Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez
 

 [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SaadyrSaadyrArmure :
Bélier

Statistiques
HP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-bleu120/200[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-bleu  (120/200)
CP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-rouge184/210[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-rouge  (184/210)
CC:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-jaune217/325[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-jaune  (217/325)
Message [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ]   [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] EmptyLun 21 Mar - 1:48
Arrow Cinq Piques (Tour des Spectres)

Il avait suffit d’un clin d’œil pour que lui et Artorius se retrouvent devant l’immense tour de Jamir. L’ambiance n’était curieusement pas si différente de la Tour au Cinq Piques, quoique sans doute moins lourde. Néanmoins, une puissance mystique régnait dans les hautes montagnes tibétaines. Arrivés près du pont suspendu dans les hauteurs, les cadavres qui régnaient en contrebats semblaient tout sauf avenant et ne donnait guère envie de s’aventurer plus loin. Pourtant, Saadyr n’hésita pas une seconde à passer, connaissant par cœur les moindres recoins de ces lieux. Au fond de lui, une hâte indéfinissable le prenait au cœur : l’envie de revoir Hélène. Sans doute était-il trop attaché à cette femme, vraiment trop. Mais elle était une forme de point de repère pour lui, et plus qu’un maitre, un mentor, elle avait été presque comme une mère. S’il lui faisait sentir par quelques piques ou taquineries, une grande sincérité naissait toujours quand il était proche d’elle. Il n’y avait qu’à elle qu’il ne pouvait mentir, parce qu’il ne le pouvait et parce qu’elle avait apprit à lire au travers de ses paroles. Elle le connaissait mieux que quiconque, et l’autorité naturelle qui calmait Saadyr n’était nul autre que la maitresse de Jamir.

La marche dura à peine une dizaine de minutes, traversant les lieux d’où ne résonnait qu’un silence de mort. En contrebat de la montagne, un peu plus loin se dressait le village de Müiens, assez petit et plutôt bien cacher pour quelqu’un qui n’observe pas. Mais ce n’était pas ce qui intéressait le Bélier qui pressa légèrement le pas sans s’inquiéter outre mesure pour son frère d’arme. Quand enfin il arriva à l’entrée de la tour dénuée d’ouverture si son gardien ne souhaitait pas de visiteur, Saadyr prit le parti d’agir comme tout nouveau venu, non sans adresser une voix taquine et amusée en constatant les choses.

« Bah alors Hélène, tu n’ouvres plus à ton élève adoré ? Je me vexerais presque d’un tel traitement. »

Il le prenait sans doute avec beaucoup de légèreté, mais c’était sans connaître les attitudes du Bélier qui n’était que joueur et charmeur. Bien vite, son ton pris une tinte plus sérieuse, bien que son visage lui ne trahissait rien de ses pensées, souriant et enjoué. Un sourire qui n’avait rien d’amuser en vérité.

« Non que je souhaite exiger quelque chose de toi, mais j’aimerais parler de certaines choses concernant les armures d’ors. Elles ont agit… étrangement. »

Il attendit les bras croisés sur le torse avec une tranquillité sereine, assez certain que sa maitresse n’allait pas le laisser devant le pas de la porte comme un misérable clochard. Et si ça avait été le cas, il n’hésiterait pas à forcer l’entrée comme il l’avait souvent fait après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t471-saadyr-chevalier-d-or-
HélènaHélènaArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-bleu0/0[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-bleu  (0/0)
CP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-rouge0/0[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-rouge  (0/0)
CC:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-jaune0/0[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-jaune  (0/0)
Message Re: [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ]   [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] EmptyLun 21 Mar - 19:12
Allongée auprès d'un narguilé, des volûtes de fumées blanches s'envolaient dans les airs. Soudain, une voix interrompit les rêveries de la Gardienne de Jamir. Qu'est ce qu'il fout là ? Saadyr. L'un de ses deux élèves normalement au Sanctuaire mais ça, c'était avant. Sa nuque craquait quelques instants pour se détendre avant de le lever, elle n'aimait pas ce genre de visites imprévues et sortit sur le balcon pour voir ce que voulait le petit con de service... Ah bah ils étaient deux ! Son regard riva sur le second et elle se disait qu'il ne manquait pas d'élégance comparé à son disciple indécrottable. Alors qu'elle allait ouvrir la porte, une chose attira son attention vers l'étage du dessus, elle était la seule qui pouvait détecter quelque chose là haut.

En effet, Saadyr et Ainia n'avaient jamais pu aller dans l'étage le plus élevé de Jamir. Des sceaux de la Déesse Athéna en bloquaient l'accès de toute façon. Et voilà que ce qui était là bas réagissait à la venue des deux chevaliers d'or et elle commençait à comprendre la raison du pourquoi. Il était vrai qu'il n'y avait jamais eut la présence de "deux" armures d'or dans les alentours de Jamir depuis près d'un siècle. En général, la Gardienne de Jamir reforgeait les armures ou les réparait secrètement avant que des membres de sa communauté ne les amènent au Sanctuaire.

- Entrez.

D'un claquement de doigts, elle laissait les deux chevaliers d'or entrer au rez-de-chaussée. Avant de les rejoindre, elle concentra son cosmos afin d'aller sur un lieu sacré de sa connaissance. Un sceau d'Athéna à la main, elle le levait afin de passer les boucliers cosmiques du sanctuaire. Un feu incandescent entourait la Gardienne alors que son eprit vagabondait à la lisière de l'espace et quand elle vit le Sanctuaire, elle entra dans le temple des Gémeaux une fois qu'elle avait repéré la raison de sa présence ici.

- Bienvenue Ainia, il faut que l'on cause dans le plus grand secret. Bélisaire n'est pas au courant de cela et je ne tiens pa sà ce qu'il l'apprenne d'une manière ou d'une autre. Saadyr et un autre type nous attendent en bas et je ne sais pas pourquoi, mais je pense que ce qu'il va me dire à un rapport avec ce fameux secret !

L'aura d'Hélèna était toujours aussi monstrueuse et elle ne s'en cachait pas des masses. Ancien Chevalier d'or du Bélier, elle respectait ses deux disciples pour leur liberté de pensée et cela faisait d'eux des personnes des confiance pour l'avenir. Les deux femmes allèrent alors vers l'escalier pour rejoindre les deux autres invités de Jamir

MJ a écrit:
Ainia a été téléporté du temple des Gémeaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-bleu200/200[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-bleu  (200/200)
CP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-rouge210/210[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-rouge  (210/210)
CC:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-jaune275/275[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-jaune  (275/275)
Message Re: [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ]   [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] EmptyLun 21 Mar - 20:21


Je me sentais quelque peu vaseuse. J'avais été réveillée en sursaut par un puissant cosmos que je ne connaissais que trop bien. Je m'étais immédiatement relevée. Hélène. Les souvenirs de ce qui c'était passé, mon évanouissement me revinrent en mémoire. Je posais mon attention sur Silas qui semblait dormir paisiblement, ce qui me fit sourire l'espace d'un instant.

Si Hélène se pointait maintenant, c'est qu'il devait y avoir urgence. Je soupirais en regardant mon amant, et le quittait à contre cœur, attrapant au passage mon armure de cuir, avant de rejoindre la maîtresse de Jamir. Au dernier moment, je tendis mon index en direction de l'armure des Gémeaux. Un trait cosmique vint l'envelopper, et semblait vouloir dire "Je vais bien ne t'en fais pas, je reviendrai. Promis." La seconde suivante, j'étais dans cette tour que je connaissais comme ma poche à présent, hormis cette pièce, au sommet, qui m'avait toujours été interdite. Mes iris vermeilles se portèrent sur la maîtresse des lieux, à laquelle j'adressais un sourire espiègle:

"- Bonjour Hélène. Je te manquais déjà avoue."

Je l'écoutais par la suite avec la plus grande attention. Ainsi donc, Saadyr se trouvait juste en bas. Je me demandais qui pouvait bien être l'homme qui l'accompagnait. J'avais profité des explications de mon maître pour revêtir mon armure.

"- De toi à moi, es-tu absolument certaine que Bélisaire ne se doutera de rien? Je doute qu'il n'ait pas ressenti la présence de ton cosmos, et la disparition. Pourquoi tiens-tu à ce qu'il ne soit pas au courant? Enfin, tu me diras, je pourrai toujours prétexter que tu m'as rappelé à toi car tu jugeais que ma récréation au Sanctuaire était terminée."

Je la suivis dans les escaliers. Parvenant en bas, je reconnus l'homme qui se tenais aux côtés de mon remplaçant. Le chevalier d'or du Capricorne, dont j'avais fais la connaissance lors de la réunion des douze chevaliers d'or. J'inclinais la tête en leur direction, et leur accordais un fin sourire:

"- Saadyr. Artorius. Cela faisait un moment. Je suis contente de vous revoir."

Je me rendis compte alors qu'à l'époque, je portais mon masque, et que par conséquent, je devais paraître comme une étrangère aux yeux du dixième gardien.

"- Pardonnez-moi, la première et la dernière fois que l'on s'est vu, c'était lors de votre intronisation. J'étais alors la porteuse de l'armure qui se trouve à présent sur le dos de votre compagnon de route. Mais depuis, j'ai pris une route différente de la chevalerie d'Athéna, mais demeurant liée à elle."

Je me gardais de me montrer un peu trop familière, car la dernière fois, lorsque je l'avais salué, il avait mit une certaine distance entre nous. Reportant mon attention sur Hélène je croisais les bras sous ma poitrine et lui demandais:

"- Alors, je présume que tu n'es pas venue me chercher sans raison? Que se passe-t-il?"[




Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
SaadyrSaadyrArmure :
Bélier

Statistiques
HP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-bleu120/200[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-bleu  (120/200)
CP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-rouge184/210[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-rouge  (184/210)
CC:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-jaune217/325[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-jaune  (217/325)
Message Re: [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ]   [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] EmptyLun 28 Mar - 2:13
Un fin sourire marqua ses lèvres à la simple entente de la voix d’Hélène. Cette voix qu’il pouvait reconnaître entre milles et dont le timbre froid, presque irrité d’être ainsi dérangé insinua un amusé mesquin dans le cœur du Bélier. Il savait que son maitre n’appréciait guère d’être surprise et le regard qu’elle eut lorsqu’elle s’était penché sur le balcon le lui confirma. Saadyr ne prétendait pas tout connaître d’Hélène, mais il en savait bien assez pour savoir ce qui l’enquiquinait ou pas. Et lui particulièrement avait ce don. Il ne s’en formalisa d’ailleurs pas, c’était presque monnaie courante entre eux, et ça n’empêchait pas le jeune homme d’apprécier profondément cette femme qui l’avait en quelque sorte élevée en supportant son insupportable caractère.

« Ah mère… Toujours aussi aimable ! »

Le ton taquin, il entra sans attendre dans la Tour dont l’accès venait de leur être accordé. Il adressa un regard amusé à son compagnon qui ne connaissait pas encore la Dame de Jamir mais qui ne tarderait pas à comprendre pourquoi Bélisaire lui même ne voulait pas l’approcher. Ils attendirent un instant, jusqu’à ce que Hélène descende, accompagnée de Ainia, ce qui ne surpris pas énormément Saadyr. Visiblement, sa petite excursion au Sanctuaire avait été de courte durée et bien qu’il trouva la situation fort amusante, il accueillit la jeune femme d’un large sourire enjoué et plutôt sympathique. Cela lui faisait plaisir de revoir Ainia. Plus encore de revoir Hélène mais ça c’était une autre histoire. Le jeune homme se garda sur l’instant d’être trop démonstratif, même si rien que pour l’embêter, il aurait été capable de la taquiner devant les autres. La situation néanmoins ne permettait pas de perdre réellement du temps. Aussi entama t-il directement, non sans se défaire de l’éternelle sourire qui le caractérisait accompagné de ce regard perçant et observateur.

« Content de te revoir aussi Ainia. Hélène. » Il salua son maitre d’un signe de la tête aussi, non sans s’attarder un peu plus sur elle avant de se détourner légèrement vers son compagnon pour faire les présentation. « Je te présente Artorius du Capricorne. Nous étions tous les deux sur la mission qui m’a amené à venir te voir. » Puis se tournant vers Ainia. « A vrai dire, c’est ma faute si Hélène est venue te chercher, j’ai quelques informations et questions concernant certains évènements liés à nos armures. »

D’une impulsion de cosmos, Saadyr se débarrassa de l’armure d’or du Bélier qui vint prendre à ses côtés sa forme totémique, mais dont l’aura brulait toujours de ce brasier incandescent, signe de son lien avec le jeune homme.

« Nous étions en mission à la Tour des Cinq Piques pour nous assurer du maintient du sceau sur les Spectres du Sombre Monarque. Malheureusement nous avons été accueillit par l’un d’entre eux. A peine avons nous été à son contact que les armures ont commencé à réagir étrangement. Notre ennemi connaissait les armures d’une autre époque et a eu l’air très surpris. »
Il marqua un instant de pause, réfléchissant et se remémorant les événements qui avaient eu lieu un peu plus tôt, happé par l’effervescence du combat et son intensité. « Même si notre force était amoindrie par le pouvoir de Thanatos, les armures ont eu l’air de répondre à cette barrière, nous octroyant encore plus de force. A entendre les paroles de ce Spectre… il semble que nos armures soient liées à un sang divin autre que celui d’Athéna. »

Heureusement que Radamanthys avait été un peu trop bavard, trop pour son bien, car Saadyr avait très rapidement compris les enjeux de ses paroles en tant que réparateur d’armure. Et il savait pertinemment qu’une telle information ne pouvait rester sans complément. La seule capable de lui répondre était devant lui, et une nouvelle fois, le jeune Bélier accrocha son regard à celui de son mentor.

« Elles semblaient agir d’elles même, d’une certaine manière. Et l'aura que j'ai perçu était différente. »
Il se tourna vers le Capricorne. « La réaction de ton armure a sans doute été la plus impressionnante. » Puis à nouveau vers Hélène. « Je suppose que tu pourrais m’en dire plus à ce sujet ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t471-saadyr-chevalier-d-or-
HélènaHélènaArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-bleu0/0[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-bleu  (0/0)
CP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-rouge0/0[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-rouge  (0/0)
CC:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-jaune0/0[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-jaune  (0/0)
Message Re: [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ]   [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] EmptyLun 28 Mar - 15:41
Artorius regardait les murs autour de lui. Tout était ici des plus apuré, on pouvait même voir des clothbox contre les murs et des restes d'armures bien alignés sur des tables de travail. L'odeur du métal et des forges était prégnant dans chaque espace et ce que l'on disait de Jamir valait bien sa réputation. Silencieux jusqu'ici, le Capricorne était resté en retrait des discussions entre la Gardienne des lieux et ses deux disciples. Il s'était contenté d'adresser un signe de la tête des plus respectueux envers l'ancien chevalier du Bélier qui venait d'apparaître aux côtés d'Hélèna. Les dons des habitants de Jamir étaient étranges pour lui, leurs arts télékinésiques lui échappaient un peu il fallait le dire. Puis, Saadyr se décida à donner les explications qui étaient la cause de leur présence ici même.

Hélèna était, quant à elle, assez soucieuse des informations que son jeune disciple lui apprenait. Ainsi donc les armures étaient entrées en résonnance de nouveau... Cela ne s'était pas réalisé depuis des siècles mais il était vrai que les Chevaliers d'or n'avaient pas eut l'occasion d'affronter indirectement Thanatos en personne. Silencieuse pour une fois. Ses prunelles se tournèrent vers le jeune Prince Pendragon quand la mention sur son armure fut mise en exergue. Ses paupières s'abbaissèrent un instant avant qu'elle souffle un bon moment afin de prendre la parole.

- Cela devait arriver. Nota-t-elle en préambule. Ce que je vais vous révéler est un secret que tous les Maîtres de Jamir se passent de génération en génération depuis 50 avant l'arrivée du Christ. C'était à la fin de la Guerre des Gaules. Les armures d'or avaient été réduites à néant par les puissances druidiques des temps anciens et ses terribles Ligures. Lors de négociations de paix, les Dieux protecteurs de Rome - Apollon, Athéna et Arès - demandèrent chacun un tribut secret. Evidemment, chacun demandait son dû sans en aviser ses alliés. Le tribut des Saints fut cinq amphores contenant chacun le sang de Dieux celtes. Nuada, celui qui distribue le sang des Rois ; Toutatis, celui qui redonne vie aux âmes ; Sequana, celle qui donne vie aux ruisseaux ; Belenos, celui qui donne le feu du foyer. Une partie de l'ancien pouvoir de ces Dieux sont aujourd'hui dans vos armures mais leur véritable puissance se révèle aujourd'hui... Elle prit une pause un instant afin de se verser de l'eau dans un gobelet en étain. Elle but quelques gorgées et reprit son explication. Evidemment, vous constatez qu'il en manque une au programme. La dernière contient le sang de Cernunnos. Dieu de la vie et de la mort, du cycle éternel de la vie, il est celui qui gouverne les saisons à chacun de ses pas. Son sang est donc le plus puissant que nous disposons et Athéna a ordonné de veiller sur elle si les armures d'or venaient à connaître un drame de nouveau...

Elle reprit une gorgée d'eau et se taisait enfin. Le fait de posséder un tel sang était de nature à attirer toutes les convoitises. Notamment depuis que ce Juge des Enfers avait compris la nature divine des douze armures d'or. Héléna fit quelques pas pour s'allonger sur un matelas de coussins persans et soufflait un peu. Le regard levé vers ses trois interlocuteurs, elle fit un geste de la main pour la poser sur le sol. Les dalles se mirent à luire intensément afin de libérer de ses entraves une magnifique urne aux entrelacs celtiques. Scellée par le sceau d'Athéna, la puissance divine ruisselait dans les environs et le sol laissait pousser des petites herbes avant de les faire mourir en un instant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-bleu200/200[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-bleu  (200/200)
CP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-rouge210/210[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-rouge  (210/210)
CC:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-jaune275/275[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-jaune  (275/275)
Message Re: [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ]   [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] EmptyMar 29 Mar - 20:12



Je savais Saadyr sincère. Oui il était heureux de me voir, et la réciproque était vraie. Je m'amusais de le voir taquiner Hélène. Je me doutais que cela avait dû lui manquer, et que du coup, il cherchait un peu se venger gentiment de celle qui l'avait éduqué. Il aurait pu être son fils, sa chevelure noire similaire à la sienne, tout comme leur caractère quelque peu rentre dedans. Typique du Bélier me direz-vous. Je secouais la tête en direction de mon successeur, lui signalant que ce n'était pas grave et que je ne lui en voulais pas d'avoir été réveillée en pleine nuit. Après tout j'étais l'apprentie d'Hélène, tout comme lui, et si elle jugeait ma présence nécessaire c'est que la chose était importante.

Si mon sourire était resté sur mes lèvres jusque là, ce dernier s’effaça au fur et à mesure des paroles de Saadyr. Les Spectres. Thanatos. Comme si nous n'en avions déjà pas assez sur les bras, il fallait qu'eux aussi émergent de leur sommeil mortel. Je laissais échapper un soupir, mais demeurais néanmoins curieuse. Comment les armures d'or avaient-elles été en mesure de conférer davantage de puissance à leurs porteurs respectifs. Mais la suite me laissa encore plus dubitative. Un autre sang que celui d'Athéna? Mais comment cela était-il possible? Et pourquoi n'avais-je jamais rien ressenti, alors que j'avais travaillé sur quelques unes d'entre elles lorsque je portais l'armure du Bélier.

L'ensemble des regards convergèrent vers Hélène. Elle seule pouvait connaître la réponse à cette question. Si elle ne le savait, personne alors ne le saurait, j'en étais certaine. J'avais lu bien des livres sur la réparation et la création des armures, et jamais je n'avais lu quoique ce soit sur le sujet. J’espérais donc, tout comme les deux golds, que mon maître aurait une réponse à nous fournir. Chose surprenante, elle avait gardé le silence. Voila qui était inhabituel de sa part.

Pourtant lorsqu'elle prit la parole, nous étions tous suspendus à ses lèvres. Voilà donc une histoire qui ne manquerait pas de me plaire, je le savais. Les noms de ces dieux, venus tout droit d'une autre époque et d'un autre temps, ne m'étaient pas inconnus. j'avais pu entendre quelques de mes adversaires les nommer lorsque je n'étais qu'une faucheuse d'âmes. J'en comptais quatre pour le moment, laissant Hélène faire une pause avant qu'elle ne nous énonce le nom du dernier Dieu. Et pas n'importe lequel d'entre eux. Était-ce ces fameuses urnes qui se trouvaient au dernier étage de la Tour? Je n'en doutais plus à présent, pourtant je voulais l'entendre de vive voix.

"- Ces urnes sont ici n'est-ce pas? Ce sont elles qui sont précieusement gardées." Je levais mon regard en direction des étages. "Voilà donc pourquoi son accès nous a toujours été interdit."

Mais je n'étais pas au bout de mes surprises. Mon regard se fit pensif, et je me mis à marcher de long en large. Si ce juge avait tout compris, il était fort à parier que les spectres ne manqueraient pas de débarquer dans les parages pour tenter de faire main basse sur le trésor qu'Hélène protégeait. J'allais demander aux garçons s'ils étaient certains que personne ne les avait suivi, lorsqu'une lumière attira mon attention. Le spectacle qui s'offrait à moi était particulièrement impressionnant, tout comme le pouvoir que dégageait l'urne qui venait d'apparaître. J'aurais voulu en approcher, mais l'idée me semblait mauvaise lorsque je me rendis compte que l'herbe qui poussait au pied de celle-ci mourait aussitôt.

"- Hélène, tu te doutes bien qu'à présent notre esprit bouillonne de questions. Pourquoi cette puissance se révèle-t-elle aujourd'hui plus qu'à une autre époque? Comment faire pour manipuler le sang d'un Dieu? Je présume qu'il doit y avoir des règles à respecter. Si je venais à plonger ma main ainsi dans l’ichor, que se passerait-il? Enfin tu vois quoi. Autre question: les Popes sont-ils au courant de l'existence de ces urnes? Le fait que tu ne veuilles pas que Bélisaire soit au courant de cette entrevue me laisse à penser que non."

Ma curiosité était aiguisée. Oui, je ne regrettais absolument pas le fait qu'elle soit venue me réveiller en pleine nuit. Cette rencontre au sommet promettait d'être des plus passionnantes et des plus intéressantes.





Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
SaadyrSaadyrArmure :
Bélier

Statistiques
HP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-bleu120/200[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-bleu  (120/200)
CP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-rouge184/210[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-rouge  (184/210)
CC:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-jaune217/325[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-jaune  (217/325)
Message Re: [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ]   [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] EmptyMar 12 Avr - 16:00
Dans une impatience fébrile, Saadyr attendait que son maitre lui réponde non sans trépigner légèrement à sa manière, mais le visage dépourvu du sourire taquin de ses habitudes. Curieux… il pouvait sentir que ses révélations tracassaient les pensées d’Hélène, son simple silence prolongé semblait en être la preuve. Quand enfin elle prit la parole, Saadyr s’accrocha à celle-ci comme à l’époque où il était un jeune apprenti. Mais il n’était pas sans noter la gravité de toutes les informations que venait de lâcher la Dame de Jamir. Un des nombreux secret du Sanctuaire et non l’un des moindre. Le jeune Bélier ne connaissait pas réellement les noms qui avaient été prononcé, mais savait que quelque soit le sang, celui d’un dieu n’était pas à prendre à la légère. Alors cinq… cinq dieux qui avaient offert comme tribut leur sang pour reconstruire les armures d’ors. C’était presque irréel, mais cela expliquait biens des choses, tout en laissant en suspend biens des questions. Et entre autre, une nouvelle pensée vint rapidement tracasser l’esprit de Saadyr. L’idée que ce trésor n’était peut être plus aussi protégé qu’il ne l’avait été jusque là. L’attention en un instant captivé par l’urne révélée, le Bélier eut comme l’envie d’approcher avant de se restreindre. Pour une fois, il faisait moins preuve d’empressement et de curiosité, se laissant dépasser par Ainia qui prit le pas.

« L’Ichor a des vertus pour soigner je crois, mais je doute qu’en abuser soit une bonne idée. » Répliqua-t-il quand la jeune femme eut fini, pensant à l’image de l’ancienne Bélier plongeant sa main dans l’urne. Cela lui paraissait stupide, mais ça l’amusa. Seulement l’espace de quelques secondes. Bien vite, il redevint sérieux, mais non désireux d’assommer Hélène de question, il fit le choix de mesurer celles-ci. « Est-ce le contacte avec le cosmos d’un dieu qui à réveillé le sang demeurant dans nos armures ? » Cela semblait évident, mais ce n’était pourtant pas la première fois que les chevaliers d’ors étaient confrontés aux cosmos des dieux. Ni celui d’Athéna, ni celui d’Arès – s’il se rappelait bien de ce qu’on lui avait dit de Kiev – n’avait révélé de telles choses. Etait-ce parce qu’il s’agissait de Thanatos alors ?

Une simple pensée au dieu de la Mort ravisa le Bélier qui se rembrunit à cette pensée. Se tournant totalement vers son maitre, il eut l’air dérangé par ce qu’il allait dire. C’était véritablement rare de voir Saadyr afficher un air aussi grave voire soucieux.

« Thanatos va être mit au courant par le Spectre de la Wyvern de cette manifestation de nos armures. J’ai peur qu’ils n’arrivent bientôt jusqu’ici. Personne n’ignore le rôle de Jamir auprès du Sanctuaire. Tant que le secret était préservé, ces lieux étaient ignorés… mais l’information à fuitée, des attaques sont à prévoir. L’urne et toi n’êtes peut être plus en sureté. »

Non qu’il eut sous estimé Hélène d’une quelconque manière, après tout Saadyr l’estimait plus que le Pope lui même et il était bien placé pour juger de la force de son maitre. Mais il doutait très sincèrement que si des guerriers puissants étaient envoyés ici pour récupérer l’urne – et Thanatos ne prendrait surement pas un risque grotesque de sous estimer ces lieux – alors même Hélène ne pourrait rien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t471-saadyr-chevalier-d-or-
HélènaHélènaArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-bleu0/0[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-bleu  (0/0)
CP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-rouge0/0[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-rouge  (0/0)
CC:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-jaune0/0[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-jaune  (0/0)
Message Re: [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ]   [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] EmptyMer 13 Avr - 18:02
La Gardienne de Jamir avait écouté avec soin les propos de ses deux disciples. Elle savait que tout cela était des informations qui implicitaient le plus grand secret. Les deux visages fermés de ces derniers la rassuraient sur ce point. Fermant les yeux, elle tentait de canalyser ses pensées comme elle en avait l'habitude. Pivotant sur elle même, elle posait la main sur l'amphore divine et tourna légèrement la tête afin de leur répondre.

- Tu as raison Ainia, elles sont dans l'étage supérieur. Laissant passer un moment de silence, elle reprit la parole. Sache que si j'ai deux élèves, ce n'est pas une affaire de sentiments même si cela compte, mais une affaire de nécessité. Si Saadyr a pris ta place au sein de la Chevalerie, c'est pour réparer les armures et aussi protéger le Sanctuaire. Ton rôle est différent, tu apprendras à manier le sang des dieux - notamment celui d'Athéna - afin de reforger les armures détruites pendant les Guerres Saintes. Posant à nouveau un répit. Dans un sens, user du sang des Dieux est un art délicat, l'Ichor oeuvre sur nos sens et notre âme à un niveau élevé. Cela peut totalement dénaturer notre personnalité pour se rapprocher de celle d'où vient l'Ichor. Par exemple, l'Ichor d'Arès peut rendre ivre d'une rage permanente et croyez moi que cela laisse des traces...

Le caractère emporté et violent d'Hélèna s'expliquait un peu pour une fois. Toujours ce combat permanent pour ne pas en devenir folle... Mais elle en avait accepté le prix afin de protéger l'Humanité. Puis, elle reprit ses réponses avec un souffle plus court.

- L'ancien Pope était au courant, pas Bélisaire. Il n'y a là aucune mauvaise volonté mais l'actuel Pope est jeune et encore bien inexpérimenté. Il a donc été décidé de ne pas lui donner cette information en accord avec l'ancien Pope et Athéna. De plus, il est le chef de la Chevalerie et ses talents de stratège doivent aller que dans ce sens. Notre rôle est de travailler dans l'ombre du Sanctuaire afin qu'aucun chevalier ne se retrouve à poil face à nos ennemis !

Explosant de rire à la fin de son propos, cela lui faisait un bien énorme. Elle n'avait rien contre Bélisaire, ce dernier avait même peur d'elle pour une raison qu'elle cherchait encore. Mais de l'autre, elle connaissait le poids du sacrifice qui l'avait placé à ce rang. Ecoutant Saadyr, elle reprit langue.

- Oui, le sang des Dieux réagit à celui des autres. C'est une chose qu'il faut savoir, vos armures seront en partie protégées des kekkais des dieux mais sachez que cela n'est pas aussi simple. Que Thanatos l'apprenne... Cela risque d'accélérer les choses et c'est pourquoi, je me dois d'aviser Ainia des instruments afin de reforger des armures avec le sang divin. Nous avons hérité cet art venu des fonds marins de l'Empire de Mu. On dit qu'Okhéanos lui même a enseigné cet art... Se tournant vers Saadyr. Sache que les Amphores ne doivent pas quitté Jamir ! On ne peut ici trouver de porte sans le consentement du Gardien.

D'un geste de la main, elle fit apparaître trois étranges instruments en orichalque pur. Un marteau, un poinçon et un stylet. Sans commune mesure avec les instruments habituels des réparateurs d'armure, ces trois objets permettaient de rendre vie aux armures disparues dans le néant. Le sang des dieux en étant simplement le liant sacré.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-bleu200/200[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-bleu  (200/200)
CP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-rouge210/210[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-rouge  (210/210)
CC:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-jaune275/275[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-jaune  (275/275)
Message Re: [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ]   [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] EmptyJeu 28 Avr - 0:59


Au fur et à mesure qu'Hélène parlait, je me sentais abasourdie. Un instant, je portais mon regard sur Saadyr. Comment allait-il prendre cette nouvelle? Car oui, autant le dire, moi qui étais la première concernée dans cette histoire, je me trouvais, pardonnez-moi l'expression, sur le cul. Enfin, tout devenait clair. Le fait que je ne portais plus l'armure du Bélier. Mon apprentissage ici auprès de la Maîtresse des lieux. Tout cela dans le but de prendre un jour son relais. J'en demeurais bouche bée.

Manier le sang des Dieux. Celui d'Athéna. Celui des autres divinités. L'Ichôr. L'Ichôr qui ne laissait pas intact celui qui le manipulait. Il lui faudrait donc apprendre à user de ce pouvoir, à le dompter, si néanmoins elle le pouvait. Et alors, un jour, lorsque je serai assez forte, je deviendrai à mon tour la Gardienne. La Protectrice de Jamir. Au moins, à présent Saadyr et moi comprenions pourquoi nos vies avaient été chamboulées. Pourquoi lui avait dû quitter ce Maître qu'il vénérait, et pourquoi moi j'avais dû abandonner mon rôle de chevalier et mon armure.

"- Pourquoi nous avoir caché cela? Pourquoi ne nous avoir rien dit? Tu savais pourtant que nous étions tous les deux perturbés par ce changement. Alors pourquoi as-tu gardé le silence? Je m'interroge juste sur ce qui diffère dans nos pouvoirs, qui fait que je sois en mesure de créer les armures."

J'avais besoin de digérer la nouvelle et me mis donc assise sur une marche d'escalier tout en écoutant la suite de la conversation. Ainsi, si Bélisaire n'était pas au courant, c'était simplement par choix de notre Déesse et de son prédécesseur. Pourtant, elle ne s'arrêta pas là. poursuivant ses révélations intéressantes. D'une, les armures baignées du sang des Dieux raisonnaient entre elles. De deux, elles protégeaient en partie des kekkais.

"- Que se passera-t-il si Thanatos l'apprend? Enfin, je présume qu'il cherchera à s'emparer de notre trésor."

Car c'est bien de cela dont il s'agissait n'est-ce pas? Lorsqu'Hélène fit apparaître les objets sacrés, je reportais mon attention sur eux. Cela n'avait rien avoir avec ce que j'avais l'habitude de manier. La seconde j'étais debout et j’avançais, comme hypnotisée. Délicatement, je les effleurais, avant que mon regard ne croise l'émeraudes de ses yeux:

"- Hélène, pourquoi moi? Qu'ai-je donc de si particulier?"

Oui vraiment, cette question me tourmentait, et je voulais comprendre. Après tout, c'était là une raison parfaitement valable.





Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
SaadyrSaadyrArmure :
Bélier

Statistiques
HP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-bleu120/200[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-bleu  (120/200)
CP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-rouge184/210[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-rouge  (184/210)
CC:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-jaune217/325[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-jaune  (217/325)
Message Re: [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ]   [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] EmptyVen 29 Avr - 12:02
Certaines choses semblaient s’éclairer. La lumière de l’information passait sur les ténèbres du questionnement. Etait-ce une réponse en soi que de savoir pourquoi Ainia et Saadyr avaient échangés leurs places sans en savoir la raison ? Non, pas réellement. Du moins pas aux yeux de l’actuel Bélier qui se braqua légèrement d’entendre le sujet revenir sur le tapis. Il ne l’appréciait toujours pas et nuls doutes qu’il ne l’apprécierait jamais. Une part de lui n’acceptait toujours pas cette décision et il avait cette terrible impression d’être moins important, d’être faible et moins capable qu’Ainia, par le simple fait qu’elle avait été choisie pour une tâche de grande envergure. Il aurait pu être à cette place, secondant Hélène, apprenant d’elle ces secrets qu’elle n’avait jamais révélée au cours des dix dernières années. Frustré en un sens, oui, et toujours blessé de cette décision. Pourtant, il s’était accommodé à l’idée d’être le nouveau chevalier du Bélier. Etait-ce une compensation suffisante ? Il n’aurait su le dire. Mais à ces simples pensées, cette noirceur d’irritation à la simple évocation de ce choix décidé unilatéralement, le visage de Saadyr se renfrogna. Plus la discussion avançait et plus il avait l’impression de toute façon d’être de trop.

Ce qui différait dans leur pouvoir respectif ? Avec beaucoup de contrôle, le jeune Bélier se retint de faire le moindre commentaire dessus. Sa voix aurait sans doute été emplie de sarcasme, une violence gratuite qu’il ne voulait pas afficher ici devant Hélène, même si elle savait d’ores et déjà qu’il était terriblement facile de vexer son ancien apprenti. Le rire de la maitresse de Jamir ne parvint d’ailleurs pas à lui faire plus que ça décrocher un sourire. Ce qui était, venant de lui, particulièrement étonnant. Tout comme ce silence prolongé. Qui ne s’éternisa heureusement pas quand Ainia aborda de nouveau le sujet de Thanatos. Faisant claquer sa langue, un ton emprunt d’une certaine irritation – bien heureusement pas dirigé ni envers la jeune femme ni envers son maitre – il répliqua :

« Il le sait sans doute déjà. Je pense aussi que cela l’intéressera de récupérer cette urne. Et peut être même se donner une occasion de se débarrasser des réparateurs et constructeurs d’armures. Après tout, sans eux le Sanctuaire se retrouverait effectivement à poil. » Intentionnellement il reprit les mots d’Hélène, comme pour appuyer sur le nœud d’un problème qui le titillait. Mais soit, il connaissait bien son maitre pour savoir que si elle jugeait Jamir comme un lieu sûr, alors il n’y avait pas de raison de s’inquiéter plus que de raison. Aussi ne répondit-il pas.

De toute façon, ce n’était pas comme s’il en avait eu vraiment l’occasion. A peine eut-elle fini de parler qu’elle fit apparaître trois objets que jamais le jeune Bélier n’avait eu la chance de contempler. Il y avait quelque chose de sacré et de puissant qui se dégageait d’eux, une force qui serait à même de lier l’Ichor et les armures pour mieux les reforger. Là où Ainia avança, comme hypnotisé, Saadyr lui recula de quelques pas. Non parce qu’il se sentait repousser d’une quelconque manière… mais une nouvelle fois, il eut le sentiment de ne pas être à sa place. C’était un savoir qu’il n’avait plus vraiment le droit de connaître, qu’il devait laisser derrière lui. Il avait suivi le chemin du Sanctuaire tandis qu’Ainia suivait celui de Jamir. Chacun un peu contre leur gré. Oui, il n’était plus que l’étranger, et cette sensation était terriblement malheureuse à constater. La question de la jeune femme néanmoins le retint de ne pas partir, faire volte face comme si cela ne le concernait plus d’aucune sorte. Oui, cela l’interrogeait lui aussi… qu’avait-elle de si spéciale par rapport à lui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t471-saadyr-chevalier-d-or-
HélènaHélènaArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-bleu0/0[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-bleu  (0/0)
CP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-rouge0/0[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-rouge  (0/0)
CC:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-jaune0/0[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-jaune  (0/0)
Message Re: [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ]   [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] EmptySam 30 Avr - 3:27
Les questions étaient légitimes. Dans un sens, tout cela était dans le sceau du secret depuis des siècles, elle gouvernait cette terre depuis que l'ancien Gardien était mort en 500. Son propre Maître. Silencieuse un instant, elle s'approcha d'une table afin de prendre un verre qu'elle remplissait rapidement d'eau frâiche. D'un trait, elle s'en remplissait le gosier pour récupérer un peu de toute cette conversation. Pour la première fois, elle était décontenancée mais son aura assurée reprenait le dessus.

Se retournant, elle prenait la reprise des discussions.

- Ainia. Certains de nos ennemis possèdent des pouvoirs pouvant lire dans les pensées, les souvenirs, de révéler nos âmes... Raison de mon isolement ici depuis des siècles. Mais, les informations ramenées par Saadyr et Artorius exigent que je prenne des décisions. Prenant un temps de silence, elle fixait la rouquine. Car la toison d'or est tombée sur toi petite... C'est un trésor que le destin donne à quelques rares chevaliers et qu'importe leurs signes dans l'elliptique. Cela t'a donné le don de créer les armures et, tout comme moi, tu apprendras à le faire en temps voulu. Saadyr est plus jeune, plus expérimenté, mais son rôle est de réparer les armures en temps de guerre. Il faut le laisser à cette activité. Ainia, plus tu useras de tes pouvoirs de guérison, plus tu affaibliras tes pouvoirs de création.

Puis, elle se tournait vers le chevalier d'or du Bélier.

- Tu as raison. C'est exactement cela et... s'il devait m'arriver quoi que ce soit, vous auriez la tâche de la relève et d'amener ces urnes auprès d'Athéna. Pour l'instant, tout est dit.

Elle se muait dans le silence de nouveau en portant à ses lèvres le verre d'eau. Cela avait fait du bien de lâcher cela... Néanmoins, il était clair que la situation se tendait de plus en plus pour le Rêve de la Déesse Athéna. Tout cela avançait enfin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AisleenAisleenArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-bleu200/200[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-bleu  (200/200)
CP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-rouge210/210[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-rouge  (210/210)
CC:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-jaune275/275[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-jaune  (275/275)
Message Re: [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ]   [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] EmptyLun 2 Mai - 22:04


J'avais conscience que ma question allait fâcher et blesser Saadyr. Espèce de gamin boudeur et jaloux. Telles étaient mes pensées, néanmoins attendrissantes à l'encontre du premier gardien. Je l'avais guetté du coin de l’œil. J'avais lu son regard tout comme j'avais noté la dose d'irritation qui perçait dans sa voix. Oui vraiment, un vrai gamin boudeur. Ce qui me fit un instant étirer mes lèvres dans un sourire facétieux.

L'air de rien, je revenais auprès de l'apprenti qui s'apprêtait à prendre la poudre d'escampette quand ma question l'avait fait s'arrêter. Je ne l'avais pas posé innocemment, j'étais certaine que lui aussi serait curieux d'en connaître la réponse. Vive, j'attrapais son poignet avant de faire demi-tour et de l'attirer vers les outils qu'Hélène m'avait montré. Et pendant ce temps, cette dernière avait repris la parole, nous faisant enfin part des raisons justifiant ses choix.

Comment ça j'avais été touchée par la Toison d'Or? Où? Quand? Et comment? Je regardais en cet instant Hélène comme si c'était la première fois que je la voyais, avant de me tourner en direction de Saadyr, l'air de demander en silence "Tu comprends ce qu'elle veut dire toi?" Enfin, pas que je ne comprenais pas ce qu'elle voulait me dire, mais je n'avais jamais entendu parler de cela auparavant. Mais oui, je comprenais parfaitement l'implication de ce que la Gardienne de Jamir voulait nous dire. J'avais conscience que ma question allait fâcher et blesser Saadyr. Espèce de gamin boudeur et jaloux. Telles étaient mes pensées, néanmoins attendrissantes à l'encontre du premier gardien. Je l'avais guetté du coin de l’œil. J'avais lu son regard tout comme j'avais noté la dose d'irritation qui perçait dans sa voix. Oui vraiment, un vrai gamin boudeur. Ce qui me fit un instant étirer mes lèvres dans un sourire facétieux.

"- J'ai compris Hélène. Toutefois, je dois néanmoins encore faire une chose. Je l'ai promise. Et je tiens à honorer cette promesse. Pour ce qui est des urnes, tu as ma parole que nous les emmènerons auprès d'Athéna."

Je tournais mon faciès en direction du Bélier, me demandant ce qu'il avait à dire à tout cela.






Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
SaadyrSaadyrArmure :
Bélier

Statistiques
HP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-bleu120/200[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-bleu  (120/200)
CP:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-rouge184/210[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-rouge  (184/210)
CC:
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] G-jaune217/325[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] V-jaune  (217/325)
Message Re: [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ]   [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] EmptyMar 3 Mai - 12:35
Tiré contre son gré vers les outils qu’Hélène venait juste de faire apparaître, le jeune Bélier dû se faire violence pour ne pas grogner contre Ainia. Pourtant, il ne pouvait pas lui reprocher son caractère têtu et enflammé, puisque tous deux partageaient ce trait de caractère. Mais Saadyr aurait préféré ne pas s’approcher car il sentait déjà une certaine frustration l’envahir. Oh, il l’aurait été aussi s’il était parti sans observer ces merveilles de création, mais ce sentiment d’injustice qui partageait son cœur se serait fait bien moins présent… La contemplation s’achève lorsqu’enfin les raisons tombent, prompt à ne pas plaire au jeune homme, même si hélas, il n’était plus du ressort de personne de changer quoique ce soit. Alors c’était cela ? L’un avait été choisi par le Destin, l’autre n’était que banal réparateur d’armure – si tant est que ce terme put être attribué à cette discipline. L’orgueil blessé de Saadyr, s’il ne s’emballa pas tout à fait fit naitre un soupçon de colère, certes très injustifié, envers ce Destin qui avait bénie la jeune femme et non lui. Son poing se serra malgré lui, le visage fermé, plus assombrit et sensiblement vexé. Inexpérimenté. Jeune. Pourtant Ainia n’était pas plus âgée que lui. Elle n’avait pas vécue dix ans comme lui sur les terres de Jamir… alors pourquoi ? Pourquoi était-ce si injuste ?

Perdu dans la contemplation du sol, son regard ne répond pas à celui que la jeune femme lui lance. A cet instant, il se fiche bien de la savoir perdue et pétrie d’incompréhensions. Elle n’est pas la seule d’ailleurs, mais la colère et l’orgueil dresse son caractère comme un rempart. Une muraille bien vite effritée devant les paroles de son maitre qui ne le rassure pas des masses, il doit bien le reconnaître. Il ne sait désormais plus quoi penser… emmener les urnes alors qu’elle arguait un peu plus tôt qu’il fallait les laisser ici, sous la protection de la Tour ? Etait-ce une mauvaise blague ou alors ses paroles avaient été mal comprises ? Car le ton qu’aborda Hélène le fit tiquer méchamment. « S’il devait m’arriver quoique ce soit… » Cela sonnait trop comme des paroles prophétiques qui ne plaisaient pas du tout à Saadyr. Agissant d’un instinct enflammé, il approcha de la maitresse des lieux, posant avec une certaine fermeté sa main sur son bras, son regard d’un rouge rubis sur elle brillait de toute son intensité : inquiétude et affection mêlée.

« Je ne laisserais pas quoique ce soit t’arriver. Ces urnes et toi serez en sécurité. »

Non qu’il en fit le serment à haute voix, son regard lui ne mentait pas sur la profondeur de ses paroles. Le ton léger et taquin de ses habitudes était bien loin, cette voix là était brulante et solennelle. C’était bien stupide, il le savait, Hélène était plus forte que lui, bien plus forte que bien des éveillés en ce monde, plus que le Pope lui même… mais elle était son maitre, comme une mère en fait, et il refusait de lui voir arriver quoique ce soit. Cette simple perspective l’enrageait. Plus que de savoir qu’il n’était pas aussi particulier que Ainia. Doucement il recula, relâchant Hélène qu’il n’avait de toute façon jamais contraint par ce seul geste. Retournant à sa place, aux côtés d’Artorius qui avait été témoin silencieux de toute cette scène, Saadyr rappela à lui l’armure du Bélier.

« Bien. Puisque tout est dit, je suppose qu’il est temps pour nous de rentrer. Ainia, Hélène, prenez soin de vous. »

Un léger sourire, moins marqué néanmoins, vint trancher son visage, son regard bien malgré lui toujours plus tourné vers la maitresse de Jamir comme pour s’assurer que ce ne serait pas la dernière fois qu’il la verrait. Puis suivant le Capricorne qui avait d’ores et déjà quitté la Tour, il partit, ce terrible sentiment d’incertitude envahissant son cœur sans qu’il ne sut pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t471-saadyr-chevalier-d-or-
Contenu sponsorisé
Message Re: [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ]   [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
[19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ]
» Parlons du bon vieux temps (PV)
» (Merci la gueuse. Tu es un laideron, mais tu es bien bonne) guenièvre
» Merci la gueuse, tu es un laideron, mais tu es bien bonne !
» Je veux marcher sur la lune, mais l'avouer c'est m'humilier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Profana Erunt :: Jamir-
Sauter vers: