Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Fin Juin 550] A la recherche de sa moitié d'âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
OrionavatarArmure :
Sagittaire

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
265/265  (265/265)
Message [Fin Juin 550] A la recherche de sa moitié d'âme    Jeu 25 Fév - 18:19
Le Sanctuaire d'Athéna...
Rien qu'a entrapercevoir ces douze maisons, gardiennes intactes et sans âge d'une statue de pierre, un mélange de nostalgie, de familiarité et de stress me gagnaient sans que je parvienne à calmer mon émoi intérieur.
Calme en apparence, vêtu en toute simplicité d'une fine pièce de lin et de braies sombres, assorties à mes bottes montantes, j'avançais, le cosmos au repos, d'un bon pas.
Le choix de ne pas montrer ma cuirasse en un tel lieu s'était vite imposé comme logique. Certes, ma position de cardinal m'offrait un certain prestige et annonçait la couleur sur mon statut et mon allégeance, mais les Saints n'étaient pas réputés pour leur faculté à la communication. Arborer la marque d'un lien avec le frère honni d'Athéna serait considéré comme une provocation gratuite, et je tenais à éviter cela.
Je stoppais mon pas lorsque la vue m'offrit le spectacle des temples alignés. Dans l'un d'entre eux, Satine était en sécurité. M'attendait-elle ? Ressentirait-elle ma présence ? Comment ne pas l'espérer ?
Et Nimue ? Se trouvait-elle dans la dernière demeure, la sienne ? Pourrait-elle m'aider ?
Diable, qu'il m'agaçait de toujours dépendre d'une autre personne en cette ère... Je commençais à en avoir assez de ne pas réussir à rester maitre de mon destin. Et pourtant, je ne pouvais pas me plaindre.
La statue d'Athéna, figure hautaine et protectrice trônant sur sa hauteur me fit sourire. Non de dérision, ce qui m'étonna, mais d'ironie. Déesse aux yeux pers, peux-tu prévoir qu'un jour je te tiendrais dans mes bras, hésitant à te tuer et au final t'épargnant pour une raison inconnue ? Repenser à cet épisode me troubla. J'avais fait preuve d'une grande faiblesse en épargnant l'enfant, réceptacle de la pire ennemie de mon ancien souverain... Pourquoi un tel geste de compassion ? Aujourd'hui encore je l'ignore. Malgré les ans, je n'avais jamais réussi à me défaire des affres de l'humanité et ma relation avec Satine contribuait largement à faire de moi un homme, au lieu d'un démon. Ce qui au final aurait été si simple...

Alors Athéna, si tu veux me remercier pour ce que je ferais pour toi à l'avenir, c'est maintenant ou jamais !

Même un dieu ne devait pas entendre les pensées mais... C'était au final presque une prière. Je ne nourrissais nul espoir envers la fille de Zeus ou ses sbires assommants de mièvrerie. Mais en cette ère, où je n'avais ma place nulle part, j'étais prêt à tout. Qu'elle me rende ma Satine, ou qu'elle empêche ses damnés saints de m'attaquer à vue, et elle remonterait un peu dans mon estime.
Prenant une profonde inspiration, je repris ma marche vers le parvis du premier temple. En espérant que le gardien ne pose pas trop de problèmes, ou mieux encore qu'il soit absent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t369-sagitarrius-no-orion
InvitéInvité
Message Re: [Fin Juin 550] A la recherche de sa moitié d'âme    Jeu 10 Mar - 19:51
Encore une belle journée au Sanctuaire... Le monde pouvait être en crise si le destin le décidait ainsi, cela n'empêcherai pas Wedge d'essayer de se détendre un temps soit peu. Le jeune Pégase prenait son temps pour observer le paysage du Sanctuaire, varier ses angles de vues en grimpant des bâtiments, regarder le ciel bleu et le soleil briller de milles feux. Pandora Box sur le dos, Wedge marchait tranquillement autour des Maisons du Zodiaque.


Une main tenant une bretelle de la Pandora Box et la seconde à l'air libre, Wedge paraissait pensif. Il était contrarié sur ses méthodes d'approches en situation de combat. Pégase l'avait prouvé plusieurs fois aux jeunes aspirants lors de ses entraînements avec eux, il était une véritable tête brûlée. Le visage sérieux, indifférent, il tournait alors son regard vers la Maison du Bélier. Le maître dans l'art de réparer les Cloths. Il poursuivait alors son chemin vers l'entrée de la Maison du Bélier, la regardant avec ce même regard qu'il avait depuis sa fugue en Chine, il y a de ça des années. La volonté de s'améliorer. 


Cependant, arrivant à une centaine de mètres de l'entrée, il pouvait voir quelqu'un devant. Quelqu'un qu'il ne reconnaissait pas, et donc qu'il ne pouvait aucunement faire confiance. Wedge se précipita alors vers cet inconnu, aux allures maigrichonnes. Arrêtant de courir à une dizaine de lui seulement, Pégase restait néanmoins sur ses gardes.


" Ne faites plus un pas. Qui que vous soyez. " Disait-il avec assurance, avant de continuer. " Je ne sais pas qui vous êtes, mais je ne vous ai jamais vu au Sanctuaire auparavant. Ce qui ne veut dire qu'une seule chose à mes yeux. Je ne vous fais pas confiance. Ayez la sympathie de me dire qui vous êtes. " Continua Wedge.


Il regardait cet inconnu avec un regard confiant, il n'avait pas peur du danger. Même si il devait affronter plus fort que lui, il se battrait, quite à en mourir. C'était cela pour lui, assurer la protection d'Athéna à tout prix. Lui, le Chevalier Pégase, un des plus proches d'Athéna. 


" Si vous venez vous en prendre à Athéna, ayez bien en tête que moi, Wedge, Chevalier de la constellation de Pégase, je ne vous laisserai pas continuer vos sombres projets envers ma Déesse, et mon Seigneur Grand Pope ! " Disait-il, instinctivement !


Il n'était pas en position de combat, mais la posture qu'il tenait avait celle d'un homme sûr de lui, conscient des risques et qui ne reculera pas ou ne reviendra pas sur ses paroles. Wedge pouvait donner une image naïve de lui aux yeux d'autrui, ou inconscient. Mais d'autres pouvait aussi voir l'héroïsme qui ressortait de la Cloth de Pégase. 
Revenir en haut Aller en bas
OrionavatarArmure :
Sagittaire

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
265/265  (265/265)
Message Re: [Fin Juin 550] A la recherche de sa moitié d'âme    Jeu 10 Mar - 20:09
Alors que j'avançais d'un bon pas vers ma destination, une présence me mit aussitôt sur mes gardes.

Un chevalier d'or ? Déjà ?

Je ne pouvais croire que je venais d'être repéré par un membre de l’élite du Sanctuaire aussi facilement. Même non revêtu d'une protection sacrée, je conservais mes réflexes aiguisés et je savais masquer mon cosmos, après des années de pratique. D'un coup d'oeil, mes craintes s'apaisèrent.
Un vulgaire chevalier de bronze s'était approché de moi pour m'assourdir par un discours pompeux et agressif. Pégase bien sur... Existait-il constellation capable de bénir autant de simples d'esprits au fil des générations ?
Un sourire ironique sur les lèvres, je hochais la tête d'un air consterné.

Admettons que je sois un ennemi du Sanctuaire. Penses-tu que j'attendrais que tu endosses ton armure avant de porter le premier coup, gamin ?

Je disparus alors à la vitesse de la lumière pour apparaitre dans son dos, prêt à frapper sans pour autant m'exécuter.

Si tu es persuadé que tu fais face à un adversaire, attaque directement après ta sommation, à moins d'être certain de ton avantage. Sinon... Fais preuve d'un peu d'amabilité.

Décidément, je vieillissais. En temps normal, j'aurais assommer ce jeune sot pour éviter qu'il me fasse repérer, ou pour supprimer discrètement un membre du Sanctuaire. Mais au vu de ma mission actuelle, je refusais de faire couler le sang imprudemment.

Es-tu au moins capable d'assumer tes paroles ? Ou tes rodomontades suffisent d'ordinaire à effrayer les paysans et jeunes vierges ?

Désormais hilare, j'allumais négligemment une flamme dans ma paume de main, avant qu'elle ne vienne parcourir mon bras comme un serpent affamé.

Je n'ai rien contre toi, Pégase. Je me rends juste au temple du Bélier. Alors sois gentil et libère moi le passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t369-sagitarrius-no-orion
InvitéInvité
Message Re: [Fin Juin 550] A la recherche de sa moitié d'âme    Ven 11 Mar - 13:37
L'inconnu s'attendait à un Chevalier d'Or, peu importe le signe du zodiaque qu'il pouvait représenter. Il voulait avoir quelqu'un à sa taille. Le jeune Pégase ne pouvait pas savoir tout ça sur le moment, directement. Alors il fronçait les sourcils, interrogatif. A chaque seconde qui passait, il se demandait qui était cet "homme" aux allures terrifiantes. 


Wedge voyait le sourire aux lèvres de l'inconnu. C'était vraiment comme si il était rassuré tout à coup, que Pégase l'ai juste trouvé par pur hasard lors de sa promenade de santé autour des Maisons du Zodiaque. Sa confiance était totale, il regardait Pégase de haut comme tout guerrier plus fort que lui le ferai. Comme le Grand Pope l'avait fait la première fois avec lui. Mais il avait survécu à cette confrontation, bien blessé certes, mais il avait survécu. 


Mais alors que Wedge écoutait ce que disait cet inconnu au regard perçant, il le vit disparaître en une fraction de secondes ! Dans sa tête, le temps s'était comme ralenti, les yeux grand ouverts, l'angoisse injectant son venin dans les muscles et le sang du jeune homme... Il ne pesait pas ses mots. L'inconnu était arrivé derrière lui à la vitesse de la lumière, ne laissant aucune chance à Pégase d'endosser son armure sacrée. Il faisait ce qu'il disait, sauf qu'il ne frappait pas. Wedge l'avait compris, il avait la faculté de se déplacer presque aussi vite que le Grand Pope, à la vitesse de la lumière. L'homme poursuivait alors dans ses propos, mais cette fois fit comme un avertissement à Wedge. Qu'il fasses ce qu'il disait si il pensait que cet homme est un ennemi d'Athéna. Pégase ne lui faisait pas du tout confiance, mais après ce qu'il venait de voir, d'avoir été témoin, il savait que ses chances de victoires étaient cassi nulles. Seul un miracle pouvait lui garantir une chance de réussite. Seule Athéna est capable de lui donner cette force. C'est alors qu'il décida de lui répondre.


- Vous êtes aussi rapide que le Grand Pope. J'imagines que votre force en est de même. Si c'est le cas, et que j'engages un affrontement, je risques de ne pas y survivre. J'ai horreur de l'admettre... Mais je suis impuissant... Disait-il, poings serrés.


Il ne pouvait tenir sa parole. Il faisait face à bien plus puissant que lui. Qui sait ce qu'avait encore en réserve cet homme. Wedge était peut-être une tête brûlée, mais il n'en était pas moins intelligent et sage. Avec sa force actuelle, il ne tiendrai que quelques secondes, et ce malgré les enseignements du Grand Pope.


- Mes rodomontades comme vous dîtes n'avait pas pour objectif d'infliger la peur ou la crainte. Je tenais à avertir, montrer que malgré ma force, je protégerai aussi Athéna, de toutes mes forces. Je suis ouvert à la diplomatie, mais l'êtes-vous également ? 


Wedge voyait un feu entourer le bras de cet homme. Il sentait sa chaleur... Bien plus intense que des flammes normales. Comme si c'était le feu tout droit venu de l'Enfer. Ceci venait confirmer une fois de plus que cet homme était encore plein de surprises. Mais Wedge voulait des réponses à ses questions, si il ne pouvait pas lui faire face.


- Pourquoi ? Pourquoi devez-vous y aller ? 
Revenir en haut Aller en bas
OrionavatarArmure :
Sagittaire

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
265/265  (265/265)
Message Re: [Fin Juin 550] A la recherche de sa moitié d'âme    Jeu 17 Mar - 14:14
Bon, au moins ce jeune garçon n'était pas suicidaire. C'était déja une bonne chose.
Non que je me souciais réellement de sa survie, mais au vu de ma situation et de mes intentions, je ne tenais pas à combattre quiconque.
Je l'écoutais avec patience, laissant les flammes de mon bras de disperser dans un nuage de cendre. Ainsi donc, Pégase me jugeait d'un niveau comparable au Grand Pope ? Je ne savais pas comment interpréter cette information. Vu son jeune âge, il pouvait ne pas savoir faire la différence entre deux guerriers capables de se mouvoir à la vitesse de la lumière.

Tu te trompes, tu n'es pas impuissant. Si tu te dresses face à moi, tu mourras c'est certain. Mais l'explosion de ton cosmos pourra prévenir tes alliés qui auront ainsi le temps de s'organiser pour me barrer la route. Vaincre un adversaire n'est pas toujours le résultat à atteindre.

Désormais apaisé, je l'observais d'un air compréhensif. Avais-je déjà été si jeune ? Oui, mais cela faisait trop longtemps. Ou pas assez.

Cela n'est pas très habituel pour moi, mais oui je viens ici pour tenter d'être diplomate. Mais je suis étonné... Si tu portes une armure, cela signifie automatiquement que tu es apte à servir Athéna, et que c'est là ton objectif. Je suis persuadé que tu as autant souffert que n'importe quel autre chevalier pour obtenir cette armure. Ton rang n'entre donc pas en compte dans ta loyauté envers ta déesse.

Sa curiosité était légitime mais de là à y répondre... Bah cela ne coutait rien. De toute manière, je pressentais que sans un peu d'explication, Pégase risquait de persister à me barrer la route. Abaissant mon cosmos une bonne fois pour toutes, je me détendis pour lui répondre sans malice.

Je souhaite atteindre le temple du scorpion car une femme très importante pour moi y réside temporairement. Je ne souhaite affronter personne ni faire de vague. Une fois que je l'aurais retrouvée, nous quitterons le sanctuaire, sans attendre.

Cela suffirait-il à combler sa curiosité ? Au final, en sachant que le gardien du bélier allait me poser les mêmes questions, Pégase pouvait être en paix avec lui même. Pourquoi davantage m'interdire le passage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t369-sagitarrius-no-orion
InvitéInvité
Message Re: [Fin Juin 550] A la recherche de sa moitié d'âme    Jeu 24 Mar - 17:32
Étrange était le mot qui venait à l'esprit de Pégase. Il ne savait plus quoi penser de cet homme à la force incommensurable. Ses paroles étaient franches, mais elles avaient également un semblant de sagesse aux yeux de Wedge. En lui disant qu'il n'était pas impuissant, Pégase avait compris que c'était surtout mentalement. Si il avait la force de barrer la route ne serai-ce qu'un instant à un guerrier tel que lui, alors il n'était pas aussi inutile qu'il le prétendait. Du moins, il l'avait interprété de cette façon. 


- Vous avez raison... Je ne sais l'expliquer. Mais... Je ne vous connais pas, et pourtant je vous crois. Je devrai avertir mes supérieurs tel que vous l'avez précisé. 


Pégase concentrait de plus en plus son Cosmos lumineux, d'un blanc bleuté. Son aura grandissait, jusqu'à ce qu'il le fasse exploser devant le Temple du Bélier. Wedge espérait que l'explosion de son Cosmos en avait avertis plus d'un, vu la situation, il ne pouvait rien faire d'autre. Alors il restait debout, l'air plus relax tout en écoutant les paroles de l'inconnu. De la compassion ? Possible. De la sagesse ? Une preuve que oui. Sous ses airs sombres et sa puissance colossale se dissimulait l'esprit d'un vrai guerrier avisé. Wedge commençait à le respecter, bien que cet homme était peut-être un ennemi des Saints. Nul ne pouvait le confirmer... Pour le moment. Mais bien des ennemis s'étaient respectés et s'étaient rendus hommages par la suite. 


- La réputation du Chevalier de Pégase dit qu'il est l'un des plus proches de la Déesse Athéna. Je... Je sais que j'ai des lacunes, mais je tiens à honorer cette réputation. Vous avez vu juste, je me suis battu des années dans l'espoir qu'un jour, je puisses avoir le privilège et l'honneur absolu de porter cette armure. C'est elle qui me donnes un but... Je sers Athéna, je la protégerai jusqu'à mon dernier souffle. 


Bien que Wedge se tenait face à lui, il s'apprêtait à le laisser reprendre son chemin. Cependant, il put avoir satisfaction en écoutant les dernières paroles de cet homme. La curiosité de Pégase était donc rassasié. Une rencontre privée avec le Chevalier d'Or du Scorpion. Ceci ne le concernait pas le moins du monde. 


- Je comprends mieux désormais. Je... Je ne vous barrerai plus le chemin. Faites ce que vous avez à faire. Je ne peux rien faire pour vous en empêcher. 


Cet homme avait un esprit sage certes, mais si il y avait la moindre chance qu'il soit un ennemi d'Athéna, alors il devait être pris comme un danger absolu pour la Déesse. Il avait foi en la force des Chevaliers d'Or. Wedge fit un pas sur le côté, laissant le chemin libre vers le Temple du Bélier. Pégase avait les poings serrés, et continuait de regarder l'inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
OrionavatarArmure :
Sagittaire

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
265/265  (265/265)
Message Re: [Fin Juin 550] A la recherche de sa moitié d'âme    Jeu 24 Mar - 21:50
Sans que cela me pose souci, le pégase annonça ma venue à ses supérieurs par une augmentation de son cosmos. Soit, il était dans son rôle et de toute manière mieux valait annoncer ma présence que de paraitre tel un vulgaire espion.
J'allais quitter les lieux sans prêter davantage attention à ce chevalier de bronze quand il m'avoua un fait qui jusqu'alors ne m'avait pas sembler bien important. Intrigué et curieux je me pris le menton dans la main tout en dévisageant ce jeune garçon de plus belle.
Ainsi Pégase semblait véritablement l'un des guerriers les plus proches d'Athéna... Cela pouvait être une rencontre pleine de promesses en définitive.

Ce que tu viens de dire n'est pas dénué d'intérêt. Puisque ton armure symbolise un lien fort avec la maitresse du Sanctuaire, j'aimerais voir s'il ne s'agit là que d'une fable pour enfants ou une réalité.

Sans animosité, mais sans doute possible, j'amplifiais légèrement mon cosmos, de sorte à annoncer l'imminence d'un combat.

Vois cela comme un entrainement. Je suis curieux de connaitre la force que peut t’octroyer ta déesse face à un adversaire quand ta vie est en danger. Allez Pégase, montre moi ce qu'est un véritable défenseur d'Athéna ! A moins que ce titre ne soit que volonté pieuse...

D'un geste presque nonchalant, je projetais une sphère enflammée sur le jeune Pégase. Il pouvait soit l'esquiver, soit tenter de l'encaisser. Dans les deux cas, il comprendrait vite qu'il ne s'agissait que d'une diversion. Usant de ma vitesse hors normes, je me téléportais dans son dos pour le frapper d'un coup de pied capable de briser un roc en deux.

Esquive donc ça, si tu le peux Pégase...

SOUL INFERNO


Un déluge de flammes engloutit Pégase en un clin d’œil. Mais à ma grande surprise, mon feu habituellement ténébreux n'était plus qu'un brasier normal. Etrange...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t369-sagitarrius-no-orion
InvitéInvité
Message Re: [Fin Juin 550] A la recherche de sa moitié d'âme    Ven 25 Mar - 16:30
Wedge pensait que la conversation s'était arrêtée là... Il se trompait lourdement. Il vit l'inconnu se questionner, sûrement un détail qui l'avait intrigué. Le jeune Pégase se demandait alors ce qu'il pouvait bien se dire... Dans ses pensées. Il lui avait montré un certain respect, une humilité qui se fait rare ces temps-ci... Que fallait-il de plus ? Une preuve que Wedge disait la vérité à propos de son armure et son lien avec Athéna. Ceci ne rassurait pas le moins du monde le jeune Pégase, il avait déjà eu un avant-goût de la puissance de cet homme, plus âgé et plus expérimenté. Il avait peut-être eu un entraînement spécial avec le Pope, mais il ne peut se reposer sur ses acquis. 


Puis Wedge ressentait ce qu'il redoutait. L'homme, le guerrier avisé, voulait se mesurer à lui, Pégase. Il avait senti son cosmos grandir, une force démentielle. Il précisait néanmoins que ceci serai similaire à un entraînement, qu'il voulait voir a quel point sa volonté de servir et protéger Athéna le rendait puissant. Wedge était angoissé, qui ne le serai pas face à une telle force ? Mais il se souvenait de la promesse qu'il avait fait au Grand Pope. Il n'abandonnerai jamais, même face à l'impossible.


- Si c'est un duel que vous voulez, étranger, alors qu'il en soit ainsi. Je ne fuirai pas comme les couards du terrain d'entraînements. Disait Pégase, d'un ton déterminé !


Wedge n'avait pas eu le temps de vêtir son armure de Pégase que l'homme l'attaquait avec une boule de feu ! Or, il se souvenait des leçons du Pope, c'était l'heure de les mettre en pratique ! Wedge courait tout droit en direction de la sphère, avant de faire un saut vers la droite, l'esquivant avec agilité et vitesse. Il ne tardait pas à comprendre que tout ceci était une diversion, et de sentir l'air s'agiter dans son dos... Ses cheveux argentés venait frapper ses joues dû au vent... C'était déjà trop tard pour riposter... 


Pégase ressentit une terrible douleur au niveau du dos, n'ayant plus sa Pandora Box par soucis de poids et de mobilité. Dans un rapide cri de douleur, Wedge posa un genou à terre avant de se retourner pour faire face à son adversaire. L'enchaînement était presque parfait ! Il l'avertisait presque, d'essayer d'esquiver la prochaine attaque... Le Soul Inferno. Wedge était pris dans un brasier... Se protégeant le visage avec ses bras, il continua d'encaisser les coups, les uns après les autres... Les brûlures commençait à marquer son corps...


- Cloth de Pégase !! Criait-il !


La Pandora Box s'ouvrit soudainement, montrant l'armure de Bronze sacrée ! Wedge voulait tenir le coup tout en endossant son armure ! Dans une explosion de cosmos après avoir revêtit son armure, Wedge se tenait prêt à contre-attaquer, malgré ses blessures !


- Pegasus... Ryu Sei Ken !! 


Les fameuses météores de Pégase... Il s'attendait à ce que cette force de la nature ne bronche pas, mais il voulait en profiter pour passer rapidement sur sa gauche, et lancer sa véritable contre-attaque !


- Pegasus Sui Sei Ken ! Criait Wedge, dans un élan d'espoir !


Fonçant droit sur cet homme telle une comète, le jeune Pégase pensait que c'était sûrement son destin, de toujours affronter des ennemis bien plus puissant que lui. Mais jusqu'à quand ?
Revenir en haut Aller en bas
OrionavatarArmure :
Sagittaire

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
265/265  (265/265)
Message Re: [Fin Juin 550] A la recherche de sa moitié d'âme    Sam 26 Mar - 9:46
Tel le guerrier qu'il était, Pégase ne tarda pas à accepter mon défi. Je ne lui laissais pas spécialement le choix, mais son esquive eut quelque chose de galvanisant. Pas mal pour un petit jeune.
Se remettant de mon assaut initial, Pégase contrattaqua avec sa plus célèbre botte, les météores. Une attaque destinée à assaillir l'ennemi sous un flot de projectile. Amusé par le cosmos encore timide utilisé pour cet assaut, j'esquivais tel un danseur, chaque météore, jouant sur la facilité avec laquelle je réalisais ces quelques pas.
C'est alors que mon adversaire utilisa son élan pour passer à ma gauche et me faire subir une attaque bien plus meurtrière. Toute l'énergie de ses météores se concentra en un seul point, décuplant sa force de frappe.
Pas le choix, je me devais d'encaisser cette botte fort bien jouée.
Décroisant les bras, je saisis à pleine main la comète pour en freiner la morsure. La force du cosmos de Pégase me fit reculer de plusieurs pas, creusant ainsi un large sillon, mais la déferlante bleutée finit par être dévorée par les flammes rougeoyantes qui jaillissaient de mes bras.
Le regard désormais terriblement sérieux, recouvert d'une aura de feu, je jaugeais mon adversaire.

Pas mal du tout, Pégasus. Ta tactique était bien menée. Mais il te manque encore quelque chose pour pouvoir me mettre réellement en difficulté.

Le temps de ces quelques paroles, une gigantesque gueule de dragon, flamboyant et non ténébreux ce qui ne manqua pas de m'étonner de nouveau, apparut au dessus de moi. Lorsque la créature ouvrit sa gueule, je tendis mes bras vers Pégase pour lui faire subir mon ancien arcane le plus redoutable.

Greatest Caution

Une explosion cosmique, que je m'efforçais de juguler pour éviter tout accident, jaillit de la gueule du dragon pour se diriger vers Pégase à la vitesse de la lumière. En parallèle, je laissais mon cosmos se répandre autour de nous pour que la zone soit dévorée par un brasier ardent. La température monta vite en flèche, ce qui ne manquerait pas d'épuiser d'autant plus mon adversaire.
J'étais vraiment curieux de voir ce qu'il fallait au bord de l'épuisement et si Athéna viendrait à son secours d'une manière ou d'une autre. Je ne comptais pas déployer toute ma force contre lui mais assez pour le pousser au delà de ses limites physiques et mentales. Ne me déçois pas Pégasus !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t369-sagitarrius-no-orion
InvitéInvité
Message Re: [Fin Juin 550] A la recherche de sa moitié d'âme    Mer 6 Avr - 22:50


Wedge ne comptait pas laisser cet inconnu blesser sa fierté comme ça, il avait accepté le défi et s'était élancer pour le Sui Sei Ken rapidement ! Malgré toute sa conviction, il vit le guerrier bloquer son Sui Sei Ken d'une seule main, mais il l'avait fait reculer ! Or, ce qu'il redoutait arriva... Coup bloqué, et désormais, il était face à face avec cet homme, aux bras dont des flammes jaillissaient. Son regard était sérieux, presque terrifiant pour ceux qui n'avaient aucune aptitude au combat. Wedge était en garde, mais plus il regardait cet homme dans les yeux, plus il pouvait ressentir son Cosmos grandir... Brûler toujours plus... Une goutte de sueur coulait le long du visage de Pégase, et écoutait attentivement les dires de cet homme. 

Il ne répondit rien, le temps n'était plus suffisant... Il remarquait une géante gueule... Celle d'un dragon, le type de dragon qui pouvait apparaître sur les légendes chinoises, celle d'un sauveur, un héros. Il regardait le dragon, puis l'homme... Plusieurs fois, il regardait l'un et l'autre. Une terrible attaque s'apprêtait à être lancée... Wedge se devait d'être préparé ! Il le fallait ! 

Alors qu'une explosion de cosmos colossale surgissait, Wedge était déjà prit dans une onde de choc et une bourrasque de vent. Se protégeant le visage à l'aide de ses bras, il vit trop tard l'explosion de cosmos venir sur lui, à la vitesse de la lumière ! Pégase fut frappé de plein fouet... Et envoyé au loin par cette attaque dans un cri de douleur ! Attérisant sur les dalles couvrant la terre, et visage collé au sol, Wedge sentait son sang couler le long de sa bouche. Mais il mit son poing verticalement au sol, il se mit sur ses genoux difficilement... Et il fixa du regard l'homme, qui en avait profité pour embraser les alentours...

- Vous... Vous osez réduire en cendres notre paysage... Vous osez réduire en poussière les terres sacrées d'Athéna... Les terres que j'ai juré de protéger... Mettez moi à terre tant de fois que vous voulez, je me relèverai toujours... Et je me battrai pour Athéna, et pour ce qu'elle aime ! Je ne vous laisserai jamais détruire ce pourquoi elle s'est battue ! Criait-il avec conviction, avant de repartir pour un nouvel assaut avec un grand bond, cette fois-ci, au corps à corps !

Coups de poings et coups de pieds s'enchaînaient les uns après les autres, sa dextérité était comme celle d'un moine shaolin de Chine, et mit en pratique une nouvelle fois la vitesse qu'il fit preuve contre son Maître, le Grand Pope. Ses coups laissaient une légère traînée de lumière blanche bleutée, qui s'évaporait aussitôt. Il profitait d'un coup de pied sauté pour créer un tout petit espace entre lui et l'homme de feu, pour le frapper d'un très rapide Ryu Sei Ken, avant de continuer son enchaînement au corps à corps. 

Mais Wedge avait une autre idée en tête, il créa un grand espace entre eux en se servant de l'homme comme d'un tremplin et fit un saut périlleux arrière, avant qu'en plein air... Il se mit à concentrer son cosmos pour permettre au vent de frapper l'inconnu ! Il frappa séchemment l'air ambiant tout en explosant son cosmos, résultant à une bourrasque se dirigeant vers l'homme. Wedge revint sur ses pieds, et continua de brûler son cosmos ! Il se dirigeait vers lui à une vitesse folle, et voulut lui envoyer un coup de poing droit dans le ventre, de toutes ses forces ! 

Son regard était celui d'un jeune homme convaincu de pouvoir faire la différence, son esprit était celui d'un guerrier loyal à celle dont il juré protection et devoir. C'était sa fierté, et sa raison d'être.
Revenir en haut Aller en bas
OrionavatarArmure :
Sagittaire

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
265/265  (265/265)
Message Re: [Fin Juin 550] A la recherche de sa moitié d'âme    Ven 8 Avr - 16:55
Enfin il passait aux choses sérieuses !
J'avais bien pris soin de provoquer son ire, sans pour autant causer des ravages irréparables, loin de là. Mais la peur de voir ce paysage sacré réduit en cendres venait de plonger le jeune Pégase dans une colère puissante. Sans se soucier davantage de notre différence de pouvoir, il fonça pour m'attaquer au corps à corps. Une tactique audacieuse, qui n'était pas pour déplaire le guerrier que j'étais.

Parfait Pegasus ! Réglons ça au poing !

Amusé, tout sourire, j'encaissais l'assaut du jeune saint, parant chacun de ses coups physiques, sans pour autant riposter. Il était assez vif pour un vulgaire chevalier de bronze, et lorsque le rythme s'accéléra, je commençais à devoir devenir sérieux pour continuer à me préserver. Je déployais d'une pensée mon aura de flammes, qui vint m'envelopper comme une paire d'ailes brillantes. Les deux appendices vinrent former une protection efficace qui dispersa les quelques météores reçus. Mais Pégase semblait ne pas vouloir s'arrêter là.
Usant de son élan prodigieux et de son impact sur le vent, il tenta une diversion, et fonça sur moi pour me frapper à l'estomac de toutes ses forces.
De nouveau sérieux, tout sourire envolé, je laissais mes ailes de feu encaisser l'assaut cosmique pour me concentrer pleinement sur le coup physique réellement dangereux, surtout pour un homme sans armure.
L'aura bleutée s'opposa à la mienne, faisant exploser des éclats de couleur froide et chaude en tout sens.
Bien décidé à ne pas esquiver, j'ancrais mes jambes dans le sol, et m'abaissais légèrement pour parer de mes deux paumes de main le poing de Pégase.
Lorsque ce dernier me frappa, l'explosion creusa une cratère sous nos pieds mais ni lui, ni moi ne cédèrent un pouce de terrain. Quelle volonté dans ce regard si jeune...
Paume contre poing, prisonnier de l'oeil du cyclone cosmique qui résultait de l'affrontement entre nos deux forces, je levais la voix pour me faire entendre par mon adversaire.

Pourquoi te battre de la sorte ? Pourquoi défendre Athéna avec tant de ferveur ? Jusqu'où serais-tu prêt à aller ?

Face à ces yeux, je me sentis pris à la gorge par une envie soudaine, presque de la jalousie. J'avais servi Hadès durant des années et avait gravi les échelons de ses armées jusqu'au plus haut. Et pourtant jamais je n'avais eu cette étincelle. Cette foi supérieure à l'esprit de survie, au réflexe de préservation. Comment Athéna faisait-elle pour faire naitre tant d'espoir chez ses gardiens ? Ce jeune homme était-il fou, stupide ou juste sur de lui et de sa cause ?

Pourquoi ?...

Pris d'une rage subite, je fis basculer Pégase en projetant brutalement son poing vers le haut. J'esquivais alors le poing dévastateur et le cueillis d'un coup qui l'expédia hors de ma portée.

Tu ne doutes donc jamais ?! Tu serais prêt à n'être qu'une victime parmi tant d'autres pour ta déesse ? Combien de chevaliers ont-ils péri ou mourront-ils pour elle ? Tu ne seras rien qu'un parmi une multitude et sera vite oublier dans la course du temps !

Qui se souviendra de lui ? Personne. Alors pourquoi ?
Perplexe face à tant de questions, je n'en oubliais pas pour autant cet entrainement. Jetant un oeil sur mes paumes de mains brulées par le cosmos de Pégase, je me remis à déployer mes ailes de feu pour prendre mon envol à toute vitesse. Je fonçais alors sur le jeune homme, le saisit par le cou et l'entrainait avec moi dans les airs. C'est là, à plusieurs dizaines de mètres du sol que je mis mon visage à quelques doigts du sien.

Réponds moi. Ta vie n'a t-elle donc aucune importance à tes yeux ? Pourquoi te sacrifier de la sorte ? Athéna en a t-elle seulement quelque chose à faire ?

Je le dévisageais sans haine, ni animosité, mais uniquement dévoré par une curiosité presque suppliante. Je voulais comprendre d'où venait cette dévotion si pire qu'elle me faisait vaciller dans mes convictions. Moi l'apatride, celui qui ne croyait plus, pouvais-je me laisser effleurer par l'espoir que représentait Athéna ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t369-sagitarrius-no-orion
InvitéInvité
Message Re: [Fin Juin 550] A la recherche de sa moitié d'âme    Sam 9 Avr - 16:09



Le rythme de l'affrontement était rapide et violent, les deux combattants semblaient enfin s'y mettre sérieusement ! Pégase s'était élancé vers le guerrier dont il ne connaissait pas le nom... Un puissant élan qui allait renforcer la puissance de son coup ! Il vit alors l'inconnu bien encrés ses jambes au sol, il se préparait à parer l'attaque de Wedge ! Ceci ne changeait en rien ses plans, il continuait sur sa lancée ! Le coup était donc donné, provoquant une explosion si puissante qu'elle créa un cratère sous leurs pieds à tout les deux... L'explosion n’impressionnait pas Pégase, son regard était vif... Déterminé... Concentré. Il voulait prouver à cet homme qu'il ne disait aucune parole en l'air au sujet d'Athéna. Wedge avait son poing toujours bloqué par ce guerrier des flammes, bien que toujours sur gardes et entendit les paroles de l'homme. Ses questionnements étaient intriguants, mais le visage de Pégase ne prit aucune autre expression si ce n'est celle d'un guerrier prêt à donner sa vie pour ce en quoi il croit de toutes ses forces. Wedge se décida de lui répondre avec franchise et sincérité.


- Je me bats de toutes mes forces pour Athéna, car c'est elle qui me donnes un but à atteindre. C'est elle qui m'a redonné espoir que ma vie n'était pas si misérable. Elle m'a sauvé de l'indifférence et de l'incertitude. Maintenant, je suis prêt à sacrifier ma vie pour préserver la Justice qui lui est si cher ! Quelque soit la menace, je serai là ! A me battre en son nom ! Disait-il avec conviction !


Wedge vit alors quelque chose d'inattendu chez cet inconnu souhaitant gravir les Maisons du Zodiaque... Il était comme prit par une colère... Plutôt une frustration. Puis ses soupçons se révélaient rapidement être fondés... L'homme était prit d'une rage soudaine, envoyant Pégase au loin avec un puissant coup. Wedge revient sur ses genoux après plusieurs roulades au sol, et s'essuyait la bouche toujours un peu ensanglantée. Il entendait une nouvelle fois ses propos... Cette fois, il semblait douteux. A la recherche de réponses dont il n'avait pas conscience, ou qu'il ne croyait pas. Alors Wedge se mit à lui répondre tout en marchant en sa direction.


- Le doute est quelque chose que je ne peux pas me permettre de ressentir. Depuis que je suis arrivé au Sanctuaire et que j'ai gagné le droit de porter cette armure après des entraînements et combats acharnés contre mes rivaux, je n'ai jamais été plus sûr de moi. Et d'Athéna. Vous avez tort, étranger, sur moi et sur beaucoup de choses. Je ne serai pas qu'une vulgaire victime des batailles à venir pour défendre Athéna. Non. Je serai la lumière qui fera en sorte que nos ennemis sache que nous serons toujours prêts à nous défendre, quoi qu'il advienne. Ceux qui sont morts au nom de la Déesse ne seront jamais oubliés... Et si je viens à mourir, alors je ferai en sorte que personne n'oublie le Chevalier de Bronze de Pégase qui avait toujours osé tenir tête à plus fort que lui, et qu'il ne ressentait aucune peur vis à vis d'eux car il faisait ce qui était nécessaire. Il défendait Athéna au péril de sa vie. 


Soudainement, Wedge était prit par la gorge ! Le guerrier avait déployé de terrifiantes ailes enflammées, et les deux combattants étaient alors tout deux dans les airs ! Le face à face avait prit à ce moment là, un niveau supérieur en terme d'intensité...


- Je n'ai jamais eu de vie avant que je ne viennes ici... J'ai été kidnappé, entraîné par des assassins de Chine.. On m'a volé mon enfance... C'est grâce à Athéna que maintenant, ma vie a une importance à mes yeux. Je peux enfin me battre à fond pour quelqu'un en qui j'ai entièrement confiance. Je ne suis pas qu'un simple soldat... Je suis Wedge, disciple du Grand Pope ! 


Après ses mots, Wedge repoussait son adversaire de ses deux pieds avant de faire un salto arrière et revenir au sol, un genou à terre. Pégase sentait l'état d'esprit de son adversaire, alors il voulait aller encore plus loin dans ses propos.


- J'ai connu des paysages dévastés, les ténèbres a perte de vue... Toutes ces années que j'ai passé dans ce clan d'assassin étaient les pires que j'ai eu à supporter. Alors que d'autres enlaçaient leurs parents, ou s'entraînaient pour de sombres et mesquins projets... Moi je continuais de me faire battre pour être meilleur qu'à une seule et unique chose, tuer. Quand j'ai pris la fuite, j'étais seul, sans espoir. Je n'avais plus rien, mise à part mes yeux pour pleurer et m'apitoyer sur mon sort. Le seul souvenir que j'ai de ma véritable mère... Ce sont ces cheveux argentés. Elle les avait également. Me la remémorer me pousse à me dépasser d'autant plus. Je refuses de croire qu'Athéna n'a que faire de ses Chevaliers... Elle est la Déesse de la Sagesse. Elle ne connaît pas l'orgueil.


Pendant que Wedge parlait, il laissait brûler son Cosmos jusqu'à son paroxysme. Il était prêt à tout donner dans cette dernière attaque ! Il se mit à dessiner la constellation de Pégase petit à petit !


- Peu importe mon ennemi, je ne reculerai pas devant lui... Préparez-vous ! Criait-il, avant de continuer... Pegasus ... Ryu .. Sei .. Ken !


Il y avait toute sa volonté, toute sa conviction... Il ne voulait pas blesser ce guerrier, mais il souhaitait qu'il voit en la puissance de ses météores, toute la force de la volonté qui émanait du jeune Pégase !
Revenir en haut Aller en bas
OrionavatarArmure :
Sagittaire

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
265/265  (265/265)
Message Re: [Fin Juin 550] A la recherche de sa moitié d'âme    Jeu 14 Avr - 18:41
De mon regard d'acier, je jaugeais ce jeune homme empli d'espoir et d'une atendrissante conviction. Lorsqu'il évoqua son passé sombre, je faillis exploser de rire mais je me retins pour ne m'autoriser qu'un léger sourire. Coté horreur, meurtre et culpabilité, ce pauvre garçon était bien loin derrière moi. Et malgré cela, je me mis à sa place.
Au final, l'octroi de l'armure de Pégase avait scellé en lui ce passé douloureux pour le faire véritablement renaitre. Une seconde chance qui justifiait pleinement la reconnaissance et la loyauté envers Athéna, de son point de vue. Si la déesse aux yeux pers avait été si généreuse avec lui, peut être... Non, il était bien trop tôt pour me poser de telles questions.
Le jeune chevalier se décida enfin à s'extirper de ma poigne, en me repoussant de ses deux pieds, tel un cheval fou. Amusé, je le laissais faire, prêtant une oreille attentive à ses propos. Pégase déploya alors toute l'étendue de son cosmos, inhabituelle pour un simple chevalier de bronze, et se prépara pour lancer un ultime assaut. C'est donc un véritable défi qu'il me lançait au visage. Soit.

Parfait. Par égard pour toi et par respect pour tes convictions, je ne retiendrais plus mes coups. En garde, Pégasus !

Alors que le cosmos de Wedge atteignait son paroxysme, déployant autour de lui une splendide aura, je me décidais à faire de même. Cela faisait longtemps que je n'avais pas été aussi sérieux en combat, et mon sang de guerrier s'en trouva en effervescence. Une aura éblouissante, bien différente des ténèbres qui m'animaient habituellement vint me recouvrir alors que laissais ma maitrise du septième sens prendre le pas sur ma conscience. L'envie de déployer de nouveau l'ampleur de mon Greatest Caution me pressa mais je m'y refusais. Je devais offrir à Pégase l'étendue de ma compétence non en tant qu'ancien juge des enfers mais en tant que guerrier loyal et fier.
Une main au niveau de la taille, l'autre tendue vers mon adversaire, je projetais un faisceau de cosmos enflammé qui vint heurter le flot de météores qui volaient déjà vers moi. Le choc fut titanesque, et mon sourire s'élargit de plus belle face à un tel déploiement de cosmos. Ce petit Pégase était bien digne de la réputation de sa constellation. L'explosion finale me projeta au sol, que je heurtais avec brutalité, mais heureusement sain et sauf. Une partie du visage en sang, je braquais un regard terrible sur mon adversaire avant d'éclater d'un rire franc. Mon aura se dissipa alors ainsi que mon cosmos, signifiant la fin de ce combat. Je m'approchais alors du jeune homme et lui posait une main chaleureuse sur l"épaule.

Je suis impressionné. Même si j'ai déjà affronter plusieurs chevaliers d'or, je n'avais encore que rarement croiser un guerrier aussi sincère dans ses agissements et sa volonté inflexible. Je te remercie pour cette leçon, Pégase. J'espère que je vivrais assez longtemps pour te recroiser.

Non vraiment, cette rencontre était rafraichissante et m'avait offert l'étincelle de volonté qui me manquait encore pour affronter mon destin. Me rendre au Sanctuaire était une folie, mais peut être que l'espoir d'y trouver ma place en cette ère ne serait pas une chimère. Sans autre forme de procès, je me détournais pour gagner le parvis du temple du Bélier. La seconde étape de mon périple. Mais quoi qu'il m'arrive dans les heures à venir, cette rencontre resterait gravée dans ma mémoire. Si un chevalier de bronze était capable d'une telle foi, d'une telle volonté, je ne pouvais pas faire moins. Un ancien juge subissant une léçon de courage par un jeune saint... L'ironie me mit du baume au coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t369-sagitarrius-no-orion
InvitéInvité
Message Re: [Fin Juin 550] A la recherche de sa moitié d'âme    Ven 15 Avr - 0:12
Wedge avait déployé ses météores, son Cosmos brûlait de mille feux, son aura bleutée scintillait de plus en plus ! Quoi qu'il pouvait arriver, il se souvenait de ses paroles... Ne jamais se laisser abattre. Or, plus il regardait ce guerrier, plus il en venait à la déduction qu'il était autrefois un grand chef, voyant ce regard sans peur, cette puissance à couper le souffle ! Et ce Cosmos au feu dévastateur, mais pas aussi néfaste qu'il en avait l'air. Non... Les ténèbres de ce Cosmos semblaient se dissiper peu à peu, lentement. 


Le jeune Pégase remarqua la contre-attaque de son adversaire ! Un flux de cosmos enflammé qui créa une explosion des plus impressionantes, l'onde de choc renvoya violemment Wedge sur un tronc d'arbre, le traversant aisément dû à la puissance colossale de l'explosion de Cosmos qui surgissait il y a un moment. L'arbre détruit en deux s'écrasa au sol, à côté de Wedge, passant très près de son visage. Des brindilles venaient néanmoins lui écorcher la joue gauche. Il prit alors appui sur le tronc allongé à côté de lui afin de se relever, difficilement. Il pouvait voir au loin son adversaire, se relever également... Donc il était également prit dans l'onde de choc, a tel point qu'il chuta lourdement au sol. Wedge ne souriait pas, l'orgueil et la fierté... Il refusait d'y succomber, de montrer le moindre signe d'irrespect vis à vis du guerrier des flammes.


Il s'avançait alors vers lui, prêt à riposter à la moindre attaque ! Mais il sentit dans son Cosmos... Plus une once d'agressivité à son égard. Et au fur et à mesure que l'homme se rapprochait de Wedge, il pouvait remarquer un sourire satisfait. Il desserra les poings lentement... Son regard de combattant fut remplacé par celui d'un jeune homme intrigué et compatissant. Il sentit dès lors la main posée sur son épaule. Wedge se tenait droit, un sourire se dessinait sur son visage après avoir entendu les paroles encourageantes de ce guerrier. Il avait donc raison à son sujet... Il était bel et bien avisé.


- Je... Je ne sais pas quoi dire. Si vous ne m'aviez pas proposé ce défi... Je n'aurai pas probablement pas développé ce niveau aussi rapidement. J'assumes chacune de mes paroles envers Athéna. Je suis réellement prêt à lui confier ma vie si il le faut. J'ai foi en elle. Et j'ai foi que vous... Vous trouvez ce que vous cherchez au Sanctuaire. Je le sais... Inconsciemment. J'espères vous revoir, cette fois en temps qu'ami. Même si, je vous considères déjà comme un ami.


Il voyait alors l'homme s'éloigner et se diriger vers le Temple du Bélier. Wedge retira son armure de Pégase, qui se remit en place dans la Pandora Box. Son regard tout en voyant ce guerrier partir au loin vers les Maisons du Zodiaque était rempli d'espoir... Et de compassion. Que le Cosmos soit avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message Re: [Fin Juin 550] A la recherche de sa moitié d'âme    
Revenir en haut Aller en bas
 
[Fin Juin 550] A la recherche de sa moitié d'âme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Entrée du Sanctuaire-
Sauter vers: