croyait supérieur au commun des mortels. Mais qui n'était qu'un nain parmi les géants. Oui, Haldor s'amusait de sa situation. Trop fou qu'il soit pour se rendre compte de sa situation plus que précaire.

Bras croisés sur son armure, son immense lame siégeant en maîtresse absolue dans son dos, il toisait désormais les chevaliers qui venaient eux aussi d'arriver. Childéric ? Il ne le connaissait que de nom pour l'avoir entendu de la bouche même du Chevalier Silas. Il n'avait pas tort : l'homme était costaud, presque aussi grand que lui même. Mais le colosse s'amusait de voir qu'il restait lui aussi le maître absolu dans cette discipline. Et pour lui, c'était tout simplement un plaisir que de pouvoir dominer ces hommes et ces femmes de toute sa hauteur. Cela accentuait plus encore le peu de respect qu'il portait à ces derniers, et au Grand Pope. Silas était un cas à part, évidemment. Le mec était sympa. Bonne gueule, bonne descente. Childéric ne lui faisait d'ailleurs pas mauvaise impression non plus. Restait à voir ce que valait le maigrichon.
    - Merci pour le message, ça fait plaisir d'entendre ça.

Il avait noté le "si on rentre" qu'avait prononcé le Chevalier, s'amusant du peu de certitudes dégagées par le colosse d'or. Il ne savait plus pourquoi il était là, pour sa part, mais il était hors de question de ne pas revenir de mission. Quelle qu'elle soit. Il le devait à son peuple. Tremblez, ennemis d'Odin, car le Serpent-Monde dévore déjà les entrailles de cette Terre viciée.
    - Voilà l'deal, mec. Quand on rentre - pas "si" mais bien "quand", hein - j'te paie ta tournée aussi. Tu m'diras comment va l'Nord !

Il ricanait. En réalité, il se fichait de la plupart des guerriers du Nord. En dehors de sa Prêtresse et de quelques rares élus, peu trouvaient grâce à ses yeux. Le colosse était un soldat, un guerrier. Il ne s'entichait pas de valeurs aussi étranges que l'amitié, l'amour ou la confiance. Mais parler avec un gars comme lui, du moins d'apparence, ça l'bottait bien. Puis Silas était de bonne compagnie, ça promettait une bonne cuite. Le regard du géant se posa alors sur le Pégase. Impatient, bavard. Mais drôle. Il était heureux de voir les deux chevaliers d'Or. Premières rencontres pour lui, apparemment.
    - Désolé bonhomme, j'peux pas vraiment t'aider. Les deux loustics, là-bas, m'ont demandés de venir. Mais le pourquoi ou le comment, sérieux, pas la moindre idée. Puis de toi à moi, je m'en tape le cul par terre !

C'est dit. Et maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t274-haldor-guerrier-divin-
BelisaireavatarArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [MD1] Une drôle d'équipe   Jeu 26 Nov - 19:51
Accompagné du Tribut d'Arès, j'avançais au devant des personnes présentes. Quelle belle équipe et la jeunesse de chacun était une arme dans ce qui allait se passer. Sans plus attendre, je donnais ordre à mes gardes de me laisser seul en leur compagnie, fit un signe de la tête en passant près de Silas en lui laissant dans les mains deux étranges bracelets d'or et d'argent. Il comprendrait la nature de leurs pouvoirs sans que je lui fasse un discours, après tout, il l'avait informé dans son courrier du pourquoi du comment. Il était temps d'en venir au fonds des choses. Derrière mon masque d'or, je les scrutais et ils pouvaient ressentir cette froideur liée à mon cosmos. Ce côté prédateur et absolu qui ne me quittait que très rarement.

- Soyez les bienvenus Chevaliers, Guerrier Divin, nous vous remercions d'avoir "accepter" notre proposition.

Je quittais le "Nous" de majesté pour regarder en direction du jeune homme qui se tenait devant moi, le nouveau chevalier de Pégase, décidément, Athéna m'avait donné des éléments de surprise assez intéressant.

- Et toi aussi Chevalier de Pégase, nous espérons que votre voyage de Constantinople ne fut pas trop long.

Sans attendre, je prenais donc le soin de préciser la raison de cette invitation.

- Nous revenons de Star Hill et nous avons appris que le Seigneur Arès allait revenir, je ne sais comment et pourquoi, mais nous vous laissons le soin d'enquêter sur cela, vous avez carte blanche. La seule chose que nous savons, c'est que cela serait au nord est de l'Empire. Il existe un mal profond qui s'approche de la lumière que nous apportons aux simples mortels, si c'est celui-ci, il nous faut stopper l'hôte d'Arès avant que le Dieu de la Guerre se réveille. Ramenez moi son hôte et nous le scellerons dans nos geôles. Si vous avez des adversaires sur votre route, exterminez les... aucun quartier ! La défaite n'est pas permise.

Le propos était sans équivoque. Je laissais les membres de la compagnie comprendre chacun de mes mots et dans un mouvement en arrière, je me retournais sans leur laisser le temps de répondre. Pourquoi répondre ? J'étais absolu et personne ne pouvait oser aller contre mes ordres divins au nom de la Déesse de la sagesse. Ils étaient faibles mais on faisait avec ce que l'on avait après tout, s'ils échouaient, la sanction serait terrible et encore plus pour les deux Tributs. Il fit signe à Jehane d'approcher avant de partir.

- Vous allez les suivre. Vous avez ordre de les aider à reconnaître le cosmos d'Arès, ce sera votre mission. Nous nous retirons.

Je me retirais sans attendre, j'avais autre chose à faire. Ils avaient leur ordre de mission.



Les seuls qui sont autorisés à me regarder dans les yeux sont ceux à qui je parle
et ceux qui me servent. Et celui qui s'oppose à moi est autorisé à regarder vers le bas.
Tu devras connaître ta place.


Dialogues : Doré = le Sage | Bleu = l'Absolu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t315-belisaire-grand-pope
SilasavatarArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
296/296  (296/296)
Message Re: [MD1] Une drôle d'équipe   Ven 27 Nov - 10:54


L'ambiance était assez conviviale. Childéric réclamait de boire des chopines s'ils rentraient de missions, chose qu'assura Haldor en clamant faire de même. On aurait cru un groupe de vieux brisards qui partait à la guerre pour la enième fois et pourtant c'était la première fois que ce groupe allait le faire en fait.

_ Mais oui qu'on va revenir! T'es revenu d'Asgard et moi des terres d'Arès, alors ensemble y'aura pas de problème! Et l'alcool coulera à flot hein Haldor!

La bonne ambiance était de mise et le nouvel arrivé qui répondait au nom de Wedge vint y apporter de la fraicheur en plus. Cela se voyait assez que le porteur de l'armure de Pegase était un bleu, mais après tout il fallait en être un un jour et Childéric et Silas n'était pas des Saints très expérimentés aussi, après tout cela ne faisait qu'à peine une année qu'ils portaient leur Gold Cloth. Il allait répondre à Pégase qu'il n'en savait pas plus lorsqu'il sentit deux cosmos assez proche qu'il connaissait.

_ Tu vas avoir tes réponses assez vite Wedge.

Le Grand Pope arriva accompagné de Jehane le tribut des Berserkers, Silas salua cordialement Belisaire mais n'eut qu'un simple signe envers la Cardinale qu'il ne portait pas dans son coeur. Le Pope lui glissa alors dans les mains deux bracelets d'or et d'argent. Ceci n'était pas une chose anodine et le Gold des Gémeaux savait bien ce qu'était les bijoux. Ils n'était autre que les laisses des colliers des Tributs, des artefacts divins qui prendrait la vie d'Haldor et Jehane si le Saint jugeait que les deux tributs allaient sur le chemin de la trahison envers le Sanctuaire et l'accord fait avec leur faction. Si l'un ou l'autre tentait de s'échapper ou de se retourner contre eux, il ne suffisait que d'un mot, une pensée pour que le collier que les deux portait au cou ne leur face exploser la tête. Il espérait bien ne pas en arriver la mais s'il le devait, il le ferait sans hésiter, Belisaire avait foi en lui et en son jugement et il ne le décevrait pas sur ce point. Il les passa au niveau de ses bras et les glissant sous ses protection. Il était maitre des vies des deux tributs désormais, si cela ne génait pas Silas pour la jeune femme, c'était autre chose pour Haldor, il aimait bien le colosse...

Les révélations du Grand Pope faillirent mettre sur le coup le Gold Saint mais il fallait dire que Silas s'y attendait un peu en vérité. Il avait été en Transylvanie, il avait butté sur la porte d'entrée du Sanctuaire d'Arès. On l'avait empêché d'entrer, il avait appris qu'un nouveau Pontife était la. La suite logique à tout cela était le retour du Dieu de la Guerre et voila que le Pope venait de leur dire qu'il serait revenu. Il déglutit mais bizarrement il n'avait pas aussi peur qu'il pensait. Etait-ce le fait que Childéric était avec lui? Partir à l'aventure avec son meilleur ami c'était chouette malgré le but de tout ceci.

_ Grand Pope nous partons de suite remplir cette mission, nous vous ramènerons l’hôte d'Arès en faisant tomber les murs qui se dresseront contre nous!

Il salua le Pope qui avait fait demi-tour une fois la mission révélée. Silas regarda alors l'équipe qui se présentait à lui. C'est ainsi que deux chevaliers d'or, un de bronze, un guerrier divin et un cardinal allait partir en direction du nord est pour ramener le corps destiné à accueillir le seigneur de la guerre.

_ Je vais ouvrir un passage dimensionnel pour qu'on se rende au plus vite au nord, direction la Transylvanie donc et de la nous remonterons la trace de la présence d'Arès grâce à Jehane. Altera Dimensio...

Le portail déchira la réalité terrestre et s'ouvrit vers un autre plan d'existence, le Gold Saint invita les autres à le suivre.

_ Wedge mets toi entre moi et Childéric, il serait dommage que les vents cosmiques viennent à te blesser alors n'hésites pas à t'accrocher à l'un de nous.

Si cette dimension était l'un des terrains de jeu du Saint des Gémeaux, ce n'était pas le cas de autres. S'il savait que le lion, Gamma et la Famine n'aurait aucun mal à se déplacer dedans, Pégase était une inconnue et son niveau était plus bas que le leur. Il serait dommage d'avoir sa perte sur la conscience juste par inadvertance...







Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t174-silas-gold-saint-des-g
ChildéricavatarArmure :
Lion

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
330/330  (330/330)
CC:
216/216  (216/216)
Message Re: [MD1] Une drôle d'équipe   Ven 27 Nov - 11:25
    Les premiers mots du colosse serviteur d’Asgard firent rire le lion plus fort encore que ça réplique. Il aurait presque eu envie de lui taper dans le dos pour lui signifier son approbation sur cette boutade ! Son voyage dans le grand nord s’étant relativement bien passé, du moins, ce n’allait pas être la première fois qu’il combattrait côte à côte avec un guerrier divin riant au nez de la mort. Et d’une certaine façon, il comprenait assez facilement pourquoi Silas, qui lui avait rappelé Hakon, s’entendait bien avec Gamma. Les deux guerriers divins se ressemblaient assez au final. Il accepta l’invitation du guerrier divin, il pouvait comprendre cette volonté de parler de sa propre terre avec quelqu’un qui s’y était rendue.

    Le lion était content aussi de voir un chevalier de bronze avec eux. Le fait de le voir si impressionné par les armures d’or amusant le lion qui rugit de rire une nouvelle fois. Il n’avait rien de plus à ajouter à part ce que Silas lui avait dit, alors il se contenta de lui adresser un petit signe de tête amical. C’était bien de voir du sang et de sentir d’autres étoiles que celles du zodiaque venu protéger la déesse. Les chevaliers d’or sont la meilleure défense d’Athéna, il est donc logique que ça soit ses premiers appelés, mais voir se reformer l’armée des quatre-vingt-huit chevaliers fit chaud au cœur au Mérovingien. L'appel de la guerre était quelque chose de triste, mais il y avait du bon dans tout ce sang qui allait être versé.

    Par contre, l’humeur du lion d’or se durcit un peu quand il vit son chef faire son entrée. Leur dernière entrevue ne s’était pas forcément terminée sous les meilleurs mots. Et il vit la trace de ça quand il ne s’adressa qu’à Silas, lui confiant à lui les deux objets que le lion d’or avait reconnus aussi. Mais il mit tout ça de côté, il était un soldat et malgré les mots qu’il pouvait avoir son chef, il suivrait les ordres ! Ainsi, c’est pour lutter contre le seigneur de la guerre que les chevaliers allaient faire route… Des choses terribles et violentes aller donc avoir lui et il n’aurait pas de trop d’utiliser toutes les forces à leur disposition, tribut compris.

    Peut-être même qu’utiliser celui des marinas aurait pu être une idée intéressante, usé des forces adverses plutôt que des siennes propres, une idée efficace. Enfin, le lion ne dit rien à son chef, il n’avait rien à lui dire de plus que les mots que les deux hommes avaient échangés la dernière fois. Le lion gardait aussi dans un coin de son esprit, la possibilité de faire face à des hommes de la faction d’Anastasius qui viendrait leur mettre des bâtons dans les roues. De toute façon, le Pope avait sûrement d'autres rien chat à fouetter et le voir partir si rapidement ne fut pas pour déplaire au lion d’or.

    Il esquissa un petit sourire quand il vit Silas prendre les choses en mains, le Pope l’avait, à demi-mot, nommé plus ou moins chef de l’expédition. Il voyait plus ou moins son ami dans ce rôle-là, il faut dire qu’il est difficile d’imaginer en terrible chef de guerre quelqu’un qu’on a vu s’endormir une fois ou deux dans son propre vomi… Enfin, ce qui le fit rire par contre, c’était comment il traitait le chevalier de bronze. Oui, son armure n’était pas d’or, mais il avait reçu la bénédiction de la déesse ! Il tapa alors amicalement dans le dos du chevalier de bronze.

    « - Tu le couves trop dès le début Silas ! Il n’est pas en sucre tu sais, il s’en sortira aussi bien que nous ! Aller hop, en route ! »

    Et le lion d’or s’engouffra alors dans la dimension de son ami. Le voyage allait être rapide, et il en était fort aise. Il n’aurait pas, comme ça, à devoir se taper le voyage à pied, il l’avait déjà pour se rendre à Asgard et il enviait dès lors, le pouvoir de déplacement du gémeau…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d-
InvitéInvité
Message Re: [MD1] Une drôle d'équipe   Ven 27 Nov - 16:46
Un Asgardien dans ce groupe ! Tout les éléments étaient là pour que cette mission plaises au jeune Pégase. De tous, il était le moins expérimenté, ses connaissances du Cosmos étaient encore au stade d'apprentissage... Mais ce n'était pas pour autant qu'il allait se sentir inférieur. Il voulait préserver sa dignité et sa fierté en tant que guerrier. Peu importe les salades qui pouvaient être racontés. Wedge souriait à l'Asgardien, mais avait ce regard confiant et déterminé... Les vétérans dirai que c'est de la naïveté... Mais Wedge vous dirai que c'est plutôt la volonté de montrer ce qu'il avait dans le ventre ! 


Quelques instants plus tard, il entendait le Chevalier d'Or des Géméaux parler des terres d'Arès, qu'il en revenait. Bien entendu, Wedge admirait cet exploit... Mais par dessus tout, il refusait de laisser deux Chevaliers d'Or penser que lui, Pégase, allait être le maillon faible de cette équipe. Puis les Géméaux lui répondait assez brièvement, avant qu'il ne tournes son regard vers le Lion. Wedge pouvait ressentir une certaine sympathie, voire même une fierté par rapport à sa présence ici, avec deux guerriers bien plus forts. Alors que Wedge portait encore sa Pandora Box de Pégase sur le dos, il souriait rapidement au Gold Saint du Lion. 


Et vint le moment que Wedge avait prévu... La venue du Grand Pope, accompagné d'un Berserker d'Arès. Tout sourire avait disparu sur le visage de Pégase, il reprenait son sang-froid et son sérieux. Il restait silencieux, appréciant au passage le petit compliment du Grand Pope, sans pour autant y réagir. 


Et la voici la mission. Capturer le prochain hôte du Dieu de la Guerre. Il n'y avait pas meilleur objectif pour montrer ce dont il était capable et gagner le respect de ses camarades Saints. Le respect n'est pas acheté ou demandé, il était toujours mérité. Le Pope ne voulait qu'aucune pitié ne soit permise pour les obstacles sur le chemin. Il avait l'impression d'entendre ses instructeurs, au village Lin Kuei en Chine durant son enfance. Mais il allait surement ôter la vie afin d'en préserver des milliers d'autres. Très bien, ça lui allait parfaitement. Tuer pour sauver.


Wedge se concentrait quelques secondes avant de revêtir sa Bronze Cloth de Pégase. Les Gémeaux avait déjà ouvert un portail inter-dimensionnel, et avertissait le jeune Wedge. Il appréciait que le Lion prennes sa défense, mais il tenait à mettre les choses au clair.


" Si je commences à compter sur votre aide dès le début, je n'arriverai à rien plus tard. Je ne peux pas compter que sur ceux qui sont plus forts que moi. Je réussirai à traverser avec vous sans dommages collatéraux. "


Il sentait une petite tape amicale de la part du Lion après son petit discours, il lui souriait une nouvelle fois avant de faire un oui rapide de la tête. Il regardait alors Childéric sauter dans la dimension. C'était son tour d'y aller.


" Géronimo... " Disait-il avant de sauter dans le passage inter-dimensionnel. 


Il avait énormément de difficultés à rester stable durant le voyage, il mettait ses bras devant sa tête par instinct afin de se protéger. Mais il se souvenait très bien de ce qu'il avait dit. Il voulait traverser sans forcer les Gold à jouer aux nounous. Et c'était exactement ce qu'il comptait faire. Mais la puissance de cette dimension, véritable terrain de jeu de Silas, outrepassait entièrement les capacités de Wedge. Il agrippait alors le pied droit du Lion par sa propre volonté. Il remontait avec beaucoup de difficultés jusqu'au niveau de son épaule, et restait accroché à lui, les bras gauche autour des épaules du Lion. Il n'avait pas le choix. Traverser par sa seule force était bien trop risquée. Pégase était du genre à prendre des risques, mais jamais il n'avait pu être témoin d'autant de puissance. Alors il jouait la carte de la sûreté. Il n'avait pas la conscience tranquille, il sentait la honte l'envahir peu à peu. Mais son entraînement en Chine lui avait appris une chose... De transformer ses peurs et ses hontes en une force dévastatrice. 
Revenir en haut Aller en bas
HaldoravatarArmure :
Godrobe de Zeta

Statistiques
HP:
97/160  (97/160)
CP:
270/270  (270/270)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [MD1] Une drôle d'équipe   Sam 28 Nov - 12:38
L'entrée du Grand Pope. Fidèle à ses habitudes, détestable à souhait, mais avec cette assurance qui le caractérisait tant et si bien. Lui sauter dessus, lui arracher de ses mains ce visage disgracieux - chacun ses goûts ! - voilà quelle fut son idée primaire. Plus une envie qu'une véritable motivation, envie à laquelle il ne pouvait succomber. Car quel que soit sa force de Guerrier divin, cet homme possédait un pouvoir sur lui. Un pouvoir qu'il ne pouvait rompre pour l'heure. Libre de ses mouvements mais maintenu en cage tout de même, tel était le paradoxe dans lequel évoluait Haldor depuis quelques temps. Contrairement à ses idées de base, il s'y était habitué rapidement. Pas le choix.

Les premiers échanges. Ou plutôt des consignes, strictes, sans équivoque. Puis il partit sans demander son reste. Il se disait absolu. Il se pensait au dessus des lois de ce monde. Peut-être était-ce vrai. Il n'en restait pas moins un homme pour Haldor. Et n'importe quel homme pouvait mourir. C'est avec cette idée simple mais précieuse qu'il se consolait. Il était trop tôt. Bien trop tôt encore. Mais viendrait le jour où il se baignerait dans le sang de son ennemi pour renforcer son armure. Oui, ce moment viendrait.

Après avoir observé la scène, se cachant dans son mutisme, Haldor poussa un simple soupir. Deux Tributs. Et le gardien de leur chaîne était Silas. Il ne doutait pas de la loyauté de ce dernier à l'égard de sa patrie et savait qu'il utiliserait ce pouvoir sans la moindre hésitation. De ce qu'il avait vu de l'homme, c'était un gars valeureux et fidèle. Au colosse de ne pas lui donner l'obligation d'agir. Mais cela ne l'avait pas même effleuré. Sa parole était d'or, telle l'armure de Silas ou de Childéric. Il ne condamnerait pas celui qu'il appréciait à user de cette chaîne. Ce pourquoi il se tût. Tous savait l'importance de ce cadeau. Un cadeau empoisonné. La mission était donnée. Restait désormais une seule chose à faire, la seule chose qu'avait retenu le colosse.
    - J'vais être clair, les mecs. L'hôte, j'm'en branle. C'votre boulot de le trouver et de le protéger. Moi, j'me charge de la partie "destruction des ennemis". On va s'marrer, j'en suis sûr ! Allez, go !

Il se battrait pour eux. Pas parce que le Grand Pope l'avait demandé. Mais parce qu'il en avait envie. Une nuance importante pour le guerrier divin. Mourir pour les autres, jamais. Mourir pour ses convictions personnelles ? Avec plaisir. Il s'engouffrait déjà dans le portail. Pour l'inconnu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t274-haldor-guerrier-divin-
Contenu sponsorisé
Message Re: [MD1] Une drôle d'équipe   
Revenir en haut Aller en bas
 
[MD1] Une drôle d'équipe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...
» Réorganisation de l'équipe modératrice
» Grand Tournoi de Catalogne par équipe, 1 et 2 octobre 2011
» L'équipe As est à Seikan! (Neutre)
» [ANNÉE 11] Sélection équipe de Gryffondor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Entrée du Sanctuaire-
Sauter vers: