Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Début Juillet 550] Une nouvelle Rose (Aphosiose)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AkritesavatarArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
356/356  (356/356)
Message [Début Juillet 550] Une nouvelle Rose (Aphosiose)   Ven 17 Juin - 0:16
Roses fânées

Akritès était remonté lentement du premier temple avec un nouveau Statut. Il était le Grand Pope et le chef des Chevaliers de la Déesse Athéna. Pensif, il avait rencontré la plupart des chevaliers sur son chemin et ne se faisait pas de mystère sur l'état des lieux du Domaine sacré. Il existait une forme d'angoisse qui pouvait devenir palpable s'il ne prenait pas garde à tout cela. Encore pétri par des bonnes intentions, son esprit était déjà à élaborer les prochains coups. Il avait promis une vengeance, elle aurait lieue mais pas de suite.

Il s'était arrêter quelques instants dans le temple du Verseau pour mettre en sécurité le corps de Bélisaire. Les prêtres d'Athéna allaient déjà commencer à chercher le moyen de protéger les siens d'une attaque des sbires des Fils de Nyx. Puis, il sentit les roses. A l'approche de son ancien temple, une profonde nostalgie l'emplissait et ses souvenirs allaient au Pope Arsiesys, à ses amis aujourd'hui disparus dans les confins de l'histoire. Il ne comptait pas rester là dessus bien longtemps et entrait dans le Naos en prenant soin de vérifier l'état de la fragrance présente.

Manifestement, elle était plus faible.

C'était bien ce qu'il pensait... Le fragrance s'affaiblissait peu à peu. Le silence était brisé par ses pas qui résonnaient entre les piliers et les statues antiques. Une présence se rapprochait de lui et c'était inutile de demander qui en était responsable. Sa tête se tournait vers l'ombre qui protégeait ce temple depuis quelques heures à peine...

- Approche. Il est temps que l'on restaure les protections du Temple des Poissons. Tu vas bien ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
AphosiôsêavatarArmure :
Des Poissons

Statistiques
HP:
120/120  (120/120)
CP:
150/150  (150/150)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [Début Juillet 550] Une nouvelle Rose (Aphosiose)   Ven 17 Juin - 8:48
Le chevalier d'ivoire avait prit possession du temple tout récemment, prenant le temps de se promener, de visiter, de prendre connaissance de son nouveau lieu de vie. Il ne voulait pas donner l'impression d'être perdu ou même de ne pas être à sa place quand la première personne qui s’invitera chez lui apparaîtrai. De ce fait, il n'avait pas prit réellement le temps de s'occuper du soucis parfum qui émanait aussi bien de ce lieu sacré que du jardin de roses qui commençait à fâner. Ce n'était pas qu'il s'en fichait, bien au contraire, c'est d'ailleurs ce qui allait rendre ce lieu unique et différent du précédent, mais chaque chose en son temps. Certes l'état commençait à se détérioré, mais Aphosiôsê allait se pencher sur le soucis plus tard.

Sa curiosité le titillait, se demandant la raison de l'abandon du sanctuaire des poissons, d'ailleurs, quelques bribes de ses pensées étaient dites à haute voix, ne s'en rendant point compte de tout ceci, non il était plongé dans sa réflexion personnelle et quant bien même quelqu'un les entendrait, il est dorénavant chez lui et il est encore libre d'évoquer tout ce qui fil dans son cerveau à haute voix.

L'armure d'or n'avait pas quitter le centre du Noas, trônant majestueusement tel la touche qui rendait resplendissant l'ensemble, l'harmonie parfaite entre la pierre froide, presque morte du lieu et l'intense puissance qui exulté de cette forme de vie si particulière qui faisait la force des chevaliers d'or. Ce n'était pas un manque d'intérêt pour l'armure ou un dédain pour ce qu'elle représentait, loin de là. Non, le gardien n'avait pas cru bon la portée car il ne s'attendait pas à une visite si tôt après sa prise de possession du lieu. Le temps de la guerre ou de l’apparat n'était pas encore arrivé et de ce fait, Aphosiôsê l'avait laisser seule, comme s'il espérait qu'elle s'habitue à sa présence et vice versa. L'idée pouvait paraître saugrenue sur le coup, mais si le cosmos qui émanait d'elle était tellement vivant et puissant qu'il n'y avait pas de raison de croire qu'elle pouvait lire et se nourrir du propre cosmos du chevalier pour s'acclimater à lui.

Ce fut les pas d'un inconnu qui brisa la visite mentale du lieu, sans prendre le temps de tourner le dos, de se préparer à la visite, le jeune homme était resté là, dans une faible obscurité, essayant de conclure son fil de pensées avant de se faire interpeller car cela allait être coutumier, personne ne pouvait passer ici sans son approbation sauf si...

Et certes cette voix, bien trop connu par le garçon, était celle qui avait toute autorité sur ce lieu, de part son passé, de son présent, mais aussi de la relation qu'ils avaient entre eux.

C'est donc d'un pas calme, les bracelets de cheville tintant sous le déplacement du gardien, qu'il s'approcha, le peu de bruit de ses bijoux pendant son déplacement laissant comprendre qu'il avait bien saisit la question et qu'il venait à Akrites. Comme à son habitude, il n'était pas frileux, à demi-nu avec ce tissu qui le forçait à se tenir droit. Il se mit dans le champs de vision de son maître, silencieux pendant quelques secondes avant d'afficher un sourire léger, presque amusé.

« Je vais... » Laissant planer un doute durant quelques secondes « très bien et vous-même ? Votre nouveau statut vous convient ?»

Le vouvoiement semblait être une obligation depuis qu'Akrites avait atteint le statut de Grand Pope, ne voulant pas offrir une raison à d'autres personnes de penser qu'il avait une relation plus particulière avec cette homme qui était son ancien maître.

« Je pense briser le cosmos qui lie les roses du chevalier précédent à ce lieu, les faire mourir pour qu'elles renaissent plus belle encore et plus dangereuses. »

Malgré l'utilisation du terme « penser », c'était bien ce qu'il avait en tête, il ne voulait pas mêler son cosmos au dernier présent, non, il voulait nimber le temple du sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t968-aphosiose-chevalier-d-
AkritesavatarArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
356/356  (356/356)
Message Re: [Début Juillet 550] Une nouvelle Rose (Aphosiose)   Jeu 23 Juin - 16:06
Renaissances
- Arrête de me vouvoyer, on est pas en public là.

La réponse avait été du tac au tac, sans animosité, juste de l'amusement devant une déférence qu'il ne demandait pas. Puis, vint la question des roses. En soit, il n'avait pas de souci pour le laisser protéger les lieux, c'était naturel et d'un signe de la tête il l'invitait à le suivre à la sortie du dernier temple du Zodiaque. Peu à peu, les corolles des roses sanguinaires de Nimue apparaissaient dans les restes de leur splendeur. Akritès avait toujours été impressionné par l'aura qui s'en dégageait et sans une parfaite connaissance de ces arcanes, il n'aurait pas été très heureux de passer par ce chemin là.

- Les miasmes de cosmos de ton prédecesseur... On sent que quelque chose s'est interrompu dans leurs motifs vitaux, brutalement. Faudra que j'ai une explication un jour avec la créatrice de ces petits êtres... Je te laisse donc faire !

D'un signe de la main, le Pope l'invitait à aller de l'avant. Il souhaitait qu'il prenne sa place au sein des douze temples du Zodiaque. Alors que son disciple devait se mettre à l'ouvrage, l'ancien chevalier s'adossait à un des piliers en regardant par devers les ravins afin de voir l'horizon. La journée avait été longue et bien des choses se mettaient en place dans le concert des nations. Il n'avait pas trop d'idées sur la méthode à employer avec les Saints, chacun avait ses partis pris, ses qualités comme ses défauts. Le parfum des roses montaient lentement dans l'air et toute autre personne n'aurait pas vu de différences avec des roses précédentes. Le Grand Pope se rapprocha de son disciple en lui tapotant l'épaule amicalement...

- Tu as fait du bon travail mon ami.... Le chemin vers Athéna est enfin protégé de nouveau. Il nous faudra interroger Nimue, je veux savoir la raison de sa trahison envers Athéna et si pas de bonnes réponses de sa part, je la placerai dans la liste noire de nos chasseurs de prime.

Il ne savait pas encore quoi faire de ce dernier. Il était vrai que Bélisaire avait décidé de fermer les yeux sur tout cela, mais, ce ne serait pas le cas de l'homme aux cheveux émeraude. Il fit signe à Aphosiose de rentrer, il faisait tard et il était pas contre un peu de quoi manger dans les minutes à venir.... C'était pas le risque d'etre empoisonner qui risquait de lui poser des problèmes.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
AphosiôsêavatarArmure :
Des Poissons

Statistiques
HP:
120/120  (120/120)
CP:
150/150  (150/150)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [Début Juillet 550] Une nouvelle Rose (Aphosiose)   Ven 24 Juin - 0:54
L'ivoire secoua la tête négativement devant la remarque du Grand Pope, dans le passé, il lui manquait de respect et maintenant qu'il lui en prouve, il ne doit pas le faire. Par Athéna, ce qu'il pouvait être difficile de le suivre, même pour une banalité. Mais soit, le tutoiement aller revenir à grand pas puisque ce dernier le désiré.

« Nous ferons comme bon te semble. »

Ne préférant pas perdre son regard sur la beauté passé des roses présentes devant lui, le minois levé vers la voûte céleste, il préféra répondre sur un ton non-chaland.

« Oui... Oui... J'ai cru remarqué, ce n'est pas important pour ce que j'ai prévu, la croissance a été interrompu, il ne me sera que plus simple de la finir dans une mort rapide. Vous... Tu ne devrais pas perdre ton temps à contempler le passé, le futur que je réserve à ce passage ne sera que beauté mortelle et éclipsera le passif de cet endroit. »

Malgré le renouvelle du cosmos, le remplacement de l'ancien par le sien, Aphosiôsê n'était pas du tout satisfait pour sa part du résultat, il n'y avait aucune différence, rien du tout, c'était... BANAL. Le mot était pensé et pour cela, il se décevait beaucoup, mais il se pencherait sur le soucis bien plus tard.

Pliant les genoux, il déposa un doigt sur un pétale de rose, écoutant, avec attention, son maître tout en tirant le cosmos de cette dernière pour la voir peu à peu flétrir, non sans avoir un souris convenu en voyant le spectacle morbide se faire devant lui.

« Nimuë tu dis ? Et tu veux ma présence pour cela ? Ça donnera l'impression d'une démarche officielle et cela sera avec plaisir que je serais ton second. M'imposer comme le nouveau Chevalier d'or des Poissons devant cet être dont l'honneur est vacillant ne sera que plaisir et amusement. »


Il se releva sagement, foulant, de ses pieds nues, le sol jonché de roses rouge. Fixant, à chaque instant, le parterre pendant sa progression des marches non sans répondre juste après, à la précision des chasseurs de primes.

« Point besoin de ce genre de personne... Moi, je le ferais. Après tout, l'ennemi d'Athéna et du Grand Pope est mon ennemi. »

Suivant l'avancée d'Akrites, il regarda ce dernier, se demandant si la conversation était close ou non ? Sans réellement comprendre le sens de son signe. Il pouvait disposer, c'était bien cela ? Mais son questionnement prit fin rapidement... Non... Akrites avait décidé tout autre chose, il semblait décider à rester, pire, il invitait Aphosiôsê dans son propre temple... Le monde à l'envers ! C'est donc, sagement mais grognon qu'il s'exécuta pour revenir CHEZ LUI ! Roulant des yeux, heureusement que les servants avaient prit le temps d'amener une corbeille de fruits à sa demande, sinon il n'aurait rien eut à offrir... Non, offrir c'est quand on invite, pas quand on S'invite.

Dans tout les cas, c'est quelques agrumes et fruits de saisons trônaient dans un plat en terre cuite, attendant qu'on vienne les dévorer alors que le chevalier des Poissons restait là, à observer Akrites.

« Pourquoi personne n'a rien fait avant toi ? La trahison ce n'est pas la peine de mort en théorie ? »

Vraisemblablement, les roses comme le jardinier allaient devenir son problème, mais à quel point ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t968-aphosiose-chevalier-d-
AkritesavatarArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
356/356  (356/356)
Message Re: [Début Juillet 550] Une nouvelle Rose (Aphosiose)   Ven 8 Juil - 18:28
Nimuë
L'ancien Chevalier d'or des Poissons esquissait un sourire en voyant son ami en train de lever les yeux au ciel. Mais je lui faisais confiance pour avoir prévu son petit confort depuis son arrivée, il était pas dans sa nature de refuser d'offrir de ses "beautés" et son narcissisme était amusant pour l'ancien Maître. Ceci étant dit, il perdit de son sourire taquin à l'évocation de Nimuë. Elle avait la disciple de Lucius, celui qui avait été son premier disciple et tout cela avait été un échec dans la forme comme dans le fond.

- Bélisaire n'a pas pris de décision. C'est actuellement plus la situation qu'autre chose... Il nous faut savoir ce que les Marinas veulent et je souhaiterai que tu ailles là bas incognito pour prendre relation avec elle... On ne peut attendre comme nos ennemis sont à nos portes.

Akritès n'avait jamais exprimé ses idées quant à son étrange clémence vis à vis de la disciple de son propre disciple. Pour l'instant, il allait se contenter de tâter le terrain et de savoir si Nimue était devenue une ennemie ou non du Peuple des Etoiles. Prenant une orange qu'il épluchait avec soin, il dévorait sa chair afin de se rafraichir un peu. La chaleur était étouffante en ce moment fallait le dire.

- Donc, une fois que tu auras fini tes affaires ici, je veux que tu partes au Cap Sounion afin de rencontrer cette jeune femme. Selon ce que je sais, elle a un caractère assez déplorable, tu devras t'en méfier et être méfiant, elle a énormément d'expérience du combat et soyons honnête, ce n'est pas ton cas actuellement. Je n'ai pas besoin de perdre des protecteurs du Sanctuaire inutilement.

Le ton était baissé un peu. Il savait que le temps n'était pas venu de déclarer une guerre avec les Marinas, le temps viendrait de savoir ce que l'on ferait dans les semaines à venir... Ils avaient le temps de toute façon. Dans un sens, bien des choses étaient mystérieuses dans les rapports qu'il avait lu et il n'était pas un homme à foncer tête baissée sans toutes les cartes en main pour agir comme il le fallait.

Citation :
Désolé, petit post



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
Contenu sponsorisé
Message Re: [Début Juillet 550] Une nouvelle Rose (Aphosiose)   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Début Juillet 550] Une nouvelle Rose (Aphosiose)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nouvelle administration haitienne corrompue...
» Aéroport Charles de Gaulle - Arrivée d'une nouvelle rose
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple des Poissons-
Sauter vers: