Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [début août 550] Le Phoenix convoqué ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XanathosavatarArmure :
Phoenix

Statistiques
HP:
140/140  (140/140)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
153/153  (153/153)
Message [début août 550] Le Phoenix convoqué ...   Lun 13 Juin - 15:49
Tard dans la soirée, Xanathos se baladait bras dessus bras dessous avec une jeune femme du village, il avait l'intention de la ramener chez lui. Depuis un moment, le saint de bronze s'était offert une petite maison non loin du port de Rodorio. C'était le tavernier du village qui le lui avait vendu mais c'était surtout sa manière indirecte de se débarrasser du Phoenix qui restait à dormir dans la taverne toujours aux mains avec des villageoises. Le saint d'Athéna le lui avait d'ailleurs fait remarquer en le titillant. Se baladant donc dans une petite ruelle du village menant au port avec sa compagne de la nuit, trois hommes bizarres les regardaient arriver. Ils rirent, sifflèrent en voyant la jeune fille et lâchèrent quelques insultes contre le saint qui se contentait d'avancer. Un des trois hommes apparemment saoul, parla au chevalier.

"Hé toi ! T'aurais pas envie de nous laisser ta catin ? Elle nous intéresse ! Si t'as de quoi payer, on te laissera passer sans accroc à condition qu'elle reste ici."

Un sourire en coin se dessina sur le visage du Phoenix, une petite bagarre, ça lui ferait du bien, il n'avait pas eu d'action depuis des lustres et ça le démangeait de ne pas pouvoir frapper quelqu'un.

"Non."


C'est la seule réplique que lança le saint au voyou qui sortit son couteau.

"Tu veux crever c'est ça ?"


Xanathos somma la jeune brune de rester derrière lui.

"Essaie de me tuer pour voir ..."


Grognant, le bandit fonça lame en avant vers l'oiseau de feu. Il voulut blesser le saint mais au sel résultat d'avoir été désarmé, le poignard s'enfonçant dans le sol un peu plus loin sans que personne n'ait pu voir ce qu'il s'était passé.

"Ha j'oubliais, je suis un chevalier de bronze servant Athéna, j'aurais peut-être du le préciser, tu m'en vois désoler."


Les trois malfrats reculèrent par précaution, ils connaissaient la réputation des saints pour leur force surtout celle des chevaliers d'or.

"Peuh ! Un chevalier de bronze, la bonne blague ! A trois contre un ça devrait le faire les gars !"

D'un grand râle, les trois bandits coururent vers leur proie mais tombèrent un à un, inconscients.

"Ha la la ... Vous n'êtes malheureusement pas des éveillés au cosmos, ça ne marche pas comme ça !"


Il continua alors sa route vers sa petite maison, la jeune fille s'agrippant au bras du saint ayant vu ce qu'il pouvait faire.

"Ce n'est pas ma seule spécialité, hé hé ..."


Arrivés devant la maison blanche ornée de deux petites colonnes ioniques quand il vit deux gardes devant chez lui en train de frapper à la porte. Ils se retournèrent et virent le saint arriver en bonne compagnie, le saint grimaça.

"Allons bon, quoi encore ?"


Les deux gardes du sanctuaire s'approchèrent de lui, lui tendant une petite lettre.

"Un mot du grand Pope, il vous attend, vous devez impérativement le rejoindre, c'est de première importance !"

"Pffff .... J'espère que c'est pas encore pour m'envoyer dans les pays nordiques où il y fait un froid de canard !."


Il embrassa le jeune fille lui disant de l'attendre dans sa petite maisonnée. Il prit sa Pandora box et fonça directement vers le sanctuaire, passant une à une les maisons du zodiaque et saluant les éventuels chevaliers d'or qui le laissaient passer à la vue du sceau qui se trouvait sur le papier que tenait Xanathos. Le temple du représentant d'Athéna se dressait devant lui, toujours aussi majestueux. Il monta les marches menant à l'entrée une à une, donnant la missive à un garde qui le laissa entrer dans la pièce principale du Pope. Il déposa un genou à terre et déposa sa boîte à côté de lui. Le plus haut gradé de la chevalerie était là, assis sur son trône. D'une voix simple mais assez forte pour qu'il entende, le saint prit la parole.

"Xanathos, chevalier de bronze du Phoenix, vous m'avez demandé grand Pope ?"


Il n'avait guère vu le nouveau Pope et ne savait pas comment il allait acceuillir le saint. Peu importe, il attendait ce qu'on lui réservait ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t636-xanathos-chevalier-de-
AkritesavatarArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
356/356  (356/356)
Message Re: [début août 550] Le Phoenix convoqué ...   Ven 17 Juin - 1:29
Les flammes du Phénix
Depuis près d'un mois, Akritès gérait les affaires courantes du Domaine sacré. Il prenait lentement ses marques et pensait déjà à l'après. Les Berserkers avaient porté un coup direct au coeur du Sanctuaire, cela arriverait encore de toute façon et la vision des choses pragmatique du nouveau Pope n'était pas un mystère. Toutefois, il devait surtout se méfier des Persans. Ces derniers étaient plus dangereux que les Barbares du nord ou autres problèmes avec Rome ou Alexandrie. Sensible à la situation géopolitique, il avait ordonné aux Chevaliers de bronze de stabiliser les frontières le plus efficacement possible. Des étoiles maléfiques se faisaient jour de plus en plus et l'ancien Chevalier des Poissons ne comptaient pas laisser les ennemis séculaires de Constantinople se développer sans soucis venant de sa part.

Alors qu'il lisait une note sur son trône, le Phénix fit son entrée.

Levant un sourcil devant un tel cérémonial, Akritès lui fit signe de se relever avec un sourire amusé. Il était clair que Bélisaire avait imposer des habitudes au sein de la Chevalerie... Mais le respect ne se gagnait pas par des courbettes. Il ne pensait pas que c'était inutile, loin de là. Sa philosophie se basait simplement que discuter avec un homme comme son égal le mettait à l'aise et plus ouvert à la discussion.

- Salut ! Tu veux boire un verre ?

Aucun masque. Autre différence avec l'ancien Pope, il n'avait pas envie de se cacher aux siens non plus. D'un signe de la main, il ordonnait aux prêtresses de leur servir un verre et il invitait son interlocuteur à le suivre sur le perron du balcon. On y voyait de là le grand colisée et les alizées étaient agréables en cette saison. Buvant le vin gaulois avec un certain plaisir non dissimulé, Akritès se tournait enfin vers le Phénix pour le fixer quelques instants avant de prendre la parole.

- J'ai appris ce qui était arrivé à Nahel et Airoth. Ce qui s'est passé dans le Nord nous commande d'être prudent mais je ne compte pas intervenir dans ces affaires là actuellement.... Je souhaite une personne afin de commander les opérations spéciales en dehors du Sanctuaire et de Constantinople. Je pourrais laisser un Chevalier d'or ou d'Argent gérer cela mais une personne qui est sur le terrain connait mieux selon moi les besoins que nous devons avoir sur nos frontières.

Posant le verre sur le balcon.

- Je sais que tu viens de l'ïle de la Reine Morte. Je te dois une vérité, personne ne doit sortir de là bas. Seule cette armure - celle que tu portes - donne ce droit. C'est malheureux mais c'est ainsi. La seule chose que je peux assurer, c'est d'améliorer là bas les conditions d'existence en envoyant plus de vivres et de moyens afin de vivre décemment.

La vérité était crue. Sévère même. Elle était ainsi et Akritès ne comptait pas le laisser dans des espoirs inutiles de toute façon. Athéna avait enfermé là bas les pires criminels et ce n'était pas sans raison. Le laissant s'habituer quelques instants à cette proposition, le Pope n'avait que cela à offrir pendant un temps et ne laissait peu d'ouvertures de toute façon. Puis, il en vint à la dernière partie de la discussion qui s'engageait.

- Pour en revenir au premier point, je compte te nommer Lieutenant Général des Forces Spéciales, tu commanderais en mon nom les chevaliers de Bronze. A toi de prendre cela comme une forme d'avancement pour service rendu sur le territoire du Nord. J'ai besoin de faire confiance à quelques personnes... Mon pouvoir est encore fragile et nos ennemis pourraient en profiter, nos divisions doivent cesser immédiatement. Est ce que cela te tente ?

Il attendait donc la réponse.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
XanathosavatarArmure :
Phoenix

Statistiques
HP:
140/140  (140/140)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
153/153  (153/153)
Message Re: [début août 550] Le Phoenix convoqué ...   Ven 17 Juin - 15:04
Salut tu veux boire un verre ? C'était bien là des mots étonnants venant du chef des quatre-vingt huit chevaliers de la déesse Athéna. Xanathos ne put s'empêcher de lever un sourcil suite à cette étrange question. C'est d'ailleurs d'autant plus étonnant de voir le grand Pope sans son masque, celui ci était bien différent. il ordonna aux prêtresses de leur servir un verre et le Pope lui demanda de le suivre sous le perron du balcon donnant sur tout le sanctuaire. Les douze temples et même le Colisée était visible. Le soleil était chaud mais une légère brise ne rendait pas l'air trop sec ou étouffant. Le Phoenix prit son verre et but une gorgée, regardant le représentant d'Athéna de haut en bas, il n'avait décidément rien à voir avec l'ancien ... plus stricte. Il continua son récit et raconté ce qu'il avait eu vent de ce qu'il s'était passé en Asgard. L'oiseau de feu baissa le regard, il avait presque oublier cet échec. Il continua son récit en disant que ce n'était pas la priorité pour l'instant mais qu'il voulait quelqu'un pour surveiller les frontière en dehors du sanctuaire. Un chevalier de bronze était le mieux placé pour ça vu que c'étaient eux qu'on envoyait régulièrement dans ce genre de mission. Xanathos ne dit rien, se contentant de hocher la tête et profitant de la vue qui s'offrait à lui. LE Pope lui annonça malheureusement qu'il ne pouvait rien faire concernant l'Île de la Reine morte, qu'il ne fallait que personne en sorte. L'oiseau de feu regarda vers le bas puis le Pope à son tour.

"Je me doutais bien que cela n'était pas possible, du moment que les conditions s'améliorent moi ça me va. Il suffira juste que je devienne plus fort pour arranger les choses ..."


Le bronze saint continuait de regarder l'horizon quand le chef des chevaliers lui annonça qu'il pouvait être le lieutenant général des forces spéciales et qu'il commanderait en son nom les chevaliers de bronze. Xanathos ne put s’empêcher de recracher son vin comme une fontaine en dehors du balcon. Il fixa le grand Pope de ses grands yeux bleus tout étonnés. Il avait besoin de son aide et ses services lors de sa mission au Nord lui avait donné cet avantage. Le saint regarda encore vers l'horizon tapotant le petit rebord du balcon avec ses doigts.

"Hé bien, comment dirais-je ... Je ne sais pas trop quoi dire sinon que ... J'accepte évidemment !"


Sans réfléchir, le chevalier de bronze avait accepté, il ne sait pas ce qu'il l'attendait évidemment mais monter en grade comme ça excitait le Phoenix. Ce seraient certes beaucoup de responsabilités mais qu'importe ! Puis il en avait assez d'errer au sanctuaire, l'aventure, le voyage le tentait trop. Néanmoins il savait quels dangers il pourrait encourir. Des combats sans doute ce qui avait eu le don de l'exciter encore plus !.

"Vous aviez parlé de mission, vous pouvez déja me donner la première en tant que Lieutenant Général ..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t636-xanathos-chevalier-de-
ShayavatarArmure :
Cygne

Statistiques
HP:
0/0  (0/0)
CP:
0/0  (0/0)
CC:
0/0  (0/0)
Message Re: [début août 550] Le Phoenix convoqué ...   Mer 22 Juin - 11:59

Le nouveau pope


Le retour n'a pas été de tout repos, mais comme on dit, le voyage est plus important que la destination. Ce parcours du combattant m'avait beaucoup endurci, j'arriva à Rodorio avec une certaine fierté. J'étais maintenant totalement apte à prétendre à une armure, cette idée colla un large sourire sur mon visage. Cependant, l'atmosphère du sanctuaire me semblait étrange, comme si quelque chose de grave était arrivé. Je vis plusieurs fois des gardes se regrouper et marmonner.

*Sûrement des rumeurs* pensais je.

Je traversa les maisons du zodiaque, sans manquer de politesse envers mes aînés et supérieurs, j'utilisa le billet que m'avait donné le grand pope Bélisaire afin d'arriver jusqu'à son temple. J'avançais avec plus d'assurance que la dernière fois, au bout d'un moment, je vis une silhouette face au trône du grand pope et des voix. Je s'approcha quand même, pensant que ce n'était autre que Belisaire sur le trône, je m’agenouillai près du chevalier avec qui il discutait.

"Grand pope, je suis de retour de Thrace où vous m'avez envoyé pour mon entrainement. Mon maître vous transmet ses salutations et m'a chargé de vous donner cette lettre."

Mais lorsque je leva la tête pour donner le document censé confirmer mes compétences, ce n'est pas Belisaire que je vois sur le trône mais un personnage totalement différent. Je me leva précipitamment et tomba à le reverse.

"Qui... qui... qui êtes vous? Où est le grand pope Belisaire?"






(c) Kira pour Never Utopia



Dernière édition par Shay le Jeu 30 Juin - 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t655-shay-aspirant-saint
AkritesavatarArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
356/356  (356/356)
Message Re: [début août 550] Le Phoenix convoqué ...   Jeu 23 Juin - 16:21
Temple de Salomon
D'un signe de la tête, le Grand Pope répondit par l'affirmative à la question du jeune homme. Cela concernait la cité sainte de Jérusalem et plus particulièrement les restes du Temple de Salomon. Il avait eu l'occasion d'y aller quelques fois et le prêtre qui protégeait les lieux là bas n'était pas un homme facile dans l'art de la communication. Une vraie tête de mule. Cependant, il faisait son travail correctement et il était temps d'aller chercher une chose qu'il cachait depuis des années aux yeux de tous les hommes.

- Tu partiras voir le vieux Josef de Sarimatie. Un homme puissant et éveillé au cosmos depuis plus de 90 ans, il vit dans les fondements de l'ancien temple de Salomon à Jérusalem. J'ai fait mandé le chevalier du loup pour t'aider mais je m'inquiète ne pas le voir présentement... Soudain, alors qu'une présence s'approchait de son trône, il lui fit signe d'approcher au niveau du balcon. Non, le Grand Pope Bélisaire a rejoint les étoiles pour le bien commun. Je ne peux en dire plus. Lisant la lettre. Tiens donc, ce vieux forban est encore vivant et sa lettre est une bonne nouvelle... Félicitations Chevalier !

D'un signe de la main, Akritès fit apparaître une cloth box aux contours de bronze. Elle laissait un cosmos bleuté et froid s'en échapper telle une brume verglacée. Le sol semblait se geler sous la box. C'était l'armure du Cygne.

- Voici ton armure Chevalier. Bienvenue dans nos rangs et promets d'user de cette armure avec sagesse et clairvoyance, n'abuse jamais de ton rang vers les plus faibles et sois juste dans tes décisions. Voici, Xanathos, le chevalier du Phénix et le Lieutenant Général de votre caste. Il va avoir besoin de toi pour un voyage dans les terres de Judée.

Il s'écartait un peu pour laisser les hommes deviser...

Citation :
Shay est officiellement Chevalier du Cygne, il obtient 3 en Eveil. Tu es libre de refaire gratuitement ta Fiche Technique.

Vous avez la lettre de mission pour aller en Judée, voir Josef de Sarimatie dans les sous sols de l'ancien temple de Salomon à Jérusalem.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
XanathosavatarArmure :
Phoenix

Statistiques
HP:
140/140  (140/140)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
153/153  (153/153)
Message Re: [début août 550] Le Phoenix convoqué ...   Jeu 30 Juin - 9:24
Ainsi tout commençait à se mettre en place pour le jeune saint, il n'aurait jamais cru ça possible. Lui, un des derniers nés de l'île de la Reine morte promu au rang de Lieutenant Général, pareil chose n'aurait pas été possible si l'oiseau de feu avait fait ses preuves au saint du camp d'Athéna et il en était heureux. La réponse du pope ne se fit pas attendre loin de là et il lui expliqua qu'il devait se rendre à Jérusalem dans le temple de Salomon, voir un dénommé Josef de Sarimatie. Le chef des bronzes réfléchit à savoir où se trouvait cet endroit exactement, depuis un moment il avait heureusement pris des leçons sur le monde à savoir ù se trouvaient les endroits importants. Il avait même appris à lire et à écrire. En effet Xanathos en avait eu assez d'être toujours largué niveau connaissances et les prêtresses qui étaient à Rodorio lui avaient donné des cours particulier ... Quelque chose attira son attention, un nouveau venu était arrivé au sein de la chambre du Grand Pope, il devait peut être s'agir du chevalier du loup. Le jeune homme expliqua qu'il revenait de son entraînement et que son maître lui faisait ses salutations en lui donnant une lettre. Il fut surpris de voir que ce n'était pas l'ancien chef des saints qui se trouvait là, Bélisaire...

"..."


Le Phoenix se contenta d'écouter ce qu'il se passait devant lui et il put comprendre qu'il n'était pas le saint du loup. En effet le nouveau Pope fit apparaître une armure, un cygne y était gravé et le sait pouvait ressentir le froid qui s'en dégageait. Akrites le félicita lui rappelant ses obligations en tant que chevalier de la déesse Athéna. Il lui expliqua où celui ci devait se rendre et il devait accompagner le chevalier Phoenix en terres de Judée. Xanathos se rapprocha du nouveau chevalier et se pencha pour lui serrer la main.

"Sois le bienvenu chevalier et félicitations pour ton armure."


Il se retourna néanmoins vers le représentant avec un air inquiet, peut être que le saint du Cygne n'avait pas encore l'expérience nécessaire pour ce genre de mission. Il regarda ensuite le saint et lui parla.

"Chevalier du Cygne, il faudra que tu me suives, nous ne savons pas ce qui nous attendra là bas. Suis mes directives et tout se passera bien ... Enfin je crois ... Ha ! Ha ! Ha ! Grand Pope, j'irai là où vous m'avez demandé d'aller et espère revenir avec l'objet convoité, nous nous retirons."


Il fit un salut et alla vers l'entrée de la grande salle du représentant. Il allait passer par Rodorio prendre de nécessaires affaires. Il ne savait pas ce qui l'attendrait là bas, il fallait user de prudence. Dece qu'il savait sur Jérusalem c'est que c'était une terre sainte depuis des siècles où beaucoup d'évenements s'y étaient produit. Il ne connaissait pas le vieil homme mais s'il était éveillé au cosmos depuis nonante ans, c'est que ça ne devait pas être n'importe qui. Il espérait qu'il n'y aurait pas de pièges comme en Asgard mais le point positif c'est qu'il y faisait chaud là bas au bonheur du Phoenix.

Arrow Jérusalem


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t636-xanathos-chevalier-de-
ShayavatarArmure :
Cygne

Statistiques
HP:
0/0  (0/0)
CP:
0/0  (0/0)
CC:
0/0  (0/0)
Message Re: [début août 550] Le Phoenix convoqué ...   Jeu 30 Juin - 20:29

L'armure du cygne


Je suivis le "Grand Pope" jusqu'au balcon, je pensais d'abord que c'était pour discuter en privé, mais ce n'était pas comme si le chevalier déjà présent ne pouvait nous entendre. Le "Grand Pope" m'affirma que son prédécesseur Bélisaire s’était sacrifié, mais m'avoua qu'il ne pouvait rien ajouter de plus. Cela ne me rassurait pas vraiment, je refusais de lui accorder si facilement ma confiance, après tout, je n'étais pas parti bien longtemps.
*Il faut que je trouve le fin mot de l'histoire* pensais-je tandis que le Grand Pope lisait la lettre du maître.
À sa réaction, je compris qu'il connaissait le maître et qu'il était sincèrement ravis des nouvelles apportés par cette lettre. Mon cerveau stoppa net lorsqu'il m'appela "chevalier" et qu'il fit apparâitre d'un geste de la main une boîte bronze. Un cosmos d'un bleu glacial semblait s'en dégager, mon sourire ne fut que radieu et ma joie incommensurable. Cependant, j'arrive à me tenir, après tout j'étais devant la deuxième (après Athéna) plus haute autorité du sanctuaire. Je reconnu la box du cygne, le maître m'en avait parlé, c'était à cette armure que j'étais destiné. Le Grand Pope me rappela quelques devoirs d'un chevalier chose que je m'étais déjà promis de respecter sans faille. Je me prosterna en acceptant l'armure. Le chevalier avec qui s'entretenait le Grand Pope me félicita à son tour puis me demanda de l'accompagner je-ne-sais-où, mais cela semblait être un ordre du Grand Pope, je ne pouvais refuser et fallait avouer que j'étais content de tout de suite partir en mission.

À peine avais-je touché la box qu'elle s'illumina, apparut alors l'armure qu'elle renfermait. Il semblerait qu'elle ait compris mon impatience quant à la porter. L'armure blanche magnifique comme les montagnes dans lesquelles j'avais grandis. Comme attirés par une force invisible, chaque morceau de l'armure rejoins sa place si bien que quelques battements de cils après me voilà portant l'armure complète du cygne, mon cosmos bleu glacial s'enflamma de lui même en résonance avec l'armure avant de se calmer. Je me sentais près à soulever des montagnes pour le salut d'Athéna.

.-Je te suis





(c) Kira pour Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t655-shay-aspirant-saint
Contenu sponsorisé
Message Re: [début août 550] Le Phoenix convoqué ...   
Revenir en haut Aller en bas
 
[début août 550] Le Phoenix convoqué ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [début août 550] Le Phoenix convoqué ...
» Nouvelle armure phoenix
» Dg Phoenix
» Rock Phoenix.. what the heel ?
» Un jour de bonheur (pv Phoenix) A archiver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple du Pope-
Sauter vers: