Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ShayavatarArmure :
Cygne

Statistiques
HP:
0/0  (0/0)
CP:
0/0  (0/0)
CC:
0/0  (0/0)
Message [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Sam 26 Mar - 16:56
Le crépuscule approche, les quelques nuages dans le ciel cachaient à eux seuls le soleil, tant mieux, cet astre est bien trop "chaleureux" à mon goût. Un véritable rocher sur le dos, j'avance. La destination n'a pas d'importance du moment que je porte le rocher, c'est pour me muscler, vous l'aurez sans doute comprit. La sueur s'échappait de mes pores en cascade, me brûlant les yeux, cela doit faire une heure que je me le trimballe, il serait peut-être temps de faire une pause.
*Une pause?! Tss, ce n'est pas le moment, je dois rattraper mes mois de paresse.*
Soudain, je me heurte à quelque chose, ou plutôt, quelqu'un. Sa masse musculaire est tellement importante que j'ai crut entrer dans un mur. Je tombe à la reverse, le rocher s'écrase au sol dans un bruit sourd. Le colosse se retourne, son regard est effrayant, mais j'essaye de garder mon sang froid, un chevalier ne dois trembler devant personne. Je me relève et me dépoussière.

-Excusez moi.


Je me retourne pour prendre le rocher quand par réflexe je saute sur le côté alors que le poing du colosse explose le rocher.

-Hey, je me suis excusé!

-Peut-être mais JE ne t'ai pas excusé. Je vais te donner une bonne leçon.

-Ce n'était volontaire.

-Je m'en fiche un peu. dit-il en faisant craquer tes doigts.


Soudain, je remarque d'autres aspirants en train de m'encercler.

-On va lui faire sa fête.

Je me met tout de suite en garde, l'on m'avait dit que les combats entre saints étaient normaux, mais j'aurais aimé en être privé. Ils étaient au nombre de cinq sans compter le colosse. Au bout de quelques minutes, ils se mirent à m'attaquer. D'abord se fut par derrière, hélas je ne put esquiver le coup qui me poussa vers un autre qui me lança un directe que je bloqua avant de contre-attaquer d'un uppercut qui le mit à terre. Le combat s'enchaina, j'avoue que je ne me débrouillais pas trop mal. Jusqu'à ce que le dernier d'entre eux n'en pouvait plus. J'avais quelques égratignures et mes adversaires eux étaient épuisés.

-On dirait que j'ai gagné.
m'exclamais-je.

Soudain, sans que je ne m'y attende, je reçois un violent coup de poing du colosse. Si puissant que je fus propulsé à plus de cinq mètres sur un pilier contre lequel je m'écrase, le fissurant légèrement. Ma vue se troubla, mes oreilles siffla, mais je pus les entendre rigoler. Quel genre de chevalier aimait faire subir cela à ses camarades?

Lorsque je reprend connaissance, ils étaient partis, mais on pouvait les apercevoir au loin. Je vis aussi une autre silhouette qui s'approchait de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t655-shay-aspirant-saint
InvitéInvité
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Sam 26 Mar - 20:51
Les nuages dissimulaient le moindre rayon du soleil, résumant assez bien l'état d'esprit de Pégase. Après un entraînement acharné avec le Pope en Mai, ainsi qu'un duel contre un inconnu récemment, lui laissant des traces de brûlures et cicatrices sur le corps... Wedge pensait enfin pouvoir respirer un peu, et avoir du temps pour s'améliorer à sa manière. Alors il marchait, Pandora Box sur le dos, toujours près des terrains d'entraînements du Sanctuaire. Pégase s'arrêtait un moment, regardant le crépuscule tomber petit à petit. Le vent léger emportait les cheveux argentés de Pégase vers l'arrière... Il prit une grande inspiration avant de continuer son chemin vers le terrain d'entraînement.


En entrant, il pouvait constater que les aspirants étaient toujours aussi fougueux et incorrigibles. Il sentait des regards sur lui, des chuchotements afin d'avertir de son arrivée. Il pouvait voir au loin quelqu'un avec un gros poids sur le dos, chuter après avoir heurté quelqu'un d'autre, de bien plus massif. La taille importait peu, seule la technique était primordiale. Soudain, il vit le mastodonte détruire le poids d'un seul coup de poing, un coup qui aurai pu être fatal au jeune aspirant qui portait ce poids en guise d'entraînement. 


Le colosse appelait ses petits copains, le combat devenait déloyal aux yeux de Wedge, qui s'apprêtait à intervenir, mais en fin de compte... L'aspirant attaqué maîtrisait la situation. Pégase souriait en voyant un guerrier comme lui, donner une leçon à des lâches de leurs espèces. Et justement, le colosse était le pire d'entre eux, profitant d'une inattention pour frapper, et mettre son adversaire à terre. Wedge se mit alors en route vers le lieu de l'affrontement, bien décider à en découdre. Après plusieurs secondes, il arrivait en face des attaquants en question. 


- Si vous voulez vous défouler les poings, faites le sur quelqu'un qui est en mesure de vous faire face, bande de lâches. 


Le rire des caïds se transformait en frustration, le colosse fit signe d'attaquer Pégase à l'un de ses complices. A une vitesse aussi rapide que le son, Wedge le frappait à la machoîre, attrapait la tête du second dans ses mains et lui cognait son genou contre le nez de l'aspirant ! Il fixait le colosse d'un regard déterminé... Ce qui énerva ce dernier, qui fonça tête baissée sur Wedge.


- Pegasus Ryu Sei Ken ! Criait-il !


Après avoir encaissé la plupart des météores de Pégase, le colosse tombait à terre, groggy. Wedge le regardait, tout faisant non de la tête avant de revenir vers celui qui était attaqué par ces brutes, d'un pas pressé. Il lui tendit sa main afin de l'aider à se relever.


- Est-ce que ça va ? J'ai vu ce qu'il s'est passé, au loin. Je ne supportes pas les affrontements déloyaux, même si toi... Tu leur as prouvé que tu es bien plus fort que tu en as l'air. 


Wedge avait son sourire compatissant, le regard gentil. Peut-être avait-il trouvé un nouvel ami avec qui discuter, s'entraîner pendant plusieurs années... 
Revenir en haut Aller en bas
CoronadoavatarArmure :
Ombre de la Vierge

Statistiques
HP:
67/240  (67/240)
CP:
51/330  (51/330)
CC:
60/427  (60/427)
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Mar 5 Avr - 2:58
Arrow Cela se passe pendant le Tribunal d'Arbhaal. FIN JUIN


- Les affrontements déloyaux font partie de chaque Ere, insondable comme l'est l'âme humaine. Nous sommes tous les enfants de cette folie. Vous, les Saints, êtes la cause qui empêche l'Humanité de s'élever à un autre Âge.

Un homme venait de sortir de nulle part, le torse nu avec un manteau qu'il retirait lentement. Sa longue chevelure blonde semblait attirer le soleil comme un aimant... Les yeux clos, il semblait pourtant fixer les deux jeunes chevaliers devant lui. Une aura dorée l'enveloppait lentement mais elle avait ceci de peu commun que sa lumière ne réchauffait pas. On avait plus l'impression qu'une ombre venait de s'abattre sur les environs. Etrange phénomène que ce cosmos. Il ne dégageait rien d'agressif mais était-ce l'eau qui attendait de se déverser tel un déluge ? Dans un ralenti étrange, ses deux mains se rapprochèrent afin de concentrer une vague de cosmos des plus redoutable. Ses cheveux commençaient à danser autour de lui et, enfin, ses bras s'abaissèrent à droite et à gauche pour libérer cette énergie contenue.

ÔHM


Des centaines d'esprits sortirent du sol pour envelopper les corps des deux hommes et firent voler les quelques gardes contre les murs. Le colosse qui avait été mis à terre par le Chevalier de Pégase cria de desespoir en sentant tout le cynisme de l'Humanité en quelques instants. Cette vérité sur le genre humain pouvait détruire toute cette Foi que les Hommes pensaient comme sacrée. Les gardes se tenaient la tête en hurlant de douleurs et cela se répandait dans le Sanctuaire comme une traînée mortelle. L'homme sentit alors que les deux jeunes gens étaient encore conscients et fronçant les sourcils, sa tête se tournait dans leur direction.

- Laissez moi passer jeunes Chevaliers. Vous méritez de connaître la nouvelle Ere qui s'annonce et vos supposés Chevaliers d'or sont des menteurs et des pleurnicheurs. Ils n'acceptent pas le sacrifice originel que les Dieux leur demandent. Athéna a failli.

Tout homme, connaissant les Chevaliers noirs, savait que ces derniers étaient des proscrits et des assassins, ils n'avaient Foi en rien. Ce n'était pas le cas de l'inconnu. On sentait en lui une philosophie forte qui était chevillée à son âme. Cela n'avait aucune ambiguité. Un léger sourire avait accompagné ses paroles, il n'en voulait pas au chevalier de Pégase et au jeune apprenti. La vie leur appartenait après tout et dans sa clémence, il leur donnait ce choix.

- Cependant, si vous refusez mon offre des plus généreuse, je me dois d'être prêt au combat.

Son énergie montait en puissance et au dessus de lui, une armure d'ombre était en train de prendre apparence au dessus de lui et elle éclatait en de multiples morceaux qui recouvrirent son corps. Elle était comme un soleil, comme une éclipse solaire de pure beauté. Dans ses gravures et ses reflets, on pouvait y voir les reflets scintillants du soleil sur l'obsidienne la plus brillante. Un chapelet apparaissait à sa main droite et d'un geste de la main il balayait les quelques gardes qui courraient dans sa direction. Il n'était pas l'heure de tuer. Enfin pas encore.

- Chevaliers, laissez moi avancer auprès de ceux que vous considérez comme vos Maîtres, je vous prouverais qu'ils ne sont plus qu'une lumière fade pour conduire l'Humanité à son firmament. Maintenant, pour le respect de vos charges, je suis prêt à vous affronter tous les deux afin d'avancer.

MJ a écrit:
Coronado, Chevalier de l'ombre de la Vierge défie Shay et Wedge s'ils veulent l'empêcher d'atteindre le temple du Bélier.

Si vos Parchemins ne sont pas à jour, ce sera considéré comme un abandon de défi. Si pas à jour, je vous laisse une semaine à cette fin, merci de votre compréhension.

Tout nouveau Saint peut entrer dans le combat en cours. Limite à 4 je le rappelle !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XanathosavatarArmure :
Phoenix

Statistiques
HP:
140/140  (140/140)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
153/153  (153/153)
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Mar 5 Avr - 11:06
Phoenix's coming

Des ondes cosmiques orangées envahirent soudain tous les alentours de l'entrée du sanctuaire, elles étaient d'une grande chaleur mais montrait aussi de l'agressivité sachant surtout qui venait leur rendre visite. Une colonne de flammes apparut non loin du chevalier noir faisant apparaître un Phoenix s'envolant vers le ciel. Au milieu de cette colonne de flammes, apparut une ombre enflammée qui marchait en direction de l'inconnu, elle portait une armure et de longues queues de cet oiseau millénaire flottait à la montée des flammes.


Des plumes du Phoenix furent jetés juste droit devant le chevalier à l'armure noire comme signe qu'il devait stopper sa progression. Xanathos apparut enfin. On ne lui avait donc pas menti à Rodorio, le saint était en permission dans le petit village avoisinant le sanctuaire, il était dans l'auberge à boire un coup quand un soldat, apparemment blessé entré, haletant, manquant de tomber au sol. Le chevalier de bronze le rattrapa de justesse et demanda vite qu'on lui apporte de l'eau. Une jeune serveuse se pressa et apporta un seau rempli d'eau fraiche et une serviette que le saint y apposa sur le front du malheureux en l'ayant humidifié avant.

"Parles ! Qu'est ce qu'il se passe ?"


Xanathos parlait beaucoup mieux qu'avant, son ascension des douze temples lui avait permis d'affiner légèrement son langage et ce surtout grâce au grand pope après leur longue conversation concernant le problème lié à Death Queen Island. Le garde maintint le bras du chevalier avec ce qui lui restait de vigueur.

"Un, un chevalier en armure noir est arrivé à l'entrée du sanctuaire ... Deux chevalier sont devant lui mais ils sont en difficulté. J'ai, j'ai pu seul descendre jusqu'ici afin d'y trouver de l'aide."


Le jeune saint écarquilla les yeux de surprise.

"Un chevalier noir tu dis ? Merde, ils m'ont déjà retrouvé !"


Le garde s'évanouit sous l'effort et sans hésiter, Xanathos tira sur la chaîne de sa box, l'armure du Phoenix, flamboyante alla s'endosser sur le jeune homme. Il laissa le garde aux bons soins de la serveuse qui n'objecta pas en voyant le chevalier ainsi revêtu de son armure. Le chevalier Phoenix put voir alors le chevalier noir devant lui, il dégageait un cosmos lumineux mais noir en même temps, il n'avait jamais vu cet homme durant toute son existence sur l'île de la reine morte. Son cosmos, d'ailleurs, était bien plus élevé de ceux que Xanathos connaissait. Même son père, le Phoenix noir n'avait jamais eu une telle puissance et une telle noirceur dans son cosmos.

"Je suis Xanathos, chevalier de bronze du Phoenix. J'ai reçu cette armure suite à l'épreuve de Death Queen Island ou j'ai tué deux des tiens. Es-tu là pour venir me tuer ? Les chevaliers noirs restant t'ont-ils envoyés ? Qu'as-tu fait de ma mère, Camilia du Peintre noir ? Parle !"

Le bronze saint était inquiet mais aussi empli de fureur rien qu'en regardant l'armure de celui qui se dressait devant lui. Cependant il ne comprenait pas qu'une telle puissance puisse exister parmi les black saints, il ne l'avait jamais ressenti, jamais. Qui plus est, son armure était plus complète que celles qu'il avait déja vu sur Death Queen Island, se limitant qu'à des copies d'armure de bronze comme celle de Pégase non loin de lui. Il s'en rappelait très bien pour avoir tué son double là bas.

"Quoiqu'il en soit, je ne peux te permettre d'avancer plus loin si tu n'es pas venu pour moi. Désolé. Hé vous deux ! Relevez-vous ! Quelque chose me dit que cet homme est bien plus puissant encore qu'il ne le fait paraître."

Il regardait les deux autres chevaliers peinant avec ce qui ressemblaient à des esprits ou des fantômes, des trucs du genre. Qu'allait-il se passer ? En même temps, si cet homme était venu pour lui il ne pouvait pas laisser ses compagnons risquer leur vie à cause de lui ...

Citation :
Xanathos accepte le défi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t636-xanathos-chevalier-de-
ShayavatarArmure :
Cygne

Statistiques
HP:
0/0  (0/0)
CP:
0/0  (0/0)
CC:
0/0  (0/0)
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Mar 5 Avr - 19:53
Après mes quelques secondes d'évanouissement, j'aperçois un homme à la chevelure argenté, me tendre la main. Ce qui me frappa; c'était la pandora box qu'il portait. Je sus tout de suite qu'il était un chevalier confirme, je ne pus détacher mon regard de lui. Il me tendit sa main, voulant m'aider à me relever.

- Est-ce que ça va ? J'ai vu ce qu'il s'est passé, au loin. Je ne supportes pas les affrontements déloyaux, même si toi... Tu leur as prouvé que tu es bien plus fort que tu en as l'air.


Je souris à ce compliment, un chevalier confirmé venait de me complimenter sur mes aptitudes au combat; suis-je encore sonné? Je saisi sa main et me relève.

-Merci pour l'aide, je me nomme Shay, c'est un honneur de vous rencontrer.


Soudain, le colosse arriva non loin de nous, le corps couvert d'hématomes et de bleus comme s'il avait été frappé avec une arme contondante.

-Espèces de misérables, je me vengerai; surtout toi à la chevelure argentée.

C'est là que je compris que le chevalier en face de moi était l'auteur de toutes ses blessures sur le colosse, mais l'a t-il fait grâce à son armure?

-C'est grâce à ton armure que tu as put le battre?


J'étais certain que les chevaliers devaient leur force à leurs armures scintillantes.

-S'il te plait, montre moi la voie à suivre pour devenir chevalier, enseigne moi.


C'est alors qu'une voix se fait entendre.

- Les affrontements déloyaux font partie de chaque Ere, insondable comme l'est l'âme humaine. Nous sommes tous les enfants de cette folie. Vous, les Saints, êtes la cause qui empêche l'Humanité de s'élever à un autre Âge.


Cette voix me fit sursauté, je me tourne bien sûr vers l'origine. Je vis alors un homme, au torse nu; s'approcher de nous, ses cheveux dorés étaient des plus remarquables, comme s'ils avaient depuis toujours baigner dans le soleil. Je me ressaisis vite; ce n'est pas le moment de l'admirer.

-Qui...qui es-tu? lui criais-je.

Il ne semblait pas agressif, mais mon instinct me criait qu'il était dangereux, et qu'il n'était pas un saint.
Une aura doré commença à l'envelopper, tout doucement.

-Qu'est-ce que s'est?

Ce phénomène m'était familier, j'avais déjà ressenti cela, mais impossible de savoir où. Soudain, le temps sembla ralentir, je vis ses deux mains se rapprocher afin de concentrer une énergie loin d'être chaleureuse. Ses cheveux commençaient à danser autour de lui et, enfin, ses bras s'abaissèrent à droite et à gauche pour libérer cette énergie contenue.

-Ôhm


Des esprits...des esprits sortent de terre telle une nuée démoniaque pour nous envelopper. D'abord je pensais que ce n'était qu'une illusion La douleur était intense, presque irréel, comment cela pouvait faire aussi mal, il n'en fallu pas longtemps pour me mettre à terre. Je réussis à me relever; tant bien que mal. Je me releva à moitié conscient, n'entendant que des bourdonnement autour de moi, lorsque je me ressaisi, l'homme aux cheveux d'or arborait une armure sombre. Il dégageait de l'agressivité pure, je me sentais infiniment petit face à lui. Je remarque alors qu'un autre chevalier nous avait rejoins; mais serais-ce seulement suffisant?
Je me met quand même en position de combat; fuir n'a jamais été une option pour moi.

Citation :
Défi accepté par Shay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t655-shay-aspirant-saint
AnterosavatarArmure :
Cloth d'Andromède

Statistiques
HP:
0/0  (0/0)
CP:
0/0  (0/0)
CC:
0/0  (0/0)
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Mer 6 Avr - 20:19
A peine remis de l'impensable affrontement auquel je venais d'assister entre Childéric du lion et Nimue des poissons, plus morte que vive, j'avais pris la fuite pour rassembler mes pensées. Satine, la soeur de Nimue prenait soin d'elle, et sachant cela, je pus prendre ce temps nécessaire à l'apaisement de mon émoi.
Je gardais de cette épreuve, durant laquelle le cinquième gardien du Sanctuaire m'avait mis à terre un sentiment d'humiliation et d'incompréhension.
Rôdant aux abords de l'entrée du domaine sacré, j'essayais de faire le tri dans mes pensées quand l'émergence soudaine d'un cosmos aussi obscur que la nuit la plus profonde me fit vaciller.
Par l'Hadès, on attaquait le Sanctuaire !
Vêtu de ma splendide armure de bronze, je bondis en direction de l'intrus, prêt à tout donner pour stopper son avancée. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque je vis de terrifiants esprits jaillir du sol tout autour de moi. Réagissant au quart de tour, mes chaines vinrent aussitôt me protéger, me permettant de repérer la source de l'attaque.
Le cosmos inconnu provenait d'un homme mystérieux, porteur d'une armure noire dont la seule vue me fit frisonner. Je vis alors que d'autres chevaliers de bronze lui faisaient face.
D'un bond, je vins me placer aux cotés de l'un d'entre eux, Xanathos du phénix selon ses dires, pour dévisager l'inconnu.

Chevaliers de bronze, d'or ou d'argent, il est de notre devoir de défendre le Sanctuaire d'Athéna. Je suis Antéros d'Andromède, et je ne te permettrais pas de faire un pas de plus. Avant de te confronter à la lumière des guerriers d'élite, il te faudra souffler l'éclat de notre conviction !

Confiant et heureux d'avoir mes semblables auprès de moi, je laissais mes deux chaines se déployaient pour se tenir prête à l'offensive la plus terrible autant qu'à la défense de mes compagnons. Il était déplorable de se rencontrer en de telles circonstances, mais cet homme ne nous laissait pas vraiment le choix.
Je percevais en lui une obscurité mais également une foi inébranlable. Son calme apparent et son assurance avaient de quoi impressionner bien plus que n'importe quelle rodomontade.
Citation :

Antéros accepte le défi et se joint au combat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Mer 6 Avr - 20:48


- Aucun problème, Shay. Moi, c'est Wedge, Chevalier de Bronze de la constellation de Pégase. Tu te débrouilles vraiment bien pour un Aspirant Chevalier, dis moi. Répondit Wedge à ce jeune Aspirant.

Wedge avait toujours ce regard plein de compassion, de sympathie. Ses alliés devaient être plus que ça pour lui. Des amis, une nouvelle famille pourquoi pas... Mais ils ne devaient pas rester simplement des collègues. Pour le jeune Pégase, le travail d'équipe pouvait tout supporter, et arriver à créer des miracles. Le colosse qu'il put mettre à terre essayait de sauver son honneur en proférant des menaces, que Wedge ignora, bien qu'il se retournait légèrement afin de l'avoir dans son champ de vision. 

- Alors si tu veux te battre contre moi, assures toi de savoir combattre avant de venir me faire face. Répondit-il au colosse, avant de continuer, ayant entendu la question de Shay;

- Non, Shay. L'armure ne fait pas un bon Chevalier, ne te fie jamais aux apparences. Le secret est la maîtrise du Cosmos... Une énergie qui est en toi comme en moi, et qui peut créer de véritables miracles. L'armure amplifie ta résistance, ta force ainsi que ton Cosmos... Mais ceux qui ne se fient qu'aux armures finissent souvent avec la mauvaise surprise d'être vaincu plus vite que les autres. Si tu souhaites vraiment que je t'enseignes le secret, j'en serai ravi. Je manques de compagnie en ce moment. Disait-il tout en souriant.

Mais son sourire disparut aussi rapidement qu'il était apparu, après avoir senti un puissant cosmos, qui pouvait paraître gracieux, bienveillant mais également ténébreux. Cet inconnu accusa les Saints d'empêcher l'évolution, ce qui fit grincer des dents le jeune Pégase. Il se retourna et vit deux autres Chevaliers de Bronze venir en sa direction, placés juste devant lui. 

- Alors c'est pour ça que vous êtes venu sur nos terres, pour venir nous déclarer la guerre et proférer des menaces creuses à notre sujet ? Vous avez beau être un Chevalier Noir, je n'ai pas peur de vous. Je suis le disciple de quelqu'un de bien plus puissant que vous, il m'a apprit à ne pas craindre plus fort que moi. Vous ne ferez plus un seul pas vers les Maisons du Zodiaque, car jamais vous n'atteindrez Athéna ni le Grand Pope. Préparez vous, Chevaliers. Nous sommes la ligne de défense essentielle d'Athéna, et nous n'échouerons pas, moi Wedge de Pégase, en fait le serment !! Criait-il, tout en ayant une marche rapide vers les deux autres Chevaliers, Xanathos du Phénix et Antéros d'Andromède.

Wedge se plaçait entre Xanathos et Antéros, les yeux pleins de détermination et son Cosmos lumineux bleutée qui brûlait de plus en plus fort. Il continuait de fixer du regard le Chevalier Noir, bien décidé à lui faire mordre la poussière, et faire honneur à son Maître, le Grand Pope.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
CoronadoavatarArmure :
Ombre de la Vierge

Statistiques
HP:
67/240  (67/240)
CP:
51/330  (51/330)
CC:
60/427  (60/427)
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Jeu 7 Avr - 18:38
Le Chevalier de l'Ombre de la Vierge semblait observer les quatre personnes face à lui. Un feu ardent. Un feu de colère. Un feu de métal. Chaque aspect était étonnant pour lui et sa tête tournait vers le dernier qui exprimait un cosmos plus faible. Un sourire aux lèvres, il prit la parole à son intention. Chaque parole était tels des murmures dans le lointain.

- Jeune homme, je ressens que vous ne portez pas d'armures sacrées. Vous devriez vous retirer auprès de vos pairs. Un jour peut-être nous serons amené à nous combattre... Je me présente à toi pour que tu t'en souviennes, je suis Coronado, chevalier de l'ombre de la Vierge.

Il n'avait aucune intention d'affronter un jeune homme sans armure. Il avait encore la vie devant lui et dans sa clémence, Coronado n'aimait pas tuer un homme qui n'était pas un membre des Chevaliers d'Athéna. Puis, son visage se retournait vers le chevalier d'Andromède qui était arrivé quelques instants auparavant.

- Chevalier, je ne suis pas là pour me battre. C'est une chose que ma Foi apostolique et romaine m'interdit. Cependant, je suis ici pour révéler le mensonge de votre Rêve vis à vis de cette Humanité si faible, enfin devenue si faible... Mais je suis prêt à vous révéler l'éclat de ma propre Foi si tel est votre infime désir.

Le Phénix.

- Voilà des flammes bien incandescentes. Chevalier noir ? Non. Je ne suis pas un renégat de l'ïle de la Reine morte. Il n'y a d'ailleurs là bas que des chevaliers de bronze et d'argent... Aucune armure noire. Non. Je suis un chevalier de l'ombre de l'elliptique. Je suis le chevalier né de l'ombre du Soleil, au cours de son passage dans les douze signes du Zodiaque. Et ma loyauté ne va pas à l'anarchie que vos félons embrassent...

Le Pégase.

- Voici donc le Chevalier né du sang de Méduse. Cruelle ironie. Mes paroles ne sont pas creuses, elles sont justice. Cette dernière présuppose de juger les actes de l'Humanité, du moment ou non de leur droit de vivre dans la nouvelle Ere qui s'annonce. Je n'ai rien contre votre Déesse personnellement, simplement que mes principes ne sont pas les siens.

Se tournant enfin vers les Quatre hommes.

- Jeune apprenti, quittez ces lieux. Je combattrai ces trois là en premier. Si le coeur vous en dit ensuite, j'accepterai votre défi. Quand à vous, hommes d'honneur et protecteurs du Rêve d'Athéna, nous allons donc voir si votre Foi peut être éprouvée.

MJ a écrit:
Shay est libéré du Défi.

Défis relevés pour Wedge, Xanathos et Antéros.

Nous vous rappelons de bien lire les règles de multijoueurs en combat : ICI

Lancement de dés (initiative) : ICI

Un nouveau topic sera ouvert pour le combat.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AbrarxèsavatarArmure :
Ombre du Taureau

Statistiques
HP:
320/320  (320/320)
CP:
450/450  (450/450)
CC:
428/428  (428/428)
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Ven 15 Avr - 17:39
Baillant aux corneilles, j'entendis frapper à la porte de ma chambre. Après m'être frotter les yeux, j'allais ouvrir et vis un moine qui me filait une note du chef en personne. Un sourire sadique s'emparait de mes lipes à la lecture de tout cela, le "Patron" avait décidé de rentrer dans la danse et Pséma avait donc avancé les pions sous son ordre. Je fermais alors la porte et prit ma clothbox sur les épaules ! Le temps était enfin venu de passer aux choses sérieuses et le plus drôle c'était que son meilleur ami au sein de l'ordre de l'Ombre était parti en premier aux premières loges.

Prenant une pierre d'ombre, je l'envoyais dans un coin afin d'ouvrir un passage et partit dans une dimension. Le voyage avait été de courte durée et le soleil étincelant de la Grèce me saluait comme il se devait. Humant l'air, je remerciais mon Dieu de m'offrir une telle chance qu'était la vie. Puis, une explosion attira mon attention. D'un bond dans les airs, je fixais quelques instants l'horizon et compris d'où venait la cause de ce remue ménage. Mon cosmos m'enveloppait alors et mon corps s'élancait dans les brumes de poussières et de flammes engendrées par les guerriers qui se battaient là. Les paroles de l'Ombre de la Vierge me firent sourire, il avait du mal contre trois chevaliers de bronze et il râlait sans le dire. Quel con. Il pensait quoi celui là, combattre trois chevaliers, fusse de rang inférieur, n'était pas une raison pour les sous estimer. Surtout à trois. Il n'avait donc rien compris à ce que je lui avais appris pendant nos entrainements.

Puis, laissant tomber ma box près d'un rocher, je m'adossais au mur en croisant les bras. Ma tête était tournée vers les premiers temples du Zodiaque.

- Tu devrais te dépêcher Coronado. Ca bouge de ce côté et ce ne sera pas de simples bronzes cette fois ci. Prenant un silence dans son monologue. Et comptes pas sur moi pour t'aider, tu connais ma règle, quand on commence un combat... On l'assume.

Son aura n'était pas cachée, il s'en foutait pas mal après tout. Mais depuis quelques temps, il avait gérer des affaires diplomatiques pour le compte de Glastonburry, les choses sérieuses commençaient maintenant et tester les défenses des Saints était la première phase du plan. Histoire de connaitre leurs forces et leurs faiblesses. A priori, Coronado avait pas mal d'informations et avec l'aura que je ressentais de sa part, il en avait fini de l'observation. Les chevaliers de bronze risquait d'avoir une très mauvaise surprise dans les secondes à venir. Une très mauvaise surprise.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SilasavatarArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
296/296  (296/296)
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Ven 15 Avr - 18:47


Un nouveau cosmos était apparu à coté des quatre autres déjà en action. Il était encore plus puissant que celui de l'inconnu, celui que Shay avait appelé Coronado. En le ressentant, le coeur de Silas ne fit qu'un bond et il sut ce qu'il devait faire. Il regarda Ainia droit dans les yeux et lui sourit. Il prit sa main dans la sienne pendant que l'aspirant se mettait en sécurité.

_ Ils vont se faire massacrer, tu ressens la puissance du nouveau? On doit y aller, pour eux et pour le Sanctuaire.

D'un geste de la main, il ouvrit un portail dimensionnel et entraina la jeune rousse avec lui. Pas le temps de descendre les marches, il usait de sa technique pour d'habitude se rendre à Rodorio mais cette fois-ci c'est au pied du Sanctuaire juste à l'entrée du dome de protection d'Athéna qu'il allait arriver.

Un portail s'ouvrit dans la nature. Ils n'étaient plus qu'à quelques minutes du lieu de l'action. Quelques minutes contre des dizaines, l'outil des dimensions était fortement utile. Ainia et Silas allèrent à toute vitesse au lieu du combat tombant d'abord sur les trois bronzes contre celui qui portait effectivement comme l'avait dit Shay une armure ressemblant fortement à celle de la Vierge, sa lumière était terne, assombri comme les rayons solaire lors d'une éclipse. Il ne s'attarda pas plus sur ce combat car il voulait aller à la rencontre du nouvel arrivant. Silas se pointa devant lui, il fallait dire qu'il ressentait facilement son cosmos surpuissant. Le gars mesurait quelques centimètres de plus et à peine, un ou deux mais il était musclé comme un marin le type. Silas se tenait droit devant lui avec Ainia à ses cotés.

_ Je me nomme Silas, chevalier d'or des Gémeaux. Que viens-tu faire ici étranger?

A coté de lui, il y avait une box cloth de la même couleur d’éclipse que l'armure de Coronado. Il fit un signe de tête vers la boite.

_ Tu es un ami de l'Ombre de la Vierge vu ta box. Que faites-vous ici? Que voulez vous au Sanctuaire ou à Athéna?

Il était sur le qui-vive, prêt à se défendre ou attaquer. Qui était donc cet homme?




Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t174-silas-gold-saint-des-g
InvitéInvité
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Sam 16 Avr - 6:52

La sentence était tombée, et Râhi avait perdu son armure. C’est en silence qu’il se retourna une dernière fois en direction de ce qui fût son temple durant quelques années, avant d’entamer finalement la descente du Sanctuaire. Il traînait les pieds, comme à son habitude, repensant à tout ce qui s’était produit dernièrement. Au final, son départ n’était peut-être pas plus mal. Les risques que la colère et la peur reprennent le dessus étaient bien trop grands, alors probablement avaient-ils fait le meilleur choix possible. Un rire résonna dans le vide à la pensée du but de la déesse. De son point de vue, de son expérience, cela ressemblait davantage à une utopie qu’à un but. Il en restait néanmoins louable, certes. Cependant la question était plutôt de savoir s’il n’y avait pas autre chose derrière. Après tout, la jeune femme semblait particulièrement douée pour cacher des informations, tout comme le Pope d’ailleurs. Puis il ria à nouveau. A quoi bon se battre pour un endroit où il n’aurait pas sa place ?

Il s’arrêta un instant, penseur. Sa place… N’était tout simplement nulle part. Une main dans les cheveux et un soupir plus tard, il reprit sa marche vers l’entrée du Sanctuaire. A quoi bon y penser, cela ne ferait que ressasser de mauvaises choses, des choses qu’il préférerait sans doute oublier. Tout ce qu’il fallait retenir, c’était que sa place n’était visiblement pas ici non plus. Au final, ce sentiment de trahison, de déception dont il redoutait l’existence était réapparut. Le schéma semblait se répéter encore et toujours. Oui, abandonné, c’est un peu comme cela que le jeune homme se sentait actuellement. C’était pour cela qu’il refusait de s’attacher, qu’il refusait de croire. Il n’avait pourtant rien fait de tout ça ici, mais le goût amer dans sa bouche était pourtant bien présent. Râhi pouvait le nier autant qu’il le voudrait, les faits étaient là : Il était plus attaché à cet endroit qu’il ne le pensait, et il avait été éjecté, une nouvelle fois. Probablement un lien s’était-il créé sous cette forme de dette, ou autre chose qui sait. Lui-même l’ignorait. Il ne restait plus que des souvenirs. Le blond se surprit d’ailleurs à penser que la descente était plus longue que prévue. En réalité, il ne s’en était jamais rendu compte, de cette distance. Il faut dire qu’il s’en fichait pas mal jusqu’ alors. Puis il vit l’entrée du Sanctuaire. Enfin il allait sortir, enfin tout allait se terminer définitivement. Il avait pourtant senti des cosmos plus bas, mais cela ne le concernait plus désormais. Il arriva à hauteur des combattants et remarqua alors le Gémeaux et… Ainia si sa mémoire ne lui faisait pas trop défaut. Il est observa silencieusement quelques instants, pensant que, de toute manière, aucun ennemi ne les passerait. Puis son regard glissa sur les deux chevaliers de l’ombre. Il n’avait suffi que de quelques instants pour qu’il se sente irrité par eux. Typiquement le genre de personne qu’il détestait, notamment l’un deux, dont l’armure lui rappelait celle qu’il portait encore il y a peu.

Un tour rapide sur la situation, puis il soupira avant de murmurer : «Tss, encore un nid à problèmes ». L’aura qu’ils dégageaient tous deux lui déplaisait fortement, et, pour dire les choses clairement, les bronzes étaient en mauvaise posture. En admettant qu’ils parviennent à vaincre leur premier adversaire, le second semblait plus puissant. Ses yeux se tournèrent un instant vers les deux Saints à l’entrée. En supposant que le premier résiste, la défense sera sans doute difficile même à leur niveau. Nous ne sommes plus concernés, partons. C’était ce qu’une petite voix lui soufflait. Les problèmes du Sanctuaire ne le concernaient plus, c’est vrai. Pourtant, il prit finalement place non loin de la rouquine, en croisant les bras. « Autant rester encore un peu… juste au cas où »

Râhi se tourna finalement vers le second ennemi : « Et donc ? » Dit-il comme pour faire écho à la question posée par son ancien camarade.
Revenir en haut Aller en bas
AisleenavatarArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Sam 16 Avr - 16:09


Nous y étions arrivés. Non loin du combat qui faisait rage entre Coronado et les trois chevaliers de Bronze. Immédiatement, mon regard s'était tourné dans leur direction. Je guettais. Veillais. Et espérais. Oui j'espérais qu'ils parviennent à s'en sortir. Je ne pouvais m'empêcher de ressentir une pointe de fierté envers ces Saints, qui n'avaient pas hésité un seul instant à se jeter dans la bataille malgré la différence de puissance entre eux et le chevalier de la Vierge d'Ombre.

Mon intention se détourna néanmoins de la scène pour se porter vers l'individu auquel Silas s'adressait. Ce dernier était légèrement plus que son amant. Mais elle ne sentait pas impressionnée. Des gaillards comme lui, elle en avait combattu par centaine. Bien entendu qu'il était un ami de la Vierge. Cela se voyait non? Quant à leurs intentions, tout ce que la Belle savait, c'est que celles-ci ne devaient pas être bien nobles à en juger par le combat qui se déroulait non loin d'eux. Mais je n'avais pas à intervenir. Il était le chevalier d'or. Moi, je ne l'étais plus. Je n'étais qu'une apprentie créatrice d'armures.

Mon regard glissa sur la box qui renfermait l'armure dont il ne manquerait pas de se parer. J'en étais certaine. Le Taureau. Rien à voir avec mon merveilleux Taureau d'Airain. Airôth. Je regrettais tellement de n'avoir pas eu le temps de m'entretenir une nouvelle fois avec lui avant son départ. Peut-être que cela m'aurait permis d'en apprendre plus sur ses techniques. Je serai ainsi partie avec un avantage dans ce combat. A cet instant, mon esprit réfléchissait. Je cherchais à me rappeler des leçons d'Hélène. M'avait-elle jamais parlé d'armures d'Ombre? Oui, il me le semblait bien oui. Elle avait pu les voir, mais n'avait jamais eu l'occasion de travailler dessus. En cet instant, je me disais que je tenais là un magnifique sujet d'étude. Peut-être que si je m'en sortais vivante, pourrais-je rapporter ne serait-ce qu'un fragment d'armure pour l'étudier avec mon Maître?

Mais pour l'heure, là n'était pas encore la question. Une nouvelle présence. Je me tournais pour voir qui venait d'arriver. Soulagement. Un visage familier. J'adressai un signe de tête en sa direction pour le saluer, avant que mes iris rubis ne se reportent sur l'étranger, attendant que ce dernier ne nous explique les motifs de sa venue.

Et pendant ce temps, je m'accroupissais, mes mains effleurant le sol, avant de se perdre dans la terre sèche. Puis, je laissais index et majeur glisser sur mes joues, y dessinant deux traits parallèles de chaque côté. Ce rituel, je l'avais accompli tant de fois lorsque je combattais dans l'Arène. Je le sentais, au plus profond de mon être. C'était là. Parfaitement ancré. Cette montée d'adrénaline. Intérieurement, je priais les âmes des Amazones de me prêter leur force. Dans mon esprit, tout était clair: le combat ne pouvait être que l'issue.






Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
AbrarxèsavatarArmure :
Ombre du Taureau

Statistiques
HP:
320/320  (320/320)
CP:
450/450  (450/450)
CC:
428/428  (428/428)
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Dim 17 Avr - 11:08

Baillant, j'observais ce combat et pensais aux jeunes femmes qui m'attendaient à Londinium. Coronado venait de se foutre de la gueule des chevaliers de Bronze mais il était en train de jouer avec le feu, sa mission devait rester prioritaire. Soudain, un portail dimensionnel s'ouvrit à quelques distances de moi. La cavalerie arrivait donc. Tournant la tête vers le nouveau venu, je reconnaissais de suite l'armure d'or des Gémeaux et peu après, une jeune femme à la chevelure de feu entrait en scène. Ils avaient bon goût chez les Saints. Je ne pouvais détourner mon regard de la belle et me carrais le coquillard du doré.

Puis, mon intuition se portait vers un jeune homme resté en retrait. Je sentis en lui une certaine puissance et sa question avait une arrogance certaine. Soupirant, je libérais mon dos de la falaise en décroisant les bras. Ma main grattait la tête et me décidais à prendre la parole.

- On m'appelle Abrarxès ou le Persan, vous laisse choisir.

Se tournant vers les deux suivants du Chevalier d'or des Gémeaux.

- Et donc quoi ? Déjà on se présente quand on vient saluer un inconnu, Tsss...

Puis, mon attention se portait vers la jeune femme en train de se marquer le visage avec de la poussière. Mes sourcils se froncèrent. J'avais déjà vu ce genre de pratiques et cela n'était pas engageant, surtout pour une aussi belle femme. Une amazone ? La question pouvait se poser, cela me rappelait mon passé lors de mes combats dans les arènes de Babylone. Mes pupilles noires démontraient une certaine tendresse envers elle mais j'étais face à un chevalier d'or et une autre personne venue sans armure ! Disciples ? Non, le Pope était un taré mais pas un idiot non plus pour m'envoyer deux jouvencelles avec Gemini.

- Pour te répondre Chevalier, je suis ici pour voir mon compagnon face à vos chevaliers de bronze. Personnellement, je m'en bats le coquillard s'il se fait battre, ce sont ses histoires ! Mais je ne pensais pas avoir un tel comité d'accueil... le Sanctuaire a bien changé ! Enfin c'est différent. Mon ancien pote me manque d'un coup, Aldébaran avait la classe quand on combattait ensemble... Ombre et Lumière qu'il disait ! J'éclatais de rire à ce souvenir nostalgique des combats passés.

- On a rien contre Athéna ou contre vous personnellement. Non. Vous nous prenez pour de vulgaires Spectres ou, pire, des chevaliers noirs ? Non mais sérieux... Pour faire simple, nous sommes les Voix du passé, nous protègeons les trésors que les civilisations ont laissé dans l'ombre. Se foutant clairement de leur gueule. Et ouiiiiiii, nous ne sommes pas des meuuuchants qui veulent tout péter. Puis prenant un regard plus dur. Plus simplement, on ne croit pas au Rêve d'Athéna, l'Humanité est magnifique, ombrageuse et lumineuse, mais elle est ce qu'elle est. Pour avancer, il faut la libérer des chaines de son passé, fusse au prix de milliers de victimes ! Quand à cette armure d'ombre...

Ouais, je parlais trop comme dirait Pséma. Mais m'en foutais, fallait pas m'envoyer dans ce merdier et la venue récente de Ariane des Lyumnades et de Nimue des Poissons étaient de nature à dévoiler leur position dans les jeux politiques des Factions. Donc, autant y aller franchement et sans prise de tête. Puis, bon, le jour où je me prendrais la tête n'était pas venu. Tournant la tête vers le combat à côté, je laissais songeur...

- Le combat touche à sa fin ! Ne vous inquiétez pas, vos amis n'ont rien à craindre... Coronado est un petit con mais il a bon fond, il teste leurs convictions ! Mais... Hadès...

Ma voix avait été coupé. En effet, je venais de sentir clairement l'aura d'un Spectre ou quelque chose s'en rapprochant. Putain, mais il se passait quoi là bas ? Mon pote venait lui aussi de sentir cette aura au vu de sa réaction. Quelque chose ne tournait pas rond et cela me déplaisait.

- Vous avez un autre souci, les Spectres sont peut-être déjà chez vous.

Pour la première fois de cette rencontre, j'affichais une aversion profonde vers les chevaliers de bronze. Enfin plutôt, j'en cherchais la cause sans comprendre d'où ce sentiment était en train de naître. Trois chevaliers devant moi, dont les Gémeaux en personne... Soudain, comme une lumière dans mon esprit, je venais de me rendre compte que Silas était descendu avant le Bélier et le Taureau... Les premières maisons n'étaient donc pas gardées... Tiens donc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OrionavatarArmure :
Sagittaire

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
265/265  (265/265)
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Dim 17 Avr - 11:45
Arrow Palais du Grand Pope

J'avais descendu les douze temples à toute allure, m'étonnant au passage de ne pas percevoir le cosmos de Nimue ou de ma douce Satine. J'espérais que l'une et l'autre demeuraient en lieu sur.
Suite à ce fastidieux procès à l'issue favorable, j'avais Enfin l'autorisation de faire mes preuves et je comptais bien ne pas m'en priver. Toutes ces palabres m'avaient données enfin de cogner !
Je me retrouvé certes sans protection, armure, surplis ou cuirasse, mais je comptais sur mes talents naturels et ma volonté nouvelle pour calmer les ardeurs des assaillants.
Placide, j'atteignis enfin le parvis du temple du bélier et m'avançait d'un pas tranquille vers l'attroupement qui s'était agglutiner à deux pas d'un combat entre trois jeunes chevaliers de bronze et un homme dont le cosmos possédait une intensité à prendre en compte. Je grimaçais après avoir observer quelques secondes les échanges. Ces pauvres bronzes étaient en sérieuse difficulté même si leur adversaire semblait avoir subit pas mal de dommages. Toutefois, un sombre pressentiment, né de mon expérience personnelle de tels affrontements, me soufflait que le pire restait à venir.
Vêtu humblement de ma chemise blanche délavée, de mes braies sombres et de mon air goguenard, je balayais du regard l'assemblée. Un chevalier d'or, un gamin, une jeune femme et un homme intriguant au cosmos proche de celui de l'adversaire des bronzes. Quelle foule hétéroclite.
Amusé, je concluais les propos de cet homme par un grand éclat de rire.

Ne t'inquiètes pas pour ça, va. Si un spectre se trouve dans la place, je me ferais un plaisir de lui séparer la tête du corps. Je connais bien ces types et leurs méthodes.

De là à révéler mon ancienne loyauté, il n'y avait qu'un pas que je ne me décidais pas à franchir. En temps normal, je n'y aurais pas manquer mais il est désormais nécessaire de taire ce passé pour me concentrer sur l'avenir.
Je tournais mon regard vers le chevalier d'or avant de le saluer d'un mouvement de tête.

Je suis Arbhaal, et j'ai pour mission de calmer les ardeurs de ces deux types. Il est hors de question qu'ils atteignent le temple du Bélier.

Amical, je saluais discrètement la jeune femme et l'adolescent en fin de puberté, avant de faire craquer mes doigts tout en m'étirant.

Pour l'instant, notre problème c'est vous. Les spectres attendront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t369-sagitarrius-no-orion
SilasavatarArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
296/296  (296/296)
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Dim 17 Avr - 14:31


Silas et Ainia ne furent pas les seuls à arriver après avoir senti l'arrivée du nouveau chevalier de l'ombre. Le premier à venir les rejoindre fut Rahi, il ne portait pas sa Gold Cloth, cela voulait donc dire qu'il n'avait pas regagné le droit de la revêtir, la rumeur était donc vraie, il n'était plus pour le moment l'un des membres du cercle d'or. Il se demandait bien pourquoi. Le second était Arbhaal, ancien cardinal d'Arès venu se livrer pour une étrange raison, celle d'une jeune femme résidant au sanctuaire. D'autres rumeurs allaient sur lui d'après les serviteurs qui parlaient entre eux mais Silas ne spéculait rien sur celle-ci. L'étrange fait qu'il venait de descendre des marches du zodiaque voulait donc dire qu'il n'était plus en prison, Silas sourit ironiquement, Bélisaire avait-il réussi à faire de lui un chien de garde? Aucune note officielle pour le moment, le Gold saint des Gémeaux devait donc rester encore méfiant, on ne savait jamais...



L'homme se présenta comme se nommant Abrarxès surnommé le Persan, Silas ne put que sourire en entendant cela. La Perse était un peu sa deuxième patrie. il tiqua quand le Persan nomma Aldébaran, c'était le nom qu'une partie des Gold Saints du Taureau prenait lorsqu'il accédait au cercle d'or d'après ce que Darius lui avait appris. Etait-il un ancien Saint donc? Le mystère planait vraiment sur ces ombres de l'elliptique.

_ La Perse un bien beau pays n'est-ce pas? Excuses donc mes compagnons, Ainia ancien Gold Saint du Bélier, Rahi ancien de la Vierge non?

Il ne savait pas vraiment, mais le fait qu'il ne portait pas sa cloth voulait bien dire qu'il n'était plus un Saint pour l'instant, il ne le connaissait pas mais il ne devait pas être suicidaire. Silas regarda ensuite Ainia, elle était bizarrement silencieuse, trop même, elle se préparait déjà au combat, Abrarxès semblait éveiller la guerrière en elle.

_La voie empruntée par Athéna, non son rêve même va donc à l'encontre de vos idées, votre pensée? Ce Coronado se bat contre des Saints, j'ose donc penser que pour empêcher Athéna de faire aboutir son rêve, vous voulez lui mettre des bâtons dans les roues. L'affaiblir en diminuant ses forces, voir la tuer en extrême solution, c'est cela votre voie pour que son rêve ne voit pas le jour?

Un air de surprise remplit le visage de Silas se le fait d'un possible Spectre dans le Sanctuaire, et lorsque le regard du Persan se pointa sur le groupe de Saints qui combattait l'Ombre de la Vierge, Silas inconsciemment ne put s’empêcher de penser à Anteros et son secret sur son sang enflammé. Andromède serait-il la cible de cette phrase? C'est alors qu'Arbhaal fit son entrée. Silas le toisa du regard. ses paroles allait dans le sens des rumeurs qui l'entouraient, comment pouvait-il connaitre les spectres alors qu'il ne venait que de s’éveiller pour cette génération? Il s'entretiendrait avec lui si le destin le laisse faire, il le devait.

_ C'est donc toi le fameux Arbhaal... Serais-tu devenu l'un des chiens de garde du Sanctuaire? Je te demanderai pour le moment de ne pas t'occuper de cette affaire. Va donc à la chasse au Spectre si tu les connais si bien comme tu le dis. Pour le moment d'après les dernières informations tu aurais du être en prison. Ton jugement semble donc être tombé...

Silas mit sa main à couper que le rassemblement des trois Golds Saints et du Pope dans son temple était cela, le jugement d'Arbhaal.

_ Abrarxès je te demanderai de partir d'ici. Mais avant aurais-tu un message pour Athéna? Je lui ferais passer personnellement.

Il se tenait prêt à combattre, le message pouvait être une menace, une menace bien marqué par un combat de démonstration de sa force et de sa conviction.





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t174-silas-gold-saint-des-g
LesathavatarArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
160/160  (160/160)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Dim 17 Avr - 15:36
"Et moi je te demande de t'en occuper, Arbhaal."

La voix provenait de derrière eux, et l'accent, bien qu'étrange, ne laissait aucun doute sur la nature sérieuse de ces propos. L'Ibère était assis sur un rocher de la taille d'un arbre, son armure sur le dos. Il avait été l'un des premiers, que dis-je, le premier des membres du Sanctuaire présents au tribunal à se rendre compte qu'un cosmos maléfique. Il avait jugé nécessaire d'aller vérifier de lui même ce qui pouvait bien se passer. Oh, le jeune homme pensait que deux adversaires, aussi forts puissent-ils être, ne parviendraient pas au huitième temple, mais il était de ceux qui préféraient prévenir que guérir.

"Après tout ce sont les ordres du Grand Pope, n'est-ce pas ?" Ajouta-t-il calmement.

Ces ordres n'avaient pas été donnés directement, mais comme il ne s'était pas opposé à la proposition du Scorpion – appuyée par l'avis du Bélier – Lesath l'avait pris comme tel. Evidemment, il n'était pas en posture de forcer le nouveau venu parmi eux à prendre part au combat, mais quelque chose lui disait qu'il n'en aurait aucun mal de toutes manières. Il le sentait vibrer, comme si tout son être n'attendait qu'une chose : se défouler sur ces nouveaux venus.

Il n'avait perçu que les dernières bribes de conversation des présents. Après tout, s'il avait déboulé les escaliers à la vitesse de la lumière, il avait quelques secondes de retard sur l'ancien Juge. Lui même n'avait probablement pas entendu l'entièreté des propos de celui qui n'avait rien à faire là. L'aura du Scorpion était presque impossible à détecter à cet instant même. Cacher son jeu, c'était là l'une des premières nécessités de ce genre de rencontres.

"Quelle foule." marmonna-t-il sans bouger de son promontoire. "Fais chier, j'avais pas senti l'autre ahuri à la base." Posant son menton dans le creux de sa main, il scruta les présents. Trois chevaliers de bronze se battaient avec l'un des deux inconnus. L'autre, celui qu'ils appelaient apparemment Abraxès, se trouvait face à lui, donc, mais aussi à l'homme qui portait l'armure des Gémeaux, ainsi qu'à Ainia l'Amazone. Sans oublier un homme dont il ne connaissait pas l'identité, mais qui avait l'air de s'intéresser lui aussi au combat. Sans doute un chevalier. Et évidemment, Arbhaal, comment l'oublier.

Son regard sombre se posa sur l'ancien Berserker. Peut-être saurait-il se battre à plusieurs ? Après tout, le cosmos ne mentait pas : les deux inconnus n'étaient pas des rigolos. Certains chevaliers pourraient trouver que le combat multiple était une forme déshonorable de pugilat. Ce n'était pas le cas de l'Ibère. Après tout, le seul point qui comptait était de faire mordre la poussière aux adversaires de la Déesse. Quelques soient les moyens employés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
InvitéInvité
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Dim 17 Avr - 16:05

L’homme se présenta, bien que Râhi se fichait éperdument de son identité. Tout ce qu’il voyait, c’était que le Persan était une source de problèmes imminente. Et puis, quelque chose commençait à lui déplaire chez lui, un peu comme l’autre là, celui qui combattait les Bronzes. Que ce soit l’un ou l’autre, il ne pouvait simplement pas les supporter. Son regard se porta sur Silas lorsque celui-ci prononça son nom. « Ancien » Ce mot semblait résonner dans son esprit. Exact, il n’était plus Chevalier d’Or. Par conséquent, il n’avait plus rien à faire ici, et pourtant… « Qui je suis… Bah, on s'en fiche ». Répondit simplement l’homme en haussant les épaules.

Plus la discussion avançait, plus Râhi perdait patience. Le Persan était typiquement le genre de personne qui lui tapait sur le système, et sa façon de parlait d’aidait en rien. Silas répliquait, tandis qu’il se contentait d’écouter. L’ancien Saint n’avait rien à ajouter et se contentait de hocher la tête silencieusement tandis qu’intérieurement, il tentait de se contenir pour ne pas lui sauter à la gorge dans les prochaines secondes. Ses yeux s’écarquillèrent néanmoins lorsqu’il entendit parler des Spectres avant de poser les yeux sur le nouvel arrivant. Une personne que le blond n’avait jamais vu auparavant, ou en tout cas, il n’avait jamais prêté attention à lui. Sans doute ignorait-il certaines choses. A vrai dire, il ne s’était pas réellement tenu au courant des derniers événements, à quoi cela aurait-il servi ? Il avait cependant l’air de connaitre les Spectres, plutôt bien même et semblait le plus à même de s’occuper d’eux. « Jugement… ? ». Répéta doucement Râhi. Il haussa finalement les épaules, signe qu’il approuvait les paroles de son ancien camarade.

De leurs côtés, les deux Saints semblaient d’ores et déjà prêts pour le combat, et seul Râhi restait en position neutre. Plus pour longtemps. Le jeune homme baissa la tête quelques instants, ébouriffant ses cheveux. Il avait pourtant essayé de rester calme, vainement. Cela faisait un moment qu’il se moquait d’eux ouvertement. S’ils ne voulaient pas tout péter… Alors que faisaient-ils là ? Sérieusement.

Puis une autre personne intervint, rappelant que des ordres avaient été donnés au nouveau Vraiment, c’était à croire que tout le monde s’était donné rendez-vous. D’ailleurs c’était quoi son nom à lui… ? Impossible de s’en souvenir. Peu importe.

Un rire retentit, avant de s’arrêter brutalement. « Vous commencez sérieusement à m’agacer toi et ton copain là. Vous n’avez rien à faire ici, partez. Et comme l’a si bien dit le Gémeau, si vous avez un message, il s’en occupera ». Son regard s’était assombri. « Pas question de vous laisser passez, vous puez les emmerdes ». Le masque était toujours là. Cependant, il n’était pas d’humeur à rire et, quand bien même il n’avait plus de lien avec le sanctuaire, il ne pouvait simplement pas partir comme si de rien n’était en laissant les deux autres se battre seuls. « Eh, Arbhaal c’est ça ? T’en pense quoi toi ? ». Implicitement, Râhi lui demandait sur lequel des deux il préférait cogner.
Revenir en haut Aller en bas
AisleenavatarArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Dim 17 Avr - 18:57



Lentement, j'abandonnais ma position accroupie pour me redresser. Ecoutant avec la plus grande attention les paroles de l'étranger. Abrarxès, dit le Persan. Tel était son nom. Un fin sourire avait étiré mes lèvres face au reproche qui nous était fait, à Râhi et à moi-même de ne pas nous être présentés. J'avais pu constater la façon curieuse qu'il avait de m'observer. Comme si je l'intriguais. C'était possible. Généralement je ne laissais pas les hommes indifférents, cela je le savais depuis mon adolescence.

Mes prunelles écarlates ne le quittaient pas des yeux. Je ne le craignais pas, malgré la puissance qu'il dégageait. Mon expérience m'avait appris que même les plus puissants pouvaient être mis à mal par plus faibles qu'eux. Mais ce qui m'amusait le plus, c'était de constater qu'il pouvait se révéler être un véritable moulin à paroles. Il parlait trop. Beaucoup trop. Pourtant, chacun de ses mots se gravèrent dans mon esprit. Particulièrement lorsqu'il évoqua ce qu'ils étaient, et quel était leur but. Pourtant je l'interrompis à un moment, lui coupant l'herbe sous les pieds alors qu'il se foutait clairement de nous.

"- Vous n'avez rien à voir avec les Spectres ou les chevaliers noirs. Vos armures sont différentes. Rien à voir avec la matière utilisée pour les Surplis ou les armures noires."

Voilà qui allait lui faire fermer son clapet. Qu'il continue. Peut-être allait-il nous donner une information qui allait pouvoir m'intéresser plus que les autres. Et cela vint, avec ces mots "Quant à ses armures d'ombre..." Quoi? Qu'allait-il dire? De quoi celles-ci étaient faites? Je l'observais avec curiosité, avant de porter mon regard sur la box qui trônait à ses côtés. J'étais certaine que si en cet instant Hélène s'était trouvée là, elle aurait été toute aussi curieuse que moi. Je devais savoir. Je devais comprendre de quoi il en retournait.

Et il continuait à bavasser, nous expliquant par ses belles paroles que les bronzes n'avaient rien à craindre de son comparse. Mensonges. Tout comme le fait que les Spectres se trouvaient déjà parmi nous. Duperie. Je laissais échapper un soupir. Il cherchait là simplement un moyen de détourner notre attention de lui.

Je n'avais pas écouté la suite. Je laissais Silas gérer. C'était là son rôle. Le mien lui, était d'examiner et de chercher à comprendre. Je reportais uniquement mon attention sur cette fichue box qui refusait de me révéler son secret. Cela en était presque frustrant. J'avais la sensation qu'elle résistait et je détestait cela. Mais j'étais certaine que je ne tarderai pas à comprendre. Un combat contre lui me le permettrait très certainement.

Deux autres cosmos firent leur apparition, je tournais alors le dos au Persan pour observer les nouveaux venus. L'un d'eux m'était inconnu, mais le second lui, j'avais déjà eu l'occasion de discuter avec lui. Que faisaient-ils là tous les deux? N'étions nous pas déjà bien assez? Je m'apprêtais à le leur dire, mais soudainement, une explosion cosmique d'une violence inouïe me fit me retourner vivement en direction du champ de bataille. Qui pouvait résister à une telle attaque? Qui pouvait se sortir vivant d'un tel déferlement de puissance? Personne. C'était impossible. D'ailleurs, elle pouvait le ressentir ce cosmos qui s'éteignait et disparaissait à jamais. Mort. Un bronze était mort.

"- Non...Non...NOOOOON!!!!"

Mes iris rubis, se tournèrent en direction d'Abrarxès, encore plus étincelantes. Rage. Tristesse. Colère. Peine. L'instant suivant je me tenais devant lui, la pointe d'une épée, non de deux, nées de mon cosmos, se posaient sur la gorge du Géant. Derrière moi, un mur translucide, à la teinte similaire à l'or en fusion, s'était dressé entre elle et le reste des Saints, alors qu'une multitude d'armes diverses et variées apparaissaient de ce dernier et pointaient toutes dans la direction du Taureau d'ombres. Je crachais entre mes dents serrées.

"- Ils n'ont rien à craindre hein?! Il testera leurs convictions?! Te fous pas de nous! Connerie que tout cela!"

Je tournais la tête en direction des autres.

"- Allez aider les Bronzes!"





Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
AbrarxèsavatarArmure :
Ombre du Taureau

Statistiques
HP:
320/320  (320/320)
CP:
450/450  (450/450)
CC:
428/428  (428/428)
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Dim 17 Avr - 20:15
Putain, moi qui pensais juste venir assister à un beau combat... J'avais maintenant droit à tout le poulailler. Si ma main pouvait frapper mon front, ce serait déjà fait. Mes yeux montèrent au ciel quand je me rendis compte qu'ils étaient en train de se quereller sous mes yeux, non mais merde, les mecs, suis là hein ? Reprenons donc dans l'ordre. Suite à ma réponse au Coq numéro un, un autre fit son entrée en jouant des plumes. Malheureusement pour lui, il n'était pas aimé par le premier. Mais ca ne s'arrêtait pas là, voilà que le Coq numéro trois entrait en scène à son tour afin d'ordonner au numéro deux de m'arrêter - si seulement j'avais attaqué quelqu'un, si seulement... -, et, voilà que le Coq déplumé prenait la parole pour tancer les Coqs deux et trois de dégager. Ma tête me faisait mal.

Je profitais d'un moment de silence pour répondre.

- Non Silas, je ne suis pas là pour tuer des Chevaliers et encore moins tuer ta Déesse. Si c'était le cas, je serais un abruti de venir ici devant toi, enfin vous, pour que je devienne une cible vivante...

Puis le drôle de manège de la jeune femme me fit tiquer. Je m'attendais à me prendre un cours de morale sur les armures noires mais pas tout à fait finalement ! Un sourire de compréhension aux lèvres, j'allais répondre aux autres invités quand une explosion se fait entendre un peu plus bas. Ca y est, Coronado s'était énervé et une aura venait de singulièrement faiblir. Lui aussi avait donc repéré la menace spectrale que j'avais senti quelques instants auparavant. La paume de Bouddha s'était ouverte et sa sanction serait sans pitié. Fermant les yeux, je savais que tout cela n'allait pas arranger mes affaires et ce fut le cas.

Brutalement, un cosmos agressif se fit sentir et c'était la belle qui prit la parole. Le Cristal Wall. Toujours aussi étincelant mais sa nature était fragile comparée à celui de Pséma. Un sourire narquois s'esquissait de mes lipes au moment des mots d'Ainia. Manifestement, elle ne comptait pas faire dans la diplomatie et habituellement, j'aurai relevé son défi sans prise de tête. Mais là... son dernier regard pour ma Box. Une barrière de lames cosmiques. Seuls les chevaliers d'or du Bélier connaissaient ce genre de pouvoir et j'étais tombé sur lui, enfin elle, sans le savoir. Mes informations étaient donc erronées, on m'avait pourtant parlé d'un jeune Persan mais les espions étaient aussi malins que les chevaliers ici réunis. Croisant mes bras d'un air de défi, un lourd manteau de cosmos commençait à m'envelopper. Froid comme un soleil blanc que l'on avait parfois dans la gueule ! L'ombre était aussi intense ici même.

- Tu me laisses une occasion que je vais pas laisser passer.

Disparaissant à la vitesse de la lumière à la vue de tous, une ombre apparaissait dans le dos de l'ancien Chevalier d'or du Bélier. Un doigt touchait alors sa nuque et paralysait son cosmos pour une seconde. Pour moi, ce n'était que de longues minutes et mon autre main prenait le bras de la miss avec un sourire narquois. Le mur de lames me protégeait en plus des conneries des autres. C'était une bonne affaire et je ne comptais pas de toute façon me suicider dans la situation actuelle. Et dire que je venais juste pour voir...

- A plus les branleurs !

ICHOR NOVA

Aucun geste n'avait été perceptible. La Terre. Les roches. Les légers éboulis. Cela n'avait durer qu'un millième de seconde. C'était alors le moment ou le sol se mit à exploser de tous parts. Le sol semblait se mouvoir dans des râles sans fin, il voulait dévorer les gens qui étaient dessus et dans sa colère, il explosait. Un sourire aux lèvres envers Silas, ce dernier vit le Chevalier de l'ombre du Taureau se téléporter dans les ombres créées par sa propre attaque.

Citation :
Note : Abrarxès se téléporte.

Ainia est sa prisonnière, il est impossible de le suivre dans les ombres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OrionavatarArmure :
Sagittaire

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
265/265  (265/265)
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Dim 17 Avr - 23:21
Quelle merde ! On venait de se faire avoir comme des bleus !
D'abord pris au dépourvu, je me remis vite de mon émoi pour foncer sur l'espèce d'enfoiré qui tentait de disparaitre dans les ombres avec la jeune femme qui se trouvait avec le chevalier d'or des Gémeaux.
Malgré ma vitesse, le chevalier noir eut le temps de disparaitre avec sa prisonnière avant que je ne les atteigne ! Bordel, mais pourquoi avoir invoqué son foutu mur de cristal ?!
Frustré, je poussais un juron bien senti alors que je refermais mes doigts sur des ombres fugaces.

Tain, c'est pas vrai !

Furieux contre la damoiselle, son ravisseur et moi même, je frappais le sol, y creusant un trou de bonne dimension, puis me retourner vers les autres personnes présentes.

Bon que faisons-nous ? Pour ma part, je propose de mettre la main sur son petit camarade et de lui faire cracher tout ce qu'il sait. Avec un peu de chance, il nous apprendra où son compère a emmené cette malheureuse.

Frustré et désormais de très mauvais poil, mon humeur ne s'améliora pas en percevant la disparition d'un cosmos à proximité. Cet enfoiré venait de tuer un chevalier de bronze à quelques pas de nous ! Étrangement, une information qui aurait dû me laisser agacé, voire vaguement triste pour ce pauvre gosse, me saisit l'âme et le coeur à un stade qui m'étonna moi même. Certes, j'avais entamé un début de rédemption mais de là à trembler suite à un "simple" trépas lors d'un combat... Qui était donc ce chevalier de bronze désormais défunt ? Je n'eus pas le temps de m'interroger davantage car ce dernier parvint à lancer une ultime attaque bien puissante pour un guerrier de son rang. En voilà un qui sera mort en beauté !
Je me tournais alors vers celui que le Gémeau avait nommer Rahi, ancien gold de la Vierge.

Peut être voudrais-tu t'occuper de celui qui possède ton ancienne armure version ténèbres ? Je t'aiderais avec plaisir si tu le désires. Entre paria...

Taquin, je lui adressais un grand sourire complice. J'ignorais tout de son histoire, mais ce type me plaisait. De toute manière, seuls les deux chevaliers d'or présents pouvaient définir une stratégie. Et disons que tant qu'elle allait dans mon sens, tout irait bien. Dans le cas contraire... Je risquais de n'en faire qu'à ma tête, comme d'habitude.
D'alleurs à ce propos, je pris enfin le temps de répondre au troisième gardien.

Oui, le jugement est clos et me voici. Et je suis sensé couper des têtes pour éviter que Saadyr du Bélier est besoin de salir sa belle armure. Quand aux spectres... Je pense qu'il s'agit là d'une belle connerie si tu veux mon avis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t369-sagitarrius-no-orion
InvitéInvité
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Lun 18 Avr - 0:33

Ils avaient perdu un chevalier, il l’avait senti, il l’avait vu… Et maintenant voilà qu’il se faisait la malle avec la rouquine, cette saleté de Persan. Au final, il était resté pour quelle raison ? Même présent, rien n’avait changé. Ce type lui tapait sur le système, et il était énervé contre lui-même et ce, même s’il l’ignorait. Sa langue claqua dans sa bouche « Tss ». Ils étaient tous tombés dans la combine de l’autre imbécile comme des débutants, c’en était tellement risible. S’il s’écoutait, là, maintenant, il se serait déjà mêlé du combat pour envoyer celui qui restait six pieds sous terre.

Bien que le masque demeurait, la colère de Râhi était bien présente, et sans doute était- elle perceptible, n’ayant aucune envie de la cacher. Cette plaie, le destin aimait décidément bien ce foutre de sa gueule, et ce gars-là en avait assurément bien profité. Silencieux, il jeta un regard sur l’ensemble des Saints présents. Des yeux qui exprimaient clairement son avis sur le sujet. Voilà qu’il s’énervait à nouveau, il n’avait donc rien retenu.

Le dénommé Arbhaal semblait croire que l’autre balancerait les informations. Quel genre d’énergumène était-il pour croire en de telles choses ? C’était pourtant la seule solution qu’ils avaient pour le moment, même si cela lui faisait particulièrement mal de l’admettre. C’était d’ailleurs pour cela qu’il s’était gardé de le dire. Le blond posa finalement les yeux sur son interlocuteur, un regard glacial et toujours aussi sombre. : « Je doute que cette saleté nous donne des informations, mais j’ai une envie folle de le cogner, là, maintenant. Allons donc lui briser deux ou trois os. Il paiera pour l’autre en attendant » C’était dit. Au fond, le problème ne le concernait plus alors le blond savait pertinemment que les autres Saints pouvaient l’envoyer paître, et c’était légitime. Malgré tout, il avait un besoin urgent de lui foutre une raclée, à lui, puis à son partenaire lorsqu’il le retrouverait.

« Toi » Ajouta-t-il à l’attention de celui qui semblait avoir été jugé. « Tu devais surveiller tes paroles ». Regardez qui parle. Il se moquait intérieurement de lui-même. Pas un regard, rien. Juste un avertissement, histoire qu’il n’aille pas fouiller dans ce qui ne le concernait pas. Il ne savait rien, tout comme Râhi ne connaissait rien à son sujet, et c’était très bien comme cela. L’ancien chevalier était de plus en plus irrité, et ne comprenait strictement rien. Il devrait juste se taire et partir. C’était du passé, révolu, terminé. Ne pas s’attacher. En réalité, il se cherchait inconsciemment des excuses, et la plus facile d’entre elles était que ce type était grandement énervant.
Revenir en haut Aller en bas
SilasavatarArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
296/296  (296/296)
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Lun 18 Avr - 11:35


Tout avait été si vite, si vite, trop vite. Silas sortait des décombres de pierre que le Persan venait de créer pour l'enfuir dedans dans son éclatante et surprenant attaque. Le Gold Saints des Gémeaux n'avait rien pu faire sauf voir le regard moqueur de l'ombre du Taureau pendant qu'il emmenait avec lui Ainia. Cette dernière comme un bélier chargeant bêtement s’était lancé dans le combat en voulant les bloquer, le bloquer. Quelle crétine, elle venait sciemment de rompre leur accord sur le fait que l'homme était trop puissant pour se battre à un seul contre lui. Deux gestes, et voila que l'homme avait arrêté Ainia et l'emmenait avec lui dans les ombres des roches mouvantes. Silas lui se retrouva coincer entre deux énormes blocs rocheux haut de plusieurs mètres qui tentait de l'écraser pendant qu'ils s'enfoncer à nouveau dans le sol de pierre d'où il sortait auparavant. Il serrait les poings après être sorti des décombres et entendit les paroles de Rahi et d'Arbhaal. Il s'adressa à eux deux tout en regardant Lesath du coin de l'oeil.

_ Arbhaal ne bouges pas pour le moment! Rahi s'en chargera, je sais, je sens qu'il a besoin de cela! Lesath tu n'as pas d'autorité ici, je suis le gardien le plus proche de son temple. Si tu penses différemment peut être que tu veux me l'expliquer plus sérieusement!

La colère, la rage, la noirceur montait en lui. La disparition soudaine d'Ainia avec l'Ombre du Taureau et la mort d'Andromède juste avant le faisait sortir de lui. Son regard bleu s'assombrissait, passant de la mer calme à la profondeur des océans.

_ Arbhaal sauf si Rahi le veut, ne combat pas pour le moment.

Il serrait les poings, si fortement que du sang commença à perler en dessous de la pièce de métal. Il se mordit aussi la lèvre qui éclata sous la pression. Un bronze venait de périr, Antéros qu'il avait aidé à se trouver quelques jours auparavant fouillant dans sa mémoire des souvenirs enfui pour qu'il trouve ses sombres origines... Abrarxès avait parlé de Spectre, parlait-il d'andromède ou d'une autre personne tel qu'Arbhaal qui disait bien les connaitre. Il se tourna vers Arbhaal encore une fois.

_ Quand on en aura fini avec ce merdier, il faudra qu'on se parle...

Il se tourna ensuite vers l'endroit où se tenait en dernier l'Ombre du Taureau, il posa sa main au sol et tenta de sonder le peu de cosmos qu'il restait ici. Il s’imprégna de cette trace et commença à sonder les environs mais il n'était plus la. C'était bien une fuite dans une dimension, mais laquelle? Il ferma les yeux et se concentra mais c'était peine perdu, il se heurtait à une série de sceaux trop puissants pour lui.

_ Fait chier!

Il laissa son cosmos exploser ce qui eut pour effet de provoquer un léger séisme dans la roche bien abimée par le Persan, on pouvait clairement ressentir de l'agressivité dans son aura cosmique.





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t174-silas-gold-saint-des-g
LesathavatarArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
160/160  (160/160)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Lun 18 Avr - 13:52
Le spectacle était triste, mais le Scorpion n’y prêtait pas réellement attention. Son regard était fixé sur ce Coronado. Il venait, à sa manière et surement suivant un sens de l’honneur tout à fait personnel de procéder au nettoyage du sanctuaire. Selon ses dires il oeuvrait dans un but sain, presque noble. Pour ce faire, il devait détruire la mauvaise graine, le fruit pourri. Le Saint d’Andromède, que l’Arthropode avait croisé brièvement quelques jours plus tôt, l’avait appris à ses dépens. Qu’il fût ou non un spectre n’avait pas de réelle importance, à vrai dire. Le Saint d’Ombre ne lui avait pas laissé le loisir de se prononcer sur cette allégeance passée, et il venait de le payer de sa vie. Ce fut plus ou moins au même moment qu’Abraxès, coéquipier bien avisé de la Vierge d’Ombre, passa à l’acte et kidnappa, sans préavis, l’Amazone. Lesath leva un sourcil, ne voyant pas les autres chevaliers de son rang réagir. Il haussa les épaules. De son mirador, il n’aurait de toutes manières pas eu le temps d’agir, même s’il l’avait souhaité. Le destin d’Ainia n’était pas sa priorité, après tout, et il ne doutait pas que Silas se chargerait de la récupérer.

« Lamentable. » Siffla l’Ibère, alors qu’il maintenait son menton dans le creux de sa main. Ce mot n’était pas un jugement de la combativité d’Antéros, même si on pouvait le comprendre de la sorte. Au contraire, tout homme donnant sa vie pour la Déesse gagnait son approbation. Non. Il était en train de juger la situation dans son ensemble. Là bas un chevalier venait d’abréger la vie d’un chevalier de bronze. Ici un ancien chevalier d’or venait de disparaître dans une gerbe noire. Alors qu’il soupirait, se demandant ce qu’il avait bien pu vouloir dire, son regard se porta sur Arbhaal, quelques instants. Parlait-il de l’ancien spectre ? C’était possible. D’un autre côté, il serait vite fixé. Ce fut à cet instant que Silas eut des propos acerbes à son encontre. A défaut de mordre, il savait aboyer.

« Fais attention aux paroles que tu prononces, Gémeaux. Quand on provoque un homme en duel il faut être prêt à accepter qu’il le relève. » La ton employé, froid et dur, ne laissait place à aucun doute. L’inimitié entre les deux hommes venait de grimper d’un cran, et il n’en faudrait pas beaucoup plus pour que l’Ibère agisse. A sa manière. « Quoi qu’il en soit, je ne connaissais pas cette règle de la proximité qui l’emportait sur la légitimité. Je suis convaincu que Saadyr sera ravi d’entendre qu’il est notre supérieur quand nous sommes en dehors du Sanctuaire. Après tout, son temple est le premier. Quoi qu’il en soit, Arbhaal, tu connais tes ordres… » Ajouta-t-il, sans attendre, changeant d’interlocuteur à la fin de son intervention. L’ancien spectre était bien placé pour estimer la situation. Après tout, son ancienne fonction n’était-elle pas juge, justement ?

« D’ailleurs, quand tu auras une minute, et passe à mon temple. Il y a quelqu’un en son sein qui, je pense, sera ravie de te voir vivant. Par contre, que tu arbores les armoiries du sanctuaire … cela risque de l’étonner. » Lui lança-t-il. En esquissant un sourire. Faire allusion de la sorte à Satine n’était pas très discret, d’autant plus que Belisaire avait sous entendu qu’elle était emprisonnée quelque part dans le sanctuaire, mais cela aurait sans doute un effet positif sur le renégat. Après tout, il avait bravé les pires ennemis pour la retrouver, n’est-ce pas ? « Enfin… si tu es toujours en vie, évidemment. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
SilasavatarArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
296/296  (296/296)
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Mer 20 Avr - 14:54

Spoiler:
 

Silas sourit en voyant que le dénommé Arbhaal ne semblait pas avoir envie d'aller à l’encontre de l'Ombre de la Vierge et donc aussi à l'encontre de la demande du Gold Saint des Gémeaux. Lesath n'avait pas l'autorité qu'il croyait sur le chien de garde du Sanctuaire que semblait être devenu donc l'ancien Cardinal d'Arès. Peut être que justement Arbhaal avait bien plus de valeurs et de respect guerriers que le Saint du Scorpion et qu'il avait compris que ce combat en particulier pour Rahi était important. Silas souriait de plus belle face à ce pied de nez d'Arbhaal à Lesath.

Le combat battait son plein, les deux bronzes encore vivant était en bien mauvais état mais leur cosmos brulait à leur paroxysme, Coronado n'en avait plus pour longtemps de plus que Rahi rentrait dans le combat contre celui portant le même signe du zodiaque. Son compagnon l'avait abandonné en enlevant Ainia, le prix de ce kidnapping allait être sa défaite, voir sa mort, juste à savoir s'il aurait le temps de parler avant de se faire exécuter. Silas alla s'assoir sur un rocher, il tourna son regard vers Lesath.

_ Je ne lance jamais un duel en l'air Lesath, mais je ne pense pas que ce soit le lieu et le moment pour te faire ravaler ta fierté. On pourrait peut être se retrouver d'ici quelques heures ou jours au Colisée pour régler ce différent. Regardes donc, Rahi ne va pas avoir besoin d'aide, j'en doute...

Silas repassa son regard sur le combat, il croisa ses jambes sur la pierre apparu après l'attaque, observant le combat, se tenant prêt à intervenir s'il le devait. Mais il en fit pas que cela, il tenta de retrouver une nouvelle fois Abrarxès et Ainia, mais au lieu de sonder les dimensions à la recherche du cosmos de l'Ombre, c'est celui d'Ainia qu'il cherchait. Foutue rousse, elle s'était jeté dans la gueule du loup comme une débutante, et pourtant elle savait que ce combat aurait du se faire à deux. Une vraie tête de mule cette amazone... C'était peut être pour ça qu'il l'aimait aussi... Il fallait qu'il la retrouve, elle ne pouvait pas être aux mains de ces personnes, elle était trop précieuse au Sanctuaire et trop précieuse pour lui! Il sondait les dimensions mais rien...





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t174-silas-gold-saint-des-g
OrionavatarArmure :
Sagittaire

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
265/265  (265/265)
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   Jeu 21 Avr - 21:58
C'était stupéfiant... Quel spectacle affligeant.
Pour moi qui venait de subir un procès humiliant, à me faire reprocher mes anciens torts, assister à une telle scène avait de quoi me faire exploser de rire. Non mais regarder ces deux coqs... L'une d'entre nous venait de se faire enlever, un pauvre bronze était encore couché par terre non loin de nous et Lesath et le Gémeaux ne trouvaient rien de mieux à faire que de se défier comme deux adolescents en crise de testostérone.

Non mais dites moi que je rêve... Et après c'est moi qu'on critique parce que je suis un ancien spectre... C'est habituel les crises d'égo entre chevaliers d'or ? Non, parce que quand je vois ça, je me dis que j'ai vraiment bien fait de vous rejoindre...

Un autre temps, et j'aurais cogner la tête de l'un contre celle de l'autre pour rendre ce défi réalité, et me confronter à ces deux là pour un beau duel à trois. Mais la situation ne s'y prêtait pas le moins du monde. J'allais de nouveau le faire remarquer, quand le cosmos de la Vierge noire se dissipa en un instant.
Admiratif, je laissais échapper un sifflement approbateur envers les deux petits bronzes survivants.

Pas mal, la nouvelle génération.

Et maintenant ? Nous n'avons pas la moindre piste pour rechercher la malheureuse disparue... Rahi ou même le Gémeau saurait vérifier si la Vierge noire était bel et bien morte ou juste inconsciente, et donc susceptible d'être interrogée.
En attendant, ma mission était donc accomplie sans que je n'eus besoin d'agir.

Et bien qu'attendons-nous, Lesath ? Même si cela me frustre, la Vierge noire n'a pas survécu assez longtemps pour que je me frotte à lui. En attendant une autre mission du Grand Pope, je serais ravi d'accepter ta proposition.

L'espace d'un instant, je ne pus retenir le tremblement qui m'agita. Allais-je enfin la revoir après tout ce temps ? Enfin... Non, je n'osais pas encore y croire. C'était trop beau.
Mon orgueil de guerrier m’interdisait de montrer mon émoi, mais il était réel. Que n'avais-je affronter pour la revoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t369-sagitarrius-no-orion
Contenu sponsorisé
Message Re: [Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Fin Juin 550] Défaite égale nouveau Maitre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement
» Quel sport faite vous?
» profil des figurines pour SDA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Entrée du Sanctuaire-
Sauter vers: